velo en Belgique 355Belgium Tour 2014. Le camp vélo d'Ephata des 14-16 ans, c'est... for ever !  Oui ! Il faut rêver. A Ephata, on aime bien les jeux de mots... et le vélo. 35 jeunes, 15 animateurs, 10 adultes accompagnateurs, mécaniciens, intendants, sont partis du Centre spirituel de Farnières le 16 juillet pour un tour de Belgique de 1150 kilomètres.

 

 

Le parcours des 5 frontières. Un rêve fou !

Partis vers l'Allemagne, aux trois frontières, à Gemmenich, les cyclistes ont ensuite traversé un bout de la Hollande, toute la Flandre, le Nord-Pas-de-Calais, avant de redescendre en Thiérache, puis en Ardenne belge et en Gaume. Les jeunes ont apprécié les paysages variés de Campine, du pays de l'Escaut, les falaises de la manche, la campagne de l'Avesnois, les villages fleuris et les maisons en pierre de la Thiérache, les crêtes des Ardennes, les ondulations de la Gaume, les reliefs des Fagnes. Plein de petits bonheurs à prendre !

  

 

Et plein de grands bonheurs dans l'amitié, le partage des idées et des opinions, le goût de mieux se connaître et de nouer des liens très fort grâce à la solidarité née dans les moments difficiles. Beaucoup de jeunes ont été remarquablement attentifs aux autres plus faibles physiquement ou différents socialement et culturellement.

 

« Chaque journée était consacrée à l'exploration d'un mot clé de la pédagogie de Don Bosco » 

 

Chaque journée était consacrée à l'exploration d'un mot clé de la pédagogie de Don Bosco. Il faisait l'objet de l'enseignement du matin, des carrefours de l'après-midi et de la moisson du soir. Un peu à la fois, les jeunes sont entrés dans une démarche spirituelle, goûtant au silence, à la prière chantée comme à Taizé, aux eucharisties animées et recueillies à la fois. Il faut souligner le rôle joué par les animateurs, créatifs, voyant clair, prenant leurs responsabilités, se partageant les tâches, liés par des amitiés très fortes.

 

 

Jean-François Meurs, sdb

Centre spirituel de Farnières (Belgique)

15 août 2014

 

velo belge 2 355Point de départ et d'arrivée : Farnières. Sportifs ! velo belge 3 355Les jeunes d'Ephata. L'effort de ne leur fait pas peur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

 La tendresse. Qui mieux que Marie pour nous la transmettre ? Nous célébrons justement aujourd’hui son cœur immaculé. 

Demandons lui qu’elle fasse grandir en nous la chasteté. Surtout demandons cette qualité du regard pur et limpide. « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière. » En un tel regard, les jeunes ne se voient pas jugés, mais grandis. Car ce regard ne s’impose pas, n’envahit pas, mais, comme saint Jean Baptiste, laisse toute la place à la lumière de Dieu.

Immaculé, c’est aussi cette générosité maternelle. « Tout jeune qui entre dans une maison salésienne est sous la protection spéciale de Marie Auxiliatrice » disait Don Bosco. À nous de savoir rendre la tendresse miséricordieuse de Dieu présente. 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...