Farnières Paques 355Une dizaine de jeunes couples ont choisi de rejoindre la communauté de Farnières pour vivre pleinement la Semaine Sainte avec leur famille. Outre les parents et quelques amis, cela faisait une trentaine d'enfants et adolescents formant une communauté Don Bosco élargie.

 

 

 

Dans le chœur de la chapelle, un portique évoquant un cloître et un jardin formaient le décor. Sur une table, un agneau mis en évidence : le père Guy Dermont a unifié les quatre jours saints autour de la figure de l'Agneau de Dieu, et en a fait le sujet de ses conférences aux adultes, à partir des évangiles et de l'Ancien Testament. Pendant ce temps là, les enfants étaient pris en charge par Dominique.

 

Chaque soir, la chapelle était remplie par une assemblée où figuraient pas mal de jeunes. Aude à la guitare et quelques bonnes voix préparaient et assuraient les chants des cérémonies. Le Vendredi Saint à 15 heures, avec l'approbation du soleil venu nous rejoindre opportunément, le petit monde familial a suivi le chemin de croix en plein air, dans le parc, avec les illustrations d'un artiste latino-américain.

 

Les enfants ont fait rapidement connaissance entre eux et se sont rassemblés par affinités d'âge ... Les adultes n'ont pas manqué de faire remarquer combien ils étaient autonomes et paisibles !

 

Rendez-vous pour les propositions salésiennes de l'été, à Farnières !

 

Jean François Meurs, sdb
Centre spirituel de Farnières

8 mai 2014

 

 

 

Farnières Paques 2Farnières Paques 4

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 


Mot du jour

 La tendresse. Qui mieux que Marie pour nous la transmettre ? Nous célébrons justement aujourd’hui son cœur immaculé. 

Demandons lui qu’elle fasse grandir en nous la chasteté. Surtout demandons cette qualité du regard pur et limpide. « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière. » En un tel regard, les jeunes ne se voient pas jugés, mais grandis. Car ce regard ne s’impose pas, n’envahit pas, mais, comme saint Jean Baptiste, laisse toute la place à la lumière de Dieu.

Immaculé, c’est aussi cette générosité maternelle. « Tout jeune qui entre dans une maison salésienne est sous la protection spéciale de Marie Auxiliatrice » disait Don Bosco. À nous de savoir rendre la tendresse miséricordieuse de Dieu présente. 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...