Reseau Don Bosco Nord4Plusieurs fois par an, les directeurs des écoles de la région Nord se réunissent pour préparer un projet commun. Avec la "Don Bosco Academy", le projet était tout trouvé. "Il suffit de l'adapter pour les petits !" propose Karine Devanlay, directrice de La Providence à Paris. Et voilà les trois classes de CM1 des trois écoles du Nord réunies le 10 avril 2015 à Paris ! Les enfants et les trois directrices des écoles primaires du Nord (sur la photo) apprennent la version "light" de la Comédie Musicale en deux jours ! Un challenge !

 

L'idée a germé à la fin du dernier rassemblement de tous les CE2 des écoles salésiennes de la région Nord à Jean Bosco Guînes. Fort de son succès, « nous avons décidé de nous retrouver à Paris avec les mêmes élèves, tous les CM1 réunis, pour préparer ensemble le spectacle de la Comédie Musicale, en vue de le rejouer en fin d'année scolaire dans chaque école devant les parents, explique Karine Devanlay, directrice de La Providence à Paris. Faire venir trois classes du Nord de la France sur deux jours à Paris était un défi un peu fou ! Les difficultés étaient nombreuses, mais nous avons tenu bon ! »

 

Karine Devanlay, directrice de La Providence à Paris : « Les petits aussi ont droit à des projets »

Avant même de voir la comédie musicale à Paris, Karine Devanlay, directrice de La Providence était partante : « Cela permet aux enfants de connaître d'autres écoles salésiennes qui vivent un projet commun autour de notre fondateur, et de les imprégner des valeurs salésiennes de manière ludique. Chaque rassemblement est une nouvelle occasion : lors de la célébration de la Toussaint, par exemple, les enfants ont chanté : « Etre leur soleil ». Notre but, c'est d'inviter à connaître davantage Don Bosco au-delà du bicentenaire. »

Le planning de cette rencontre est serré : pendant deux jours, les trois classes de CM1 apprennent ensemble des scènes raccourcies et simplifiées de la comédie musicale, en vue de les présenter dans chaque école auprès des parents : le 4 juin à Paris, le 13 juin à Guines, le 19 juin à Boulogne. 

Reseau Don Bosco Nord5Reseau Don Bosco Nord7

 

Catherine Vanderhaeghe,  directrice de l'école Saint Jean Bosco de Guines : « C'est un projet très "énergisant" ». 

Il y a déjà eu une amorce  avec le spectacle du bicentenaire à Guînes qui a eu lieu la semaine précédente. Tous les enfants sont allés voir la comédie musicale jouée par les grands ! Ils connaissent le spectacle, ils ont déjà appris en classe les paroles des chants de la Don Bosco Academy. Les enfants sont déjà dans le bain !

« Les enfants connaissent bien Don Bosco, assure Catherine Vanderhaeghe. La plupart d'entre eux sont à l'école depuis l'âge de deux ans. Mais ce spectacle apporte un plus. Cela aide les enfants à accepter la différence. Dans notre école, il y a des classes Ulis et Clis. Les élèves doivent savoir accueillir des enfants différents dans leur classe. Les paroles des chansons de la Don Bosco Acdemy leur parlent de ces situations. A travers le spectacle, il se développe un sentiment de famille, un « faire groupe ». C'est très énergisant ! »

  

Reseau Don Bosco Nord3Les institutrices et Catherine Vanderhaeghe, directrice de l'école Saint Jean Bosco de Guines, à droiteReseau Don Bosco NordAnnabelle, directrice de l'école de Boulogne

  

Annabelle L., directrice de l'école de Boulogne : "S'imprégner de l'esprit salésien"

L'école de Boulogne sur Mer, Saint Augustin, est la dernière école à être passée sous tutelle salésienne. La dévolution de tutelle a eu lieu en mars 2014 après avoir été deux ans sous le statut de simple associé. « On est tout jeune dans le réseau, explique Annabelle L.. Nous prenons nos marques. Ce sont les rassemblements annuels de la région Nord qui nous permettent vraiment de diffuser l'esprit salésien à l'école. Ce sont des moments forts de joie salésienne. »

Et l'année prochaine ? « Ce qui serait formidable ce serait de refaire le spectacle, une fois tous ensemble ! dit Annabelle enthousiaste. Dans la région Nord, ces projets sont sources de dynamisme et de renouvellement. Entre nous, nous avons envie de faire de nouvelles choses. Il faudrait un projet triennal à chaque fois ! »

Hélène Boissière-Mabille
23 avril 2015

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite