Réussir le Mont Swatwa 355 UNELes 14-15-16 novembre, les jeunes de 14/16 ans et de plus de 17 ans ont vécu leur premier week-end de la saison 2014-2015 au Centre spirituel Don Bosco de Farnières. Vendredi soir, la nuit est tombée sur les hauteurs de Farnières. Les animateurs 14/16 sont équipés de sacs à dos, piolets, casques d'escalade, cordes et mousquetons pour accueillir les 51 jeunes qui vont faire l'escalade du Mont Swatwa. Accompagnons-les en compagnie de Jean-François Meurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ephata 355« Certains découvrent les lieux pour la première fois. Un bon nombre vient au Centre Spirituel de Farnières depuis tout petit, quelques uns ont déjà fait le week-end pour les 14/14 ans. Les garçons sont nettement plus nombreux que les filles.

 

L'Horeb, le Sinaï, le Thabor : lieux de révélation

L'objectif de ce premier week-end de la saison est de mieux se connaître et de travailler l'estime de soi. Les jeunes ont rempli soigneusement leur sac pour partir en escalade en ne retenant que l'essentiel : pas seulement les objets matériels indispensables, mais encore les ingrédients pour atteindre les sommets d'un bon week-end, comme : joie, bienveillance, respect des autres et de la nature, partage, humour, ténacité, émerveillement ... Pendant les ateliers concrets (dessiner un paysage avec les éléments de la nature, faire des gâteaux aux différentes saveurs, etc. ), ils font connaissance.

 

 

Réussir le Mont Swatwa 355 L'ambiance du « temps de désert » était recueillie et sereine, malgré le grand nombre qui laissait peu d'espace personnel dans la salle. En soirée, veillée « sauvetage » par les jeunes répartis en quatre cordées progressant par les quatre faces du Mont Swatwa. Après cela, ils ont apprécié la balade nocturne rafraîchissante et la prière.

 

Chercher l'absolu, toucher le sacré

Le témoignage de Philippe Dumonceau, aveugle, qui a fait de l'escalade en haute montagne jusqu'à 6000 mètres, et qui fait du ski et autres activités sportives, les a impressionnés. Il a fondé une association « Blind challenge » qui propose à des handicapés, pas seulement des mal-voyants, de faire du sport de haut niveau. A l'eucharistie, le père Jean-François Meurs a fait des rapprochements entre le récit manga de Jiro Tanigushi, « La Terre de la Promesse » et le récit de la transfiguration. Tanigushi y raconte l'histoire véridique d'un japonais qui est monté au sommet de l'Annapurna, manifestant ce besoin très humain de chercher l'absolu, de toucher le sacré.

 

La joie d'Ephata 17+

Les aînés ont exploré le thème de la joie. Les animateurs, inspirés de l'actualité autour d'Ebola, avaient revêtu des combinaisons blanches et des masques, l'un d'eux avait même une mitraillette. Ils obligeaient les arrivants à se décontaminer de tous soucis. Chacun écrivait donc sur un papier le tracas dont il voulait se débarrasser et détruisait ensuite ce papier. Après quoi, ils pouvaient entrer dans la salle remplie de fumigènes ! Avec le père Guy Dermond, ils ont exploré les mots hébreux qui parlent de joie, et la joie chez Don Bosco, avant de partager les moments réjouissants de leur vie.

 

 

 

 

Jean-François Meurs
Centre spirituel Don Bosco de Farnières

4 décembre 2014

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Mot du jour

 La tendresse. Qui mieux que Marie pour nous la transmettre ? Nous célébrons justement aujourd’hui son cœur immaculé. 

Demandons lui qu’elle fasse grandir en nous la chasteté. Surtout demandons cette qualité du regard pur et limpide. « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière. » En un tel regard, les jeunes ne se voient pas jugés, mais grandis. Car ce regard ne s’impose pas, n’envahit pas, mais, comme saint Jean Baptiste, laisse toute la place à la lumière de Dieu.

Immaculé, c’est aussi cette générosité maternelle. « Tout jeune qui entre dans une maison salésienne est sous la protection spéciale de Marie Auxiliatrice » disait Don Bosco. À nous de savoir rendre la tendresse miséricordieuse de Dieu présente. 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...