Giel Mont Saint Michel 355« Au Mont-Saint-Michel, attention aux sables mouvants ! » prévient le Père Daniel Federspiel. Face à lui, quatre-vingt jeunes venus de Caen, Pouillé et Giel s'apprêtent à entamer une marche longue de six kilomètres. Que viennent donc faire ces jeunes ici ? Petit retour en arrière...

 

 

En mai dernier, dans la dynamique du bicentenaire, une quinzaine de jeunes des maisons salésiennes de l'Ouest de la France - l'Institut Lemonnier de Caen, le campus de Pouillé (Ponts-de-Cé) et le groupe scolaire de Giel, dans l'Orne - avaient préparé ensemble le rassemblement à Turin, organisé en mai. Ils s'étaient promis de se revoir, enthousiasmés par cette belle expérience. Du coup, dès la rentrée de septembre, et sous la houlette de l'Institut Lemonnier, un projet a germé : une traversée des grèves menant au Mont-Saint-Michel. Les APS des trois établissements se sont emparés du projet, la date du 8 octobre a été arrêtée.

 

 

« Les jeunes étaient attentifs et enthousiastes.
Simplement :  heureux de se revoir »

 

Consigne pour ce rassemblement : que les jeunes présents à Turin parrainent, chacun, un autre jeune de sa maison. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'expérience a été réussie. Pourtant : le défi lancé était à la hauteur de celui de Turin. De nouveaux jeune ont pu ainsi découvrir l'ambiance salésienne, en même temps qu'ils ont pris conscience des nombreux événements organisés à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco.

 

« Un bel exemple d'association
entre nos maisons salésiennes »

 

Philippe Devanne, Salésien coopérateur du Campus de Pouillé, a orchestré le temps de recueillement dans l'église paroissiale. Quant au père Pierre Gernez, de l'Institut Lemonnier, il a organisé  le temps de la marche. Parmi les accompagnateurs, de nouveaux arrivants dans la communauté de Giel Don Bosco : Dieudonné Kabongo, Salésien co-adjutateur, et le Père Paulin.

 

Une réussite totale, donc, et un bel exemple d'association entre nos maisons salésiennes... sans oublier l'exploit des jeunes, qui ont marché six kilomètres et dans le dos desquels soufflait sûrement l'enthousiasme bienveillant de Don Bosco.

Prochaines retrouvailles :

  • A l'Intercampobosco de la région Ouest, qui aura lieu à Giel les 20 et 21 mars ;
  • A la formation préparatoire pour la Comédie musicale "Don Bosco Academy", pendant la semaine du 09 au 14 février toujours à Giel ;
  • Aux représentations prévues dans chaque établissement, les 25 (Caen), 26 (Pouillé) et 27 mars (Giel) ;
  • Et au Campobosco 2015, du 20 au 24 août.

Denis Ramond,

Responsable des activités extrascolaires, Giel Don Bosco

24 octobre 2014

 

 

 

 

 

 

« VENEZ AU CAMPOBOSCO, BOUGEZ-VOUS ! »

 


 

Giel St Michel 355Ophélie et Willy, vous étiez à Turin au mois de Mai et aujourd'hui au Mont-Saint-Michel. Comment avez-vous vécu cette journée ?

 

C'était super ! Nous avons pu retrouvez les jeunes qui étaient à Turin et nous nous sommes faits de nouveaux amis.
Nous nous sommes vraiment amusés...

 

Maintenant que vous connaissez mieux Don Bosco, pouvez-vous nous livrer un petit message, à destination des jeunes.

 

Nous pensons que la pédagogie de Don Bosco ne s'applique pas seulement dans les établissements scolaires. Elle peut s'appliquer partout, dans le cadre de rassemblements tels que celui-ci. C'est pour ça que nous incitons vraiment les jeunes à venir au Campo. Venez au Campobosco, bougez-vous !

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

Pour aller plus loin

Le Campobosco

 

 


Mot du jour

Comme des billes de cristal
Des gouttes d’eau gelée
Brillent de mille feux
Sur les feuilles d’un pommier
C’est un régal !

L’enfant dans sa candeur
Voudrait les posséder
Ses yeux pétillent de joie
Tellement il les désire
Il approche ses doigts
Afin de s’en saisir
Dans le creux de sa main
Les perles tant convoitées
Fondent : voilà la fin !
L’espace d’un instant
Et tout a disparu…

La beauté n’appartient à personne
On l’aime pour elle-même
Pas seulement pour soi-même
Elle est universelle
Et s’offre gratuitement
À celui qui l’accueille

Vouloir la faire sienne
Fait fuir la merveille.

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite