Pouille Coccinelle  4 355En empruntant la route qui conduit au lycée de Pouillé, on voit trôner dans les parterres du lycée une belle Coccinelle rouge qui a profité des bons soins de quelques étudiants. Quels rapports entre l’établissement et la vedette automobile d’une autre époque ? C'est rappeler que l’écologie est une des priorités du lycée. Mais quelles sont les initiatives concrètes dans ce domaine de l'écologie ?

 

 

 

Le campus de Pouillé a confié à  Morgane Cerclier le challenge de piloter et d'harmoniser une opération de sensibilisation sur 10 thèmes allant des ressources naturelles aux déchets aux achats, aux déplacements, aux énergies mais aussi au patrimoine. Un an après, les résultats sont concrets ! Interview.

 

Le campus de Pouillé s'est lancé dans la démarche d'établissement éco-responsable : les économies d'énergies, le tri des déchets, la consommation de produits locaux...  Il s'agit de maintenir les bons comportements, améliorer ce qui peut l'être, créer de nouveaux partenariats pour mettre en forme les nouvelles idées.

 

  • intervention des ambassadeurs du commerce équitable dans les classes
  • organisation d'une journée " Plus de produits locaux dans vos assiettes à Pouillé " avec témoignage d'agriculteur : poulet de Loué, fromage de chèvre bio...

 

Les éco délégués, qu'est-ce que c'est ? En quoi consiste leur mission ?

Les éco-délégués, c'est à dire des élèves volontaires de la seconde au BTS (environ 2 par classe) s'engagent pour faire de leur établissement un campus éco-responsable. Il s'agit pour eux de participer, d'organiser, de lancer des idées de projets qui concernent le lycée et leur quotidien. Par exemple, Armand Lamberdière, un élève de 1re TAVE souhaite certifier l’espace de l’arboretum comme “Refuge LPO” (Ligue de Protection des Oiseaux).

 

Quelles initiatives concrètes ont vu le jour ?

Dans le cadre de leur cours d'éducation civique, des élèves de secondes ont sensibilisé leurs camarades au gaspillage du pain. Ils ont donc étudié le système en place et envisagé d'améliorer la communication auprès des élèves : un affichage mensuel existe déjà, mais comment mieux toucher les élèves ?

 

Des réflexions ont porté sur l'économie des énergies, la réduction de la consommation d'eau et la récupération de l'eau de pluie. La problématique des déchets et l'optimisation des dépenses ont fait l'objet d'intenses réflexions. Il a été mis en oeuvre un dispositif d'amélioration de la restauration permettant d'optimiser la gestion des déchets. Il a été décidé de favoriser la consommation de produits locaux pour favoriser les circuits courts.

 

Des initiatives concrètes ont vu le jour. Personnellement j’ai découvert ce qu’est une vie en groupe, la partie de compétences, la liberté d’entreprendre. J’ai eu de la chance de vivre une telle expérience humaine. »

 

Morgane Cerclier

Chargée de la sensibilisation à l'écologie responsable, en service civique
Campus de Pouillé, Angers
6 novembre 2014

 

coccinelle Pouille 355dans les parterres du lycée une belle Coccinelle rouge qui a profité des bons soins de quelques étudiantsPouille eco responsable 3 355intervention des ambassadeurs du commerce équitable devant les deux classes de secondes générales

 

Pouille eco responsable 355Une journée " Plus de produits locaux dans vos assiettes à Pouillé " avec témoignage d'agriculteur (poulet de Loué, fromage bio...) Pouille refuge 355Installation d'un refuge pour les abeilles solitaires (osmies) dans le campus de Pouillé

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

« En amour, écrit la romancière Zeruya Shalev, on cherche la plénitude, on croit qu’on aura atteint le comble de l’amour quand on ne sentira plus aucun vide. Quel paradoxe que ce besoin d’être plein… d’autant plus que nous sommes justement attirés par celui qui va nous affamer et non par celui qui va nous rassasier… »

Le véritable amour est celui qui donne faim. Plus on aime quelqu’un, plus on a faim de lui offrir de l’amour, et plus on a faim d’offrir de l’amour à d’autres. Voilà pourquoi l’amour entre époux est sacrement : il nous donne de faire l’expérience spirituelle de l’amour de Dieu. Aimer Dieu, c’est creuser sa faim, tandis que Dieu nous aime en creusant davantage notre faim.

Donne-nous, Père, notre faim quotidienne. « Seigneur, j’ai faim mais augmente en moi la faim ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...