Giel Mont Saint Michel 355« Au Mont-Saint-Michel, attention aux sables mouvants ! » prévient le Père Daniel Federspiel. Face à lui, quatre-vingt jeunes venus de Caen, Pouillé et Giel s'apprêtent à entamer une marche longue de six kilomètres. Que viennent donc faire ces jeunes ici ? Petit retour en arrière...

 

 

En mai dernier, dans la dynamique du bicentenaire, une quinzaine de jeunes des maisons salésiennes de l'Ouest de la France - l'Institut Lemonnier de Caen, le campus de Pouillé (Ponts-de-Cé) et le groupe scolaire de Giel, dans l'Orne - avaient préparé ensemble le rassemblement à Turin, organisé en mai. Ils s'étaient promis de se revoir, enthousiasmés par cette belle expérience. Du coup, dès la rentrée de septembre, et sous la houlette de l'Institut Lemonnier, un projet a germé : une traversée des grèves menant au Mont-Saint-Michel. Les APS des trois établissements se sont emparés du projet, la date du 8 octobre a été arrêtée.

 

 

« Les jeunes étaient attentifs et enthousiastes.
Simplement :  heureux de se revoir »

 

Consigne pour ce rassemblement : que les jeunes présents à Turin parrainent, chacun, un autre jeune de sa maison. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'expérience a été réussie. Pourtant : le défi lancé était à la hauteur de celui de Turin. De nouveaux jeune ont pu ainsi découvrir l'ambiance salésienne, en même temps qu'ils ont pris conscience des nombreux événements organisés à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco.

 

« Un bel exemple d'association
entre nos maisons salésiennes »

 

Philippe Devanne, Salésien coopérateur du Campus de Pouillé, a orchestré le temps de recueillement dans l'église paroissiale. Quant au père Pierre Gernez, de l'Institut Lemonnier, il a organisé  le temps de la marche. Parmi les accompagnateurs, de nouveaux arrivants dans la communauté de Giel Don Bosco : Dieudonné Kabongo, Salésien co-adjutateur, et le Père Paulin.

 

Une réussite totale, donc, et un bel exemple d'association entre nos maisons salésiennes... sans oublier l'exploit des jeunes, qui ont marché six kilomètres et dans le dos desquels soufflait sûrement l'enthousiasme bienveillant de Don Bosco.

Prochaines retrouvailles :

  • A l'Intercampobosco de la région Ouest, qui aura lieu à Giel les 20 et 21 mars ;
  • A la formation préparatoire pour la Comédie musicale "Don Bosco Academy", pendant la semaine du 09 au 14 février toujours à Giel ;
  • Aux représentations prévues dans chaque établissement, les 25 (Caen), 26 (Pouillé) et 27 mars (Giel) ;
  • Et au Campobosco 2015, du 20 au 24 août.

Denis Ramond,

Responsable des activités extrascolaires, Giel Don Bosco

24 octobre 2014

 

 

 

 

 

 

« VENEZ AU CAMPOBOSCO, BOUGEZ-VOUS ! »

 


 

Giel St Michel 355Ophélie et Willy, vous étiez à Turin au mois de Mai et aujourd'hui au Mont-Saint-Michel. Comment avez-vous vécu cette journée ?

 

C'était super ! Nous avons pu retrouvez les jeunes qui étaient à Turin et nous nous sommes faits de nouveaux amis.
Nous nous sommes vraiment amusés...

 

Maintenant que vous connaissez mieux Don Bosco, pouvez-vous nous livrer un petit message, à destination des jeunes.

 

Nous pensons que la pédagogie de Don Bosco ne s'applique pas seulement dans les établissements scolaires. Elle peut s'appliquer partout, dans le cadre de rassemblements tels que celui-ci. C'est pour ça que nous incitons vraiment les jeunes à venir au Campo. Venez au Campobosco, bougez-vous !

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

Pour aller plus loin

Le Campobosco

 

 


Mot du jour

Au début d’une aventure, chacun bénéficie de la «  chance du débutant ».

Un signe bienveillant du destin, de la Providence, nous indique que nous sommes sur la bonne voie, nous conforte dans notre décision de relever le défi.

Viens ensuite l’épreuve de l’initié, ce chemin de patience où se mesurent les volontés, les déterminations.

Là se distinguent deux catégories de personnes : celles qui persévèrent et celles qui baissent les bras.

Puis se dessine l’assaut du conquérant, l’ultime épreuve, où seul le plus fort, le plus déterminé, atteint son but. Mais certains ont fourni tant d’efforts et ont tant omis de se ménager qu’ils cèdent parfois malheureusement tout près du but

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi