velo en Belgique 355Belgium Tour 2014. Le camp vélo d'Ephata des 14-16 ans, c'est... for ever !  Oui ! Il faut rêver. A Ephata, on aime bien les jeux de mots... et le vélo. 35 jeunes, 15 animateurs, 10 adultes accompagnateurs, mécaniciens, intendants, sont partis du Centre spirituel de Farnières le 16 juillet pour un tour de Belgique de 1150 kilomètres.

 

 

Le parcours des 5 frontières. Un rêve fou !

Partis vers l'Allemagne, aux trois frontières, à Gemmenich, les cyclistes ont ensuite traversé un bout de la Hollande, toute la Flandre, le Nord-Pas-de-Calais, avant de redescendre en Thiérache, puis en Ardenne belge et en Gaume. Les jeunes ont apprécié les paysages variés de Campine, du pays de l'Escaut, les falaises de la manche, la campagne de l'Avesnois, les villages fleuris et les maisons en pierre de la Thiérache, les crêtes des Ardennes, les ondulations de la Gaume, les reliefs des Fagnes. Plein de petits bonheurs à prendre !

  

 

Et plein de grands bonheurs dans l'amitié, le partage des idées et des opinions, le goût de mieux se connaître et de nouer des liens très fort grâce à la solidarité née dans les moments difficiles. Beaucoup de jeunes ont été remarquablement attentifs aux autres plus faibles physiquement ou différents socialement et culturellement.

 

« Chaque journée était consacrée à l'exploration d'un mot clé de la pédagogie de Don Bosco » 

 

Chaque journée était consacrée à l'exploration d'un mot clé de la pédagogie de Don Bosco. Il faisait l'objet de l'enseignement du matin, des carrefours de l'après-midi et de la moisson du soir. Un peu à la fois, les jeunes sont entrés dans une démarche spirituelle, goûtant au silence, à la prière chantée comme à Taizé, aux eucharisties animées et recueillies à la fois. Il faut souligner le rôle joué par les animateurs, créatifs, voyant clair, prenant leurs responsabilités, se partageant les tâches, liés par des amitiés très fortes.

 

 

Jean-François Meurs, sdb

Centre spirituel de Farnières (Belgique)

15 août 2014

 

velo belge 2 355Point de départ et d'arrivée : Farnières. Sportifs ! velo belge 3 355Les jeunes d'Ephata. L'effort de ne leur fait pas peur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite