Bailleul cubes2 355Cent Ans... Un siècle... Une éternité pour les élèves du collège. Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, les élèves de 6è à la  3è du Collège Immaculée Conception de Bailleul ont été sensibilisés au travail de mémoire à partir de leur propre histoire.

 

 

Un mur de mémoire

Bailleuil 355 Le parcours d'un membre de la famille des élèves "mort pour la France"Des élèves de 6è ont travaillé sur l'histoire et le sens des monuments aux morts de leurs communes respectives. D'autres, en 5ème et 4ème, ont retracé le parcours d'un membre de leur famille « mort pour la France ». L'ensemble des travaux forme désormais un mur du souvenir au sein du collège. Enfin, les élèves de 3ème, après avoir visité des lieux de mémoire et étudié la guerre durant leur cours d'Histoire, ont réalisé une installation artistique sur le thème du Centenaire de la Grande Guerre, en lien avec les professeur d'Histoire et d'Arts.

 

Chaque élève était invité à peindre, sur un carreau de 15x15 cm, sa représentation du conflit.

 

L'ensemble des réalisations ont ensuite été cuites puis assemblée sur 3 cubes qui ont été implantés à proximité du Monument aux Morts de Bailleul pour les commémorations du 11 novembre. Tous les élèves ont été invités à participer aux commémorations, à Bailleul. Ces travaux ne sont en réalité qu'une étape dans un parcours de mémoire bien plus vaste sur l'histoire et la mémoire.

 

 

 

  Monsieur Bernard, Professeur d'Histoire-Géographie

Collège Immaculée Conception, Bailleul

4 décembre 2014

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 Dominique De Lat : La pédagogie de Don Bosco, c'est la présence


Mot du jour

L’homme est dans un jardin merveilleux. Dieu l’a gâté : tout est à lui, tout est pour lui. Il peut en profiter pleinement. Il est libre !

Oui. Mais tu connais la suite : l’homme veut se passer de Dieu… L’homme veut se débrouiller sans Dieu… L’homme pervertit la Parole de Dieu et se retrouve tout nu ; il se cache. Le jardin devient une terre de misère, le travail lui devient pénible et le « fait suer », le ciel devient un enfer, le frère va tuer le frère, les hommes ne s’entendront plus dans la confusion de leurs langues.

Où donc est le ciel ? Qui me tirera de ce monde de misère ? Qui me fera surmonter la mort ?

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco - Interview de
Bérénice de Bar le Duc
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Elie Benarroch
Voir l'article

Extrait de la web série "Clameur"
inspiré de Laudato si' : Reportage
sur une initiative du Valdocco

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...