livre Don Bosco arabe L'Ecole Don Bosco de Kenitra (Maroc) publie un livre sur Don Bosco intitulé « L'homme qui donna sa vie pour les jeunes ». Il a été écrit en arabe par le professeur d'arabe, Mohamed Habhouh. A l'occasion du Bicentenaire, le livre a été présenté largement. Il a été bien reçu par les parents, les enfants et l'équipe éducative.  Le père José Vega, responsable de la communauté de Kenitra au Maroc, à l'origine de cette initiative, interview le professeur qui s'est chargé de cette présentation originale de la vie de Don Bosco.

 

 

 

Le livre du Professeur Habhoub est un livre original. Il a le style des "fioretti" et peut être lu autant par des enfants que par des adultes qui souhaitent connaitre les principes éducatifs de Don Bosco. Nous souhaitons que ce livre soit connu et utilisé comme référence pour vivre l'esprit de Don Bosco dans un contexte culturel très différent de celui dans lequel il a vécu. Merci au Professeur Habhoub de son amour pour Don Bosco et son intérêt à le faire aimer et apprécié dans le milieu musulman.

 

José Vega : Depuis quand connaissez-vous Don Bosco ?

Professeur Habhoub : Je travaille à l'Ecole Don Bosco de Kenitra depuis 1990, et peu à peu j'ai découvert Don Bosco, surtout les dernières années, grâce à des salésiens qui nous ont organisé des conférences, des commentaires sur l'application de la pédagogie de Don Bosco.

 

José Vega : Qu'est-ce qui vous a motivé à écrire ce livre sur Don Bosco ?

P. H : Ce qui m'a marqué, c'est le dialogue, l'approche des enfants, l'amour du métier et la préoccupation pour tous les élèves, l'importance de l'éducation dans tous les milieux... Pour moi, Don Bosco est l'exemple d'un vrai éducateur et un homme de religion. Je souhaite que tous les hommes religieux, quelque soit leur religion, prennent Don Bosco comme exemple.

 

José Vega : Combien de temps vous avez employé pour ce travail ?

P. H : J'ai demandé quelques livres en français et en arabe, je les ai lus avec une attention et pendant six mois j'ai écrit les événements de la vie de Don Bosco en m'inspirant de la pratique pédagogique dans nos milieux et dans nos familles marocaines.

 

José Vega : Vous êtes un professeur d'arabe et musulman, quel est l'apport de Don Bosco pour éduquer les enfants musulmans ?

P. H : L'amour de Dieu, le dialogue, la présence de l'éducateur, la joie, la tolérance, le sérieux, le système préventif.

 

José Vega : Vos conseils aux parents, aux collègues professeurs et aux enfants ?

P. H : Aimer toujours les enfants, en s'approchant d'eux afin de les connaitre et de mieux les guider.  Pour les parents, faire confiance aux éducateurs et entretenir le même dialogue avec les enfants. Garder toujours l'espoir dans l'avenir de chacun, en vivant le présent dans la joie et l'optimisme.

 

 

 

Propos recueillis par le père José Vega,

responsable de la communauté à Kenitra, au Maroc

2 juillet 2015

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Mot du jour

Confier ses peurs
Offrir ses joies
Livrer sa peine
Rien exiger
Tout partager
Etre l’unique
Pour un instant

Accueillir l’autre
Tendre la main
Communiquer
Prendre le temps
De l’écouter

Grande tendresse
Chaleur au cœur
Etre estimé
Et reconnu
Grandir ensemble

Un moment fort…
C’est l’amitié !

 

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite