Farnieres nouvelanautrement1 355Farnières, soir du 29 décembre. Le « module de Nouvel an » rassemble environ 70 personnes, dont beaucoup d'enfants et un bon groupe d'adolescents qui ont conspiré pour se retrouver... en se trouvant des parents adoptifs ! Il faut ajouter une dizaine d'animateurs. Le tout pour se lancer dans un Nouvel an Autrement au Centre Spirituel de Farnières !

 

 

 

Le séjour commence par le barbecue « pain & saucisse » dans la cour toute enneigée. On se rassemble autour des deux « braseros » fait de troncs fendus en quatre et qui brûlent de l'intérieur. Ils sont placés de part et d'autre de l'igloo qui a été construit par une famille flamande, et ils se consument en donnant chaleur et lumière. Vers 22h, les petits enfants vont au lit, et les ados font une chasse au trésor dans les bois.

 

« Les experts » : enquête sur un crime

Mardi 30 décembre. Après la prière du matin sur le thème des mains, le Père Guy fait sa conférence pour les adultes sur la 15e lettre de l'alphabet hébreu. Les enfants et les ados sont en ateliers créatifs. Balade l'après midi, ou danses folkloriques. En soirée, un grand jeu animé inspiré de la série « Les experts » : enquête sur un crime avec passage des équipes par six lieux d'investigation.

 

Mercredi 31 décembre. Petit déjeuner à 9h et prière du matin à 10h. Viennent ensuite les activités comme la veille, par groupes d'âge. Le Père Guy présente l'icône de la nativité riche en symboles. L'après midi, temps libre ; les jeunes construisent un grand igloo. Les ateliers de 16h30 préparent directement le réveillon : le repas est entrecoupé de morceaux de musique et de chants. Sur les tables, des « salières » en papier permettent de découvrir dans leurs plis des mots suggestifs, et les convives échangent sur leur année à venir à partir de leurs mots préférés. Il est déjà 23h quand on peut commencer la veillée récréative, avec le morceau de résistance, « le dialogue des cinq doigts ». qui se disputent ou se réconcilient au gré d'expression autour de la main et des doigts. A 23h55, la prière du Nouvel An commence, inspirée par la prière des cinq doigts du pape François. Après les souhaits et embrassades, les ados donnent un spectacle de pyrotechnie, avec quelques pétards. Verre de l'amitié et soupe à l'oignon. A 1h30 du matin, au grand salon, Hervé Douchy donne son traditionnel concert de Bach au violoncelle.

 

Jeudi 1er janvier 2015. Malgré le coucher tardif, tout le monde semble en forme pour le petit déjeuner ! à 10h30, le grand salon est comble pour l'eucharistie. Il y a plein de jeunes enfants et cela fait du mouvement. La messe est suivie du « brunch », savoureux, régal pour les yeux, copieux. Tout le monde en profite bien. A partir de 13h, ce sont les départs. Un brave soleil incite plusieurs familles à faire encore une balade dans les bois.

 

Jean François Meurs
Centre Spirituel de Farnières
29 janvier 2015

 

 

 

Farnieres nouvelanautrement9 355Farnieres nouvelanautrement14 355


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite