Diamond LemmonierLa classe Rebond, c'est l'expérience réussie de toute l'équipe éducative de l'Institut Lemonnier, Caen. Cette « classe relais » - dispositif non académique qui se base sur le volontariat des enseignants - propose aux élèves de vivre une excursion en mer avec l'association Diamond. Présentation du projet par Daniel Gouilly, directeur de l'Institut Lemonnier. 

 

 

 

« Le projet de la Classe Rebond est né de la réforme des temps scolaires que nous avons mis en place il y a un an. A l'Institut Lemonnier, nous avons pris la décision de dégager cinq minutes sur chaque heures de cours, afin de réunir une équipe pédagogique capable d'accueillir les jeunes sur le point de décrocher. Des jeunes qui perdent pied et ont besoin d'être écoutés. L'équipe est là pour les aider à repenser leur parcours et donner du sens à leurs études, souvent même à leur vie. Leur passage dans cette classe de réinsertion, qui n'a pas d'existence réelle sur le plan académique, peut se limiter à quelques semaines, mais, souvent, il dure plusieurs mois.

 

« Une classe pour des jeunes qui perdent pied et ont besoin de se poser »

 

L'idée de faire vivre une expérience de réussite partagée, à des jeunes en situation de reconstruction, avec un temps de voyage sur un voilier, concrétise de manière originale cet accompagnement d'orientation individualisé. 

 

Le projet de la croisère en mer avec l'association Diamond a permis à quatre jeunes de la Classe Rebond de partir en mer, accompagnés d'un membre de l'équipe pédagogique. Lors d'une étape, toute l'équipe pédagogique de la Classe Rebond a choisi de retrouver l'équipage pour partager un repas. La présence des adultes était alors habitée de ce désir de dire aux jeunes leur bonheur de vivre avec eux un temps fort symbolique.

 

« Le projet de croisière a mobilisé les jeunes dans une même direction »

 

La préparation du voyage, sa communication, la recherche de financements dans des opérations diverses comme une loterie, la mise en place d'une animation musicale au foyer, le grand nettoyage d'espaces de rangement ont mobilisé l'énergie et la volonté des jeunes dans une même direction. Mais, plus encore, les réunions de préparation du voyage, les paroles échangées entre jeunes, celles pour convaincre un camarade qui ne voulait pas au dernier moment monter sur le bateau, ont poussé ces jeunes à dépasser leurs appréhensions et leurs limites, à jouer de leurs différences pour savoir être ensemble, dans le plaisir et les exigences de la navigation.

 

Cette expérience n'aurait pas pu réussir si elle n'avait pas rencontré le savoir faire de l'Association Diamond, qui crée depuis des années les conditions pour que des jeunes apprennent à « tenir bon la vague » quelles que soient les blessures du passé, la météo et les épisodes d'un voyage en mer où tout ne peut pas être prévu et pendant lequel personne ne peut s'échapper.

 

Pendant l'aventure en pleine mer, ces jeunes se sont montrés ravis de « mettre les voiles ».  « C'est bon la mer ! », nous a dit l'un d'eux. Nous les avons sentis heureux, heureux d'être ensemble. Confiants. "

 

 

Daniel Gouilly

Chef d'établissement de l'Institut Lemonnier

6 novembre 2014 

 

 

L'association Diamond a été fondée en 1987 par Jean-Marie Peticlerc losqu'il était directeur du foyer Père Robert, à Epron. Elle a pour but de permettre à des jeunes - qui sans elle ne pourraient le faire - de pratiquer la croisière en haute mer. Depuis sa création plus de 1000 jeunes ont embarqué. Pour toute information, contacter les Maisons Don Bosco.

 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite