College Sevigne a Turin355Déjà quatorze ans que le collège Sévigné Marseille propose à des jeunes élèves de cinquième de vivre quatre jours au Colle Don Bosco. Cette année encore, 83 jeunes ont répondu  à l’appel avec beaucoup d’enthousiasme, même si pour beaucoup il a été difficile de laisser… portables : ipod, ipad et autres technologies à la maison !

 

 

 

 Vivre sans le lien « électronique » impensable de nos jours ! Et pourtant, c’est si bon de se dépouiller du superflu pour vivre l’essentiel : la relation aux autres et pourquoi pas à l’Autre !

Il faut avouer qu’au départ, les frimousses sont dubitatives !

 

Le charisme de Don Bosco agit

Après quatre journées riches en découvertes historiques, culturelles, et spirituelles : promenades à travers champs, chansons chantées à tue tête,  matchs de foot avec les italiens,  temps de prières du soir, et messe du dimanche… ! Le charme agit ! Ou plutôt le charisme de Don Bosco.

Les enfants conscients de vivre des moments uniques, l’ont exprimé  avec de larges sourires et beaucoup de témoignages dont voici quelques extraits :

 

« J’ai fait de nouvelles rencontres… imprévues au départ ! » - Youmna

 

« Que de beaux souvenirs !!! Les larmes, des rires et de la joie. Vive Turin ! Vive Don Bosco » - Patil

 

« J’ai aimé rencontrer les jeunes italiens et jouer au foot avec eux » - Tanguy

 

« J’ai aimé les chants et les danses, les veillées de  prières très fortes ...bouleversantes ! » - Louison

 

Isabelle RIZZO et Valérie BERARDI

Collège Sévigné, Marseille

4 décembre 2014

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui

Isabelle Rizzo, Animatrice en Pastorale scolaire, à Sévigné, Marseille


Mot du jour

« En amour, écrit la romancière Zeruya Shalev, on cherche la plénitude, on croit qu’on aura atteint le comble de l’amour quand on ne sentira plus aucun vide. Quel paradoxe que ce besoin d’être plein… d’autant plus que nous sommes justement attirés par celui qui va nous affamer et non par celui qui va nous rassasier… »

Le véritable amour est celui qui donne faim. Plus on aime quelqu’un, plus on a faim de lui offrir de l’amour, et plus on a faim d’offrir de l’amour à d’autres. Voilà pourquoi l’amour entre époux est sacrement : il nous donne de faire l’expérience spirituelle de l’amour de Dieu. Aimer Dieu, c’est creuser sa faim, tandis que Dieu nous aime en creusant davantage notre faim.

Donne-nous, Père, notre faim quotidienne. « Seigneur, j’ai faim mais augmente en moi la faim ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...