Francois Le Clere 355Après neuf ans de travail en collaboration, François Le Clère a succédé Jean-Marie Petitclerc à la direction générale du Valdocco. Retour sur son parcours, ses convictions... Il livre ses ambitions pour le Valdocco de demain.

 

 

 

Don Bosco Aujourd'hui : Prendre la suite de Jean Marie Peticlerc : un vrai défi ?

François Le Clère : Oui. Il s'agira d'être créatif et audacieux comme l'a été Jean-Marie Petitclerc ! Le Valdocco que j'ai connu comme éducateur stagiaire en 1999 n'est pas le même que je reçois aujourd'hui comme directeur. Il continue d'ailleurs à évoluer, à travers les chantiers éducatifs vers l'insertion, l'accompagnement pour les adolescents en mésinscription (décrochage) scolaire, et en rupture familiale, etc.

 

Mais la ligne du Valdocco reste la même : aller à la rencontre du jeune en difficulté, contribuer à la médiation entre la famille, l'école et la cité. Nos enjeux n'ont pas changé : lutter contre le décrochage scolaire, favoriser la mixité sociale et  promouvoir la mobilité.

 

 

DBA : Comment envisagez-vous le lien avec les religieux de Don Bosco ?

F.L.C. : J'attache beaucoup d'importance à la fraternité et aux échanges avec les deux congrégations. Nous piochons nos idées dans la spiritualité de Don Bosco et de Marie-Dominique Mazzarello. Cet ancrage nous est plus que bénéfique.

 

 

Francois Le Clere 1 355La douceur et la joie, c'est ce qui fait notre capacité à tenir dans les moments de crise avec des adolescents fragiles.DBA : Quelle sera votre méthode ?

F.L.C. : Je souhaite mettre ma direction au soleil de la douceur et de la joie. Non pas que je sois d'un optimisme béat - ceux qui me connaissent savent que je suis pragmatique - mais je pense que c'est ce qui fait notre capacité à tenir dans la difficulté, à traverser les moments de crise avec des adolescents fragiles. Cette douceur vaut aussi pour nos relations entre collègues : les travailleurs sociaux sont parfois durs entre eux et ne se font pas de cadeaux. Il me semble que beaucoup d'adolescents et d'enfants ont souffert des crises conjugales et des conflits entre les adultes dans leur environnement. Nous devons prendre soin de nos liens d'équipes pour ne pas reproduire ces climats détestables qui ont conduit des adolescents à la fuite ou à la violence. Je souhaiterais que les équipes du Valdocco fassent de la convivialité une exigence éthique.

 

DBA : Vous réalisez une thèse en Sciences de l'éducation ?

F.L.C. : Ma thèse porte sur la manière dont les éducateurs et les enseignants vivent le décrochage scolaire des adolescents. J'ai ainsi perçu dans les équipes pédagogiques des difficultés à accompagner les processus de séparation et de deuils auxquels sont confrontés ces jeunes. Jean Bosco m'a appris que pour que ces adolescents puissent traverser tout cela, il faut des adultes fiables et présents dans la continuité.

 

Propos recueillis par Hélène Boissière-Mabille

 20 novembre 2014

François Le Clère
Directeur général du Valdocco

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

Pour aller plus loin


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite