Fete Jeanne d Arc Thonon 4pLe bicentenaire de Don Bosco, préparé depuis une année au lycée Jeanne d'Arc de Thonon a rassemblé le 7 mai plus de 1200 personnes. Des mini-spectacles donnés par les enfants des maternelles, primaires, les lycéens et les professeurs, accompagnés par sœur Angèle Le Duc, responsable de la communauté des sœurs salésiennes, ont représenté la vie de Don Bosco. Claire Robert, directrice de l'école et Pascal Liguori, directeur du lycée ont ainsi transmis une belle image de Don Bosco et du bicentenaire.

 

 

Ouverture des festivités par Pascal Liguori à la batterie

A la surprise générale, la manifestation a été ouverte par une improvisation du directeur, Pascal Liguori, qui a joué avec talent et enthousiasme de la batterie. Le secret avait été bien gardé et les jeunes n'ont pas manqué d'immortaliser cette improvisation pour le moins inattendue et surprenante, à l'aide de leur portable. Une véritable ovation lui a été réservée à la fin de sa prestation. Ensuite se sont succédé sur la grande estrade, généreusement mise à disposition par la ville de Thonon, de nombreux groupes venus présenter des chants, des mimes, des danses ou encore jouer de la musique durant deux heures, accompagnés par des jeunes professeurs et animateurs de la vie scolaire. Une surprise a marqué la fin de cette première partie de la fête : trois énormes gâteaux, chacun portant une bougie allumée pour marquer les deux cents ans, ont été apportés par les professeurs, avec des boissons, pour le goûter des lycéennes et personnes présentes.

 

Des créations sur la vie de Don Bosco réalisées par les élèves du lycée et leurs professeurs

Les enfants de l'école ont pu assister au spectacle «La Carriolette» de Zitoune et Compagnie, de Sciez. Durant ce temps, les adultes ont été voir les créations originales sur la vie de Don Bosco, réalisées notamment, par les élèves du lycée et leurs professeurs en écho au thème de la pastorale : « tel un funambule, nous tendons vers un idéal. Osons-nous lancer sur le fil avec confiance, équilibre, soutien ».

 

Entre toutes ces réalisations, on souligne cette photographie qui réunissait des élèves, allongés au sol, formant le nom de Don Bosco. Une autre initiative attirait aussi l'attention, celle de la classe d'économie, gestion, commerce et vente, de Frédérique Olbé qui a non seulement récolté 200 € pour les œuvres soutenues par le Père Luca Treglia, Salésien, directeur de la Radio Don Bosco, à Madagascar, mais aussi profité de cette journée pour se connecter en direct avec la Radio. Moment convivial et émouvant, qui montre que l'esprit salésien traverse les frontières. A 18 heures, les parents étaient conviés au spectacle costumé, sur le cirque, donné avec dynamisme et spontanéité par les enfants de maternelle et primaire : acrobates, dompteur de fauves, magiciens, jongleurs, etc. ont ravi les parents. Le spectacle est achevé par une chorale composée par quatre groupes d'élèves du primaire.

 

Tel un funambule, nous tendons vers un idéal

Une plaque en mémoire du bicentenaire de Don Bosco, placé à côté de sa statue nouvellement restaurée, été dévoilée par sœur Chantal Fert, provinciale des sœurs salésiennes de France. Cette longue journée s'est achevée par un repas dansant organisé dans le nouveau self qui a réuni 220 personnes. La communauté éducative de Jeanne d'Arc s'est réjouie du succès remporté par cette belle journée.

 

Joseph Ticon, correspondant au Dauphiné Libéré
Angel Leduc, responsable de la communauté des soeurs salésiennes de Thonon
Etablissement scolaire Jeanne d'Arc Jeanne d'Arc, Thonon
21 mai 2015

 

Fete Jeanne d Arc ThononpFete Jeanne d Arc Thonon 3p 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite