Valdocco Lille juillet 2015 0010Bienvenue au Valdo'croisière ! Le 6 juillet 2015, à 10h00, l'équipage du Valdo'croisière se réunit pour la première fois. Constitué des animateurs du Valdocco et de volontaires VIDES (service de volontariat international des salésiennes de Don Bosco), venus des quatre coins de la France, il va accueillir, durant quinze jours, des jeunes moussaillons et marins du quartier Lille-Sud. Témoignage de Noémie Luse du service civique au Valdocco de Lille.

 

« Cet été, nous avions une quarantaine d'enfants, un groupe d'une quinzaine de collégiens et une dizaine de lycéens. Pour les amuser tout au long du mois, nous avons inventé un imaginaire sous forme de petites mises en scène ayant pour thème "La croisière s'amuse". A chaque début d'activités, nous lancions ainsi le thème dans les locaux du Valdocco de Lille et ceux de l'école Don Bosco. Les animateurs se déguisaient et les enfants avaient pour nom de groupe, les "Marins"(9-12 ans) et les "Moussaillons"(6-8 ans).

 

Parmi l'équipe d'animation :  cinq animateurs permanents, dont moi, en service civique, et onze animateurs VIDÈS venus en formation de toute la France pour se préparer à partir en volontariat à la rentrée 2015. Ils ont entre 17 et 26 ans, dynamiques et aiment beaucoup les enfants. Il faut dire qu'on s'y attache très vite !  

 

Grand jeu-croisière au Valdocco de Lille

Valdocco Lille juillet 2015 0012Onze animateurs VIDES sont en formation à Lille « Ile, droit devant ! » Les enfants du Valdocco de Lille embarquent pour accoster en Egypte à cause de Maladroite qui a cassé le gouvernail. Marins et Moussaillons sont invités à faire connaissance et passer des épreuves pour que notre ami l'Egyptien puisse les aider à réparer le gouvernail... Mission accomplie, le capitaine est content et les enfants aussi !

 

Jour après jour, nous partons à la découverte de nouveaux paysages. Jeudi, c'est Miami !
Une journée détente à la plage pendant les vacances, c'est bien mérité ! non ? Au programme : pique-nique, bronzette, les orteils dans le sable, recherche de provisions (des crabes) et une bonne baignade sans oublier d'arroser les animateurs. Les plus jeunes d'entre nous se transforment en sirènes et Poséidon.

 

Débarquement à Bailleul : à la rencontre des jeunes de deux centres de loisirs

Retour en Europe, plus précisément à Athènes, berceau des Jeux Olympiques, où nos vaillants Moussaillons et Marins vont à la rencontre des jeunes sportifs des Francas qui les accueillent dans leur gymnase.

 

Lundi. Nous reprenons notre océantrip, débarquement à Bailleul. Là aussi nous allons à la rencontre, non pas de un, mais de deux autres centres de loisirs : Saint-Jans Cappel et Bailleul qui se joignent à nous pour de nombreuses activités toute la journée.

 

Mercredi. Retour sur le Valdo'croisière pour une mission spéciale : Maladroite a donné l'ancre aux Pirates. Il faut à tout prix la récupérer mais il y a un problème : ils ne nous la rendront qu'à condition de leur ramener des boutons ! Un équipage de Pirates avec des vêtements sans boutons, ce n'est pas très effrayant, non ?

 

C'est avec plein d'énergie que l'équipage s'en va à la conquête de boutons : près de douze épreuves attendent nos compagnons. Epreuves qu'ils relèvent sans embuches, ils parviennent même à éviter les Pirates qui tentent maintes fois de leur voler leurs boutons ! Marins et Moussaillons ressortent victorieux comme jamais.

 

 

 

Nous repartons vers de nouveaux horizons

Valdocco Lille juillet 2015 0007Animateurs et jeunes partagent la même joie !Il faut maintenant partager tous ces bons moments avec les parents. On apprête donc le Valdo'croisière à recevoir nos chers invités. Quant à nos marins et moussaillons, c'est avec toute leur énergie et de la "niaque" qu'ils montent un beau spectacle avec de superbes numéros : chants, acrobaties, jonglage, équilibre, théâtre, majorettes et danse !

 

Des cadeaux, de gentils mots, les derniers moments tous ensemble, une dernière danse et... malheureusement c'est le moment des « au revoir » pour certains et des adieux pour d'autres. Les animateurs VIDÈS s'en vont, les enfants aussi...»

 

J'ai vécu une demi-année formidable au Valdocco de Lille

Et moi ? Peut-être faut-il que je me présente ? Après une année universitaire "à vide", je me suis lancée dans le bénévolat : la JOC de Lille, Ephata le café solidaire, et le Valdocco, où je fais mon service civique.

Mon rêve a toujours été de travailler avec les enfants mais je ne sais pas trop vers quel métier me tourner : si je veux les soigner, les encadrer, les instruire... Ce qui est sûr c'est que j'ai vécu une demi-année formidable au Valdocco et des enfants de Lille Sud et que cela m'a confortée dans mon idée de travailler avec les enfants. Je me suis sentie utile et le sourire des enfants, en début et en fin de journée, est un très bon moteur. Cette expérience m'a appris à me responsabiliser petit à petit. »

 

Noémie Luse
en service civique au Valdocco de Lille

Valdocco Lille
30 juillet 2015

 

Valdocco Lille juillet 2015 0001Valdocco Lille juillet 2015 0003

 

Valdocco Lille juillet 2015 0004Valdocco Lille juillet 2015 0005

 

Valdocco Lille juillet 2015 0008Valdocco Lille juillet 2015 0015

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e4

À la question : « Ce que je ne pourrais pas pardonner ? » la réponse fait quasiment l’unanimité : « la trahison ! ». Que ce soit en amitié ou en amour, c’est ce qui est pour les jeunes le plus difficilement pardonnable. « Quand tu me trahis, tu me plantes un couteau dans le dos. » nous dit Michelle

Maëva exprime bien que derrière cette immense déception de la trahison il y a la perte d’une importante valeur : la confiance. « Il n’y a pas de relation sans confiance. Une fois qu’elle est trahie, elle est très difficile à redonner. » Don Bosco a mis la confiance au cœur de son système éducatif. C’est dire son importance et la nécessité de la préserver dans la relation avec les jeunes.

Question : Les jeunes semblent nous dire que l’impardonnable est définitif. Cela pose pour nous la question de l’éducation au pardon et de sa dimension chrétienne. Voir le premier témoignage du film « Human » de Yann Arthus-Bertrand.

Voir le 4è épisode de la saison 2 : L’impardonnable ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite