Diamond LemmonierLa classe Rebond, c'est l'expérience réussie de toute l'équipe éducative de l'Institut Lemonnier, Caen. Cette « classe relais » - dispositif non académique qui se base sur le volontariat des enseignants - propose aux élèves de vivre une excursion en mer avec l'association Diamond. Présentation du projet par Daniel Gouilly, directeur de l'Institut Lemonnier. 

 

 

 

« Le projet de la Classe Rebond est né de la réforme des temps scolaires que nous avons mis en place il y a un an. A l'Institut Lemonnier, nous avons pris la décision de dégager cinq minutes sur chaque heures de cours, afin de réunir une équipe pédagogique capable d'accueillir les jeunes sur le point de décrocher. Des jeunes qui perdent pied et ont besoin d'être écoutés. L'équipe est là pour les aider à repenser leur parcours et donner du sens à leurs études, souvent même à leur vie. Leur passage dans cette classe de réinsertion, qui n'a pas d'existence réelle sur le plan académique, peut se limiter à quelques semaines, mais, souvent, il dure plusieurs mois.

 

« Une classe pour des jeunes qui perdent pied et ont besoin de se poser »

 

L'idée de faire vivre une expérience de réussite partagée, à des jeunes en situation de reconstruction, avec un temps de voyage sur un voilier, concrétise de manière originale cet accompagnement d'orientation individualisé. 

 

Le projet de la croisère en mer avec l'association Diamond a permis à quatre jeunes de la Classe Rebond de partir en mer, accompagnés d'un membre de l'équipe pédagogique. Lors d'une étape, toute l'équipe pédagogique de la Classe Rebond a choisi de retrouver l'équipage pour partager un repas. La présence des adultes était alors habitée de ce désir de dire aux jeunes leur bonheur de vivre avec eux un temps fort symbolique.

 

« Le projet de croisière a mobilisé les jeunes dans une même direction »

 

La préparation du voyage, sa communication, la recherche de financements dans des opérations diverses comme une loterie, la mise en place d'une animation musicale au foyer, le grand nettoyage d'espaces de rangement ont mobilisé l'énergie et la volonté des jeunes dans une même direction. Mais, plus encore, les réunions de préparation du voyage, les paroles échangées entre jeunes, celles pour convaincre un camarade qui ne voulait pas au dernier moment monter sur le bateau, ont poussé ces jeunes à dépasser leurs appréhensions et leurs limites, à jouer de leurs différences pour savoir être ensemble, dans le plaisir et les exigences de la navigation.

 

Cette expérience n'aurait pas pu réussir si elle n'avait pas rencontré le savoir faire de l'Association Diamond, qui crée depuis des années les conditions pour que des jeunes apprennent à « tenir bon la vague » quelles que soient les blessures du passé, la météo et les épisodes d'un voyage en mer où tout ne peut pas être prévu et pendant lequel personne ne peut s'échapper.

 

Pendant l'aventure en pleine mer, ces jeunes se sont montrés ravis de « mettre les voiles ».  « C'est bon la mer ! », nous a dit l'un d'eux. Nous les avons sentis heureux, heureux d'être ensemble. Confiants. "

 

 

Daniel Gouilly

Chef d'établissement de l'Institut Lemonnier

6 novembre 2014 

 

 

L'association Diamond a été fondée en 1987 par Jean-Marie Peticlerc losqu'il était directeur du foyer Père Robert, à Epron. Elle a pour but de permettre à des jeunes - qui sans elle ne pourraient le faire - de pratiquer la croisière en haute mer. Depuis sa création plus de 1000 jeunes ont embarqué. Pour toute information, contacter les Maisons Don Bosco.

 

 

 


Mot du jour

Confier ses peurs
Offrir ses joies
Livrer sa peine
Rien exiger
Tout partager
Etre l’unique
Pour un instant

Accueillir l’autre
Tendre la main
Communiquer
Prendre le temps
De l’écouter

Grande tendresse
Chaleur au cœur
Etre estimé
Et reconnu
Grandir ensemble

Un moment fort…
C’est l’amitié !

 

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite