Ressin trefle d or 2 avr2015 pCette journée du 2 avril 2015, journée Don Bosco, a connu trois temps forts : la messe du Jeudi Saint en fin de matinée, d'abord. Puis, après le repas festif, l'après midi des marches du bicentenaire de la naissance de Don Bosco. Enfin, la soirée de fête et la remise des Trèfles d'or. Témoignage du père Heny Christophe, salésien de Don Bosco.

 

 

 

 

La messe du Jeudi Saint

La chapelle accueille chacun dans un décor renouvelé. Dans l'allée centrale, une grande table a été dressée, ornée de fleurs et de lumignons. Sur la table à l'entrée ont été déposés le pain et le vin, un grand panier gourmand, fruit du travail de la ferme et donc des jeunes qui y ont contribué. La grande croix est ornée d'un drapé blanc. Trois cents personnes sont disposées de part et d'autre de la table, car une centaine de paroissiens se sont joints aux deux cents élèves de Ressins qui sont présents ce jour là pour cette fête du dernier repas de Jésus. Cette année, nous avons la joie d'accueillir John Paul, jeune diacre indien ordonné depuis deux mois, qui finit sa formation à Lyon et qui fait l'homélie sur cette très belle page de l'évangile du lavement des pieds. La participation active et attentive de tous les participants est sensible dans la qualité du silence et l'enthousiasme des chants de l'assemblée. Chacun pouvait dire en sortant, comme les disciples d'Emmaüs : « Notre cœur n'était-il pas brûlant en nous... » Cette célébration a été forte et significative du lien entre Ressins et les villages environnants, nous en étions réconfortés.

 

Les marches du bicentenaire

Après le repas festif, nous avons marché pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Don Bosco, sur trois circuits. Un plus court a été l'occasion d'une découverte de la nature autour de Ressins : les abeilles et le miel, le bois et son utilisation dans la construction, les chants d'oiseaux et une reconnaissance de végétaux. Une deuxième marche de 8 km en direction de Coutouvre, a permis une halte pour quelques instants de réconfort et de jeux éducatifs. La troisième plus sportive est allée vers Jarnosse sur une douzaine de km à travers bois et champs, sur routes et chemins ; certains l'ont faite à la course. A l'arrivée, la douche et le goûter ont été très appréciés.

 

La remise des Trèfles d'or

La soirée des Trèfles d'or a commencé avant le repas du soir par la projection des films réalisés par les élèves. De l'amusement à la poésie, les cinq films des groupes pouvaient encore influencer le jury. La veillée s'est ouverte sur la présentation des films des grandes animations de l'année, dont les thèmes étaient : "En mémoire de la guerre de 1914", "Western casino", "Pirate", "Monde de Disney" et "Cirque. Le but était de faire passer une bonne soirée aux autres et que chacun puisse s'impliquer dans la soirée en exprimant ses talents au service de la réussite de leur groupe, Chaque groupe est aussi l'occasion d'une rencontre entre classes qui n'ont pas d'affinité naturelle, mais qui doivent collaborer pour une soirée où chacun aura trouvé sa place. Cette soirée a aussi vu la présentation du groupe de danse et une animation de chaque groupe de classes. Notre ami Chris Mahum a enflammé la salle avec quelques unes de ses chansons. Ce sont les terminales STAV et les classes de 3e qui ont gagné cette année sur le thème "En mémoire de la guerre de 14". Ils auront la joie d'aller au Futuroscope pour passer une grande journée au début du mois de mai. Merci à chacun pour sa participation, et à Alain et Bernard pour avoir porté ce projet tout au long de cette année. Bravo.

 

Henri Christophe
Salésien de Don Bosco
Communauté de Ressins
Lycée agricole de Ressins, Nandax


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite