Marseilles 3pLes 11 apôtres « semeurs d'espérance » ont pris la décision de partir à La Navarre pour participer à la « party » salésienne avec d'autres établissements scolaires de la région PACA. L'inter Campobosco du point de vue Don Bosco Marseille, place aux jeunes !

 

Tout a commencé autour d'une table afin de partager des pizzas au feu de bois. Et ensuite, direction Malpassé pour rejoindre nos amis de l'établissement scolaire Sévigné. Nous sommes accueillis par M. Lenormand, le directeur de l'établissement et le staff pastoral dans cette joie qui nous transforme. M. Charveriat nous propose de faire une visite de l'établissement. Nous passons par « la chambre historique » où tout a commencé. Tous « les trésors » de l'école Sevigné sont là. N'oublions pas que le plus grand trésor, ce sont les jeunes. Nous suivons notre guide de haute montagne ; on descend, on monte des escaliers et nous entrons à l'improviste dans les classes pour faire de la pub pour notre Lycée, Don Bosco Marseille ! Sylvain présente les Bac Pro, Vianney – Thibault sa section d'art et Nicolas le Bac Technologique. Puis, départ pour La Navarre.

 


Au collège La Navarre, nous sommes accueillis par les jeunes de l'établissement, et après le repas, le temps de la veillée est arrivé. Elle est animée par un ancien élève de notre établissement, Florian Lucchini, et les jeunes de notre établissement : Nicolas Zagari et Vianney – Thibault Brucher. Chaque établissement prépare un jeu et nous finissons par le mot du soir.

 

Au retour, nous nous sommes posé une question : Quels sont nos critères pour déterminer ce qui est prioritaire et pour discerner ce qui passe et ce qui demeure ?

  

Anthony : « J'ai beaucoup apprécié la présentation de nos talents »

Anthony : « J'ai beaucoup apprécié la présentation des talents par les jeunes. Tout le monde était de bonne humeur. Côté négatif, c'est que nous sommes tous très coincés pour danser et chanter. En plus, la rencontre était trop courte et il n'y avait pas le temps pour échanger entre jeunes en petits groupes. »

 

Sylvain : «J'ai apprécié le concert des jeunes de Nice, les sketchs et certains jeux » 

« Je suis venu pour vivre dans l'ambiance des pélés précédents, m'amuser, découvrir un joli coin de France. J'ai apprécié le concert des jeunes de Nice, les sketchs et certains jeux qui étaient méli-mélo.»

  

Marseilles 5pMarseille 2p

Nicolas : « A ceux qui ne sont pas venus, ils ont raté de bonnes tranches de rires »

Je retiens de cette rencontre, c'est la bonne humeur des gens, leur sociabilité et la joie de tous. La rencontre était une surprise car je n'ai pris connaissance de mon rôle qu'une heure avant le spectacle et il fallait avoir de l'imagination pour l'animation. Pour ceux qui ne sont pas venus, ils ont raté des filles, et de bonnes tranches de rires avec les gens qui étaient présents avec moi ».

 

Mandji : « J'ai beaucoup aimé ce que le Lycée Sévigné et Don Bosco Nice – Nazareth a fait »

« J'ai beaucoup aimé ce que le Lycée Sévigné et Don Bosco Nice – Nazareth a fait. J'ai rencontré des gens que je connais et j'ai beaucoup aimé la visite du Lycée Sévigné. Côtés négatifs de la rencontre, c'est que j'ai trouvé qu'il y avait trop de chants et trop de danses. Je dois reconnaitre que venir à la Navarre était une surprise car je ne pensais pas m'amuser autant. »

 

Raphaël : « Ce que je retiens, c'est la visite du Lycée Sévigné et l'ambiance à la salésienne »

« J'y suis allé pour faire la fête, m'amuser et prier. J'ai essayé de parler avec des filles mais bon, ça n'a pas marché. J'ai apprécié le concert, la danse même si je ne sais pas danser et les chants étaient beaux. Ce que je retiens, c'est la visite du Lycée Sévigné et l'ambiance à la Salésienne. Les rencontres et l'ambiance étaient magnifiques. »

 

 

 

 

Raphaël Janiec
adjoint en pastorale scolaire Don Bosco Marseille
26 mars 2015


Mot du jour

Louez-le (Dieu) avec harpe et cithare ; Louez-le avec cordes et flûte ; Louez-le avec des cymbales sonores… Ps.150

Les instruments de musique ont été utilisés, dès les origines, pour soutenir la voix humaine ou pour rythmer les pas de danse. David dansait avec sa harpe devant l’arche d’Alliance. L’apparition des divers instruments est à mettre en parallèle avec l’évolution des technologies, jusqu’à nos jours où la musique de synthèse est omniprésente dans nos cités. Pourquoi une si grande diversité d’instruments ? Pour rompre la monotonie et pour enrichir la palette des sons. Car chaque instrument a son caractère, sa personnalité. C’est ce qui a inspiré Hector Berlioz pour l’écriture de son Traité d’Instrumentation et d’Orchestration, paru en 1844. On y découvre non seulement les caractéristiques des sons émis par chacun, mais aussi le rôle qu’il peut jouer dans l’expression des sentiments et des émotions. Pour que la vie soit belle, chacun de nous est invité à jouer sa partition.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite