Bailleul a Turin 1355Quatre jours sur les pas de Don Bosco.  C'était une découverte ou une redécouverte pour les membres du conseil du Collège Immaculée Conception de Bailleul, accompagnés de leur directeur, Dominique De Lat,  et de Franck Doublet, Directeur du Lycée Sainte Marie.

 

 

Grace au père Paul Ripaud, guide compétent et intarissable, le groupe découvre la vie et l'œuvre de Don Bosco. Le Père Paul fait visiter les lieux salésiens du Valdocco : le groupe découvre avec émerveillement la basilique de ND Auxiliatrice mais aussi l'Eglise St François de Sales ; la visite se prolonge ensuite par la Consolata et la Cathédrale du Duomo.

 

Le 2° jour est consacré davantage au tourisme avec les visites des musées Egyptien et de l'Automobile.

 

Le temps fort du séjour pour les participants reste sans la 3° journée passée aux Becchi avec la maison natale de Jean Bosco et la Basilique du Colle Don Bosco où le Père Paul et le Père Jérôme Vanderschaeve, curé de Bailleul ont concélébré. Après un repas copieux au restaurant "Maman Marguerite", le groupe a pris la route pour Castelnuovo où un Père salésien belge a fait la visite "très" commentée de son église avec beaucoup de gentillesse. Sur la route du retour à Turin, chacun apprécie cette petite halte dans la maison où a vécu Dominique Savio au milieu de la campagne vallonnée de la région d'Asti.

Déjà la fin du séjour, une dernière matinée à Turin : après la messe à ND Auxiliatrice et une visite du marché, c'est le départ pour l'aéroport.

 

Le groupe revient à Bailleul enchanté de ce pèlerinage : certains ont découvert... D'autres se sont remémorés... Ce retour aux sources est un cadeau !     

Au service des jeunes, Don Bosco a ouvert la voie de la confiance, de l'amitié, de la joie et de la prière.

 

Jacques Bourez

Collège Immaculée Conception, Bailleul
Lycée Sainte Marie, Bailleul

4 décembre 2014

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 Dominique De Lat : La pédagogie de Don Bosco, c'est la présence


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite