Jardin Ephemere lycee du Bocage 355Jeudi 27 novembre, le lycée, associé à la maison de l'architecture de Savoie, a proposé une rencontre avec le paysagiste Gilles Clément autour de la notion de Tiers-Paysage.

 

 


Les étudiants de BTS Aménagements Paysagers ont, pour la rencontre avec Gilles Clément, conçu et réalisé 9 neufs jardins éphémères sur le thème de l'opposition, de la contradiction. M. Clément a pris le temps de découvrir chaque aménagement et d'échanger avec les étudiants sur leurs réalisations.


La soirée s'est poursuivie avec la projection du film "Paul Jovet, un botaniste dans la ville", de Monique Sicard et en sa présence. Ce botaniste passionné s'était intéressé, dès les années 1980, aux végétaux présents dans les espaces délaissés de Paris et s'interrogeaient sur la présence plus ou moins spontanée de certaines essences.

 

Le tiers paysage est un regard sur non-maîtrise sur le monde

« Le Tiers-Paysage -fragment indécidé du Jardin Planétaire- désigne la somme des espaces où l'homme abandonne l'évolution du paysage à la seule nature. Il concerne les délaissés urbains ou ruraux, les espaces de transition, les friches, marais, landes, tourbières, mais aussi les bords de route, rives, talus de voies ferrées, etc... Comparé à l'ensemble des territoires soumis à la maîtrise et à l'exploitation de l'homme, le Tiers-Paysage constitue l'espace privilégié d'accueil de la diversité biologique. Les villes, les exploitations agricoles et forestières, les sites voués à l'industrie, au tourisme, à l'activité humaine, l'espace de maîtrise et de décision sélectionne la diversité et parfois l'exclut totalement. Le nombre d'espèces recensées dans un champ, une culture ou une forêt gérée est faible en comparaison du nombre recensé dans un délaissé qui leur est attenant. Considéré sous cet angle le Tiers-paysage apparaît comme le réservoir génétique de la planète, l'espace du futur ... »

 

Une très belle soirée partagées par plus de 400 professionnels et passionnés et qui restera dans les mémoires.

 

Fondation du Bocage,

Lycée Costa de Beauregard

4 décembre 2014

 

 

Film réalisé par les étudiants... 

 


Mot du jour

Au début d’une aventure, chacun bénéficie de la «  chance du débutant ».

Un signe bienveillant du destin, de la Providence, nous indique que nous sommes sur la bonne voie, nous conforte dans notre décision de relever le défi.

Viens ensuite l’épreuve de l’initié, ce chemin de patience où se mesurent les volontés, les déterminations.

Là se distinguent deux catégories de personnes : celles qui persévèrent et celles qui baissent les bras.

Puis se dessine l’assaut du conquérant, l’ultime épreuve, où seul le plus fort, le plus déterminé, atteint son but. Mais certains ont fourni tant d’efforts et ont tant omis de se ménager qu’ils cèdent parfois malheureusement tout près du but

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi