Don Bosco Pouille 0004Au Campus de Pouillé, les choses vont de plus en plus mal ! Les « Monkey Demoniacs », groupuscule radicalisé de la branche des « Anti-festivité », ont piraté le système informatique du lycée... A travers une vidéo très inquiétante, ils exhortent nos élèves d'annuler la fête de la Saint Jean Bosco sous peine de déverser une potion de morosité qui plongerait alors notre campus dans la torpeur et la tristesse... Reportage de Manu Bondu, responsable des activités périscolaires.

 

 

 

« Notre cher Directeur, prenant la menace « Anti-festivité » (Voir le teaser Don Bosco 2015) très au sérieux, a réagi en faisant appel à l'« Agence Tous Risques » pour débloquer la situation... Ces soldats d'élite, véritables guerriers des temps modernes ont réussi à capturer et à livrer au FBI (Federal Bureau of Imagination) le fauteur de troubles, désormais enfermé dans un quartier de haute sécurité... C'est dans ce contexte de liberté recouvrée et avec l'esprit de fête ancré dans le cœur de chacun d'entre nous, qu'ont débuté les festivités de cette Don Bosco 2015...

16h00 : L'eucharistie dans la plus pure tradition salésienne

« Ce moment de recueillement célébré cette année par le père Le François, a marqué de son empreinte le début officiel de cette édition 2015 ! Une cérémonie tintée de foi, de respect et de gaieté, dans la plus pure tradition salésienne.

 

17h00 : Les costumes anti morosité !

« Chaque jeune est retourné dans son hébergement pour en ressortir paré de son plus beau costume pour le reste de la soirée ! C'est ainsi qu'à la sortie des internats, nous avons pu croiser « Super Mario », suivi de très près par un bataillon de militaires ainsi que des animaux en costume-cravate, escortant un groupe d'écoliers en uniforme d'époque ! Tout ce petit monde haut en couleur se rendait alors vers une destination unique... la salle de sport !

 

17h30 : Le tournoi... du fair-play et de la bonne humeur !

« Comme chaque année, ce moment sportif a été l'occasion pour chacun de se chauffer les cordes vocales en encourageant avec ferveur et passion son équipe favorite... Après des matches certes amicaux mais néanmoins très disputés, c'est une nouvelle fois une victoire écrasante et sans appel... du fair-play et de la bonne humeur !

 

19h00 : Le repas

« Moment privilégié qui a permis à tout le monde de se restaurer et de reprendre les forces nécessaires au spectacle du soir ! Instant également « surréaliste » lorsqu'une carotte suivi d'un lapin sont passés récupérer leur repas du soir sur la chaîne du self !

 

20h00 : Immortalisation au Foyer du Campus de Pouillé

« Les premiers « rassasiés » ont aussi été les premiers à se retrouver au « Stand Photo » mis en place au foyer. Chacun a ainsi pu immortaliser, en costume, ce moment qui n'arrive qu'une fois dans l'année, et patienter au chaud en attendant l'ouverture des portes de l'amphi...

 

 

Don Bosco Pouille 0001Don Bosco Pouille 0002

 

20h30 : Le spectacle des Don Boscars

« C'est à 20h15 précises que les portes de l'amphithéâtre « Don Bosco » se sont ouvertes... Le public venu très nombreux pour cette nouvelle édition officielle des « Don Boscars », s'est installé dans le calme jusqu'à l'extinction des lumières, suivi du générique de présentation, marquant le début de cette soirée festive. C'est dans une ambiance survoltée mais respectueuse, que se sont succédés sur scène une pléiade d'artistes tous aussi talentueux les uns que les autres. Pendant près de 3h entrecoupées d'un entracte au foyer, des danseurs, des chanteurs et des musiciens, mais aussi des classes entières, se sont succédés pour nous faire rire, chanter, et parfois nous émouvoir... Chacun s'est vu remettre au terme de sa prestation un « Don Boscar » (fabriqué cette année par les « Miroiteries Loire Océan »), trophée récompensant le talent, la joie de vivre, le bon goût et l'émotion... Un cocktail explosif qui, une fois de plus, a fait de cette soirée une fête réussie et sans fausses notes !

 

« Ainsi s'est achevée cette édition 2015 de la Saint Jean Bosco... Les générations se succèdent, mais le talent ne disparaît pas... Rendez-vous donc l'année prochaine pour de nouvelles aventures et de nouveaux défis... »


Manu Bondu

Animateur socio culturel au Campus de Pouillé

 13 mars 2015

 

 

 

Don Bosco Pouille 0003Don Bosco Pouille 0006Don Bosco Pouille 0007Don Bosco Pouille 0008

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e4

À la question : « Ce que je ne pourrais pas pardonner ? » la réponse fait quasiment l’unanimité : « la trahison ! ». Que ce soit en amitié ou en amour, c’est ce qui est pour les jeunes le plus difficilement pardonnable. « Quand tu me trahis, tu me plantes un couteau dans le dos. » nous dit Michelle

Maëva exprime bien que derrière cette immense déception de la trahison il y a la perte d’une importante valeur : la confiance. « Il n’y a pas de relation sans confiance. Une fois qu’elle est trahie, elle est très difficile à redonner. » Don Bosco a mis la confiance au cœur de son système éducatif. C’est dire son importance et la nécessité de la préserver dans la relation avec les jeunes.

Question : Les jeunes semblent nous dire que l’impardonnable est définitif. Cela pose pour nous la question de l’éducation au pardon et de sa dimension chrétienne. Voir le premier témoignage du film « Human » de Yann Arthus-Bertrand.

Voir le 4è épisode de la saison 2 : L’impardonnable ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite