dba installation cure chatillon 13 09 2015 042 Les salésiens de Don Bosco ont décidé de renforcer les moyens du collège Don Bosco à Châtillon-sur-Marne, notamment les "moyens humains". Le projet éducatif de l'établissement est repensé par l'arrivée du nouveau directeur, M. André Delrue, et de la nouvelle communauté. Le Père Jean-Marie Petitclerc est le responsable de la communauté et le Père Privat Fouda est devenu le curé du secteur paroissial. Pour soutenir cette initiative, Mgr Thierry Jordan, archevêque de Reims, est venu en personne installer le nouveau curé, le dimanche 13 septembre.

 

 

Le Père Privat Fouda, Salésien de Don Bosco, est originaire du Cameroun. Il est envoyé par sa province en France pour trois ans. Le voilà maintenant curé des deux ensembles paroissiaux Urbain II et Tardenois, soit trente-quatre clochers ! Mais il ne sera pas seul, car c'est une nouvelle communauté renforcée qui l'aidera : le Père Jean-Marie Petitclerc arrive comme directeur de la communauté ; le Père Vincent Tran, ordonné prêtre à Nice en juin dernier, arrive notamment en mission auprès des jeunes de l'internat ; le Salésien Coadjuteur Yves de Maere, présent depuis un an, continue sa mission éducative dans le collège ; enfin, le Père Dominique Desramaut, présent depuis 2004, assure la continuité, lui que "tout le monde apprécie" dira Mgr Jourdan.

 

dba installation cure chatillon 13 09 2015 004 Le père J.-M. Petitclerc, M. André Delrue, le père Privat Foudadba installation cure chatillon 13 09 2015 005 autour de l'évêque Mgr Jourdan, les pères Daniel et Privat, les pères Vincent et Jean-Marie (à droite)

 

dba installation cure chatillon 13 09 2015 011 M. André Delrue, nouveau directeur du Collège Don Boscodba installation cure chatillon 13 09 2015 034 Le père D. Ferderspiel donnant les intentions de la province

 

M. André Delrue est le nouveau directeur du Collège. Il est arrivé en septembre pour mettre en œuvre le nouveau projet du Collège, avec l'aide de la communauté salésienne : faire de cet établissement un laboratoire de la pédagogie salésienne, où la mixité des jeunes parisiens en internat et des jeunes de Champagne permet leur épanouissement dans la pédagogie de Don Bosco. Pour cela, le collège a changé de nom : le 16 octobre 2015, sera inauguré le nouveau "Collège Don Bosco" ! Les salésiens essayent ainsi de changer les habitudes pour ne plus parler du "Pieuré de Binson" dont la sémantique reste obscure aujourd'hui. Ce nouveau nom "Collège Don Bosco" est plus porteur ! Le site internet du nouveau collège a été lancé en septembre : www.collegedonbosco.fr

 

Lors de la messe d'installation, après la présentation du nouveau projet par le Père Daniel Federspiel, Provincial des Salésiens et la lecture de la lettre de nomination par le chancelier du diocèse, le Père Privat a promis obéissance à son nouvel évêque qui lui confie cette charge de curé. Malgré les vendanges dans cette région de Champagne, de nombreux paroissiens et membres de l'équipe éducative étaient présents.

 

 dba installation cure chatillon 13 09 2015 027 Le nouveau curé répond à l'appel de son évêquedba installation cure chatillon 13 09 2015 026 Le nouveau curé promet obéissance à son nouvel évêque

 

 dba installation cure chatillon 13 09 2015 020 La procession des offrandes...dba installation cure chatillon 13 09 2015 023 ... en danse !

 

 dba installation cure chatillon 13 09 2015 019 dba installation cure chatillon 13 09 2015 018

 

 dba installation cure chatillon 13 09 2015 008 La signature de l'acte d'installation par le nouveau curé...dba installation cure chatillon 13 09 2015 006 ... et les membres du conseil pastoral

 

  

 

 

Sébastien ROBERT, sdb
24 septembre 2015


Mot du jour

2018, une Année aux multiples défis… dont un nous interpelle plus fortement : le défi de l’éducation. Une société qui n’a pas comme premier souci l’éducation des jeunes est une société qui va à sa perte.

Ecoutons Don Bosco parler aux jeunes ! Il nous ouvre des portes... Parfois nous parlons beaucoup de Don Bosco, mais ne vaudrait-il pas mieux parler un peu moins de lui et parler beaucoup plus comme lui ?

Regardons Laura Vicuňa, jeune argentine, élève des Sœurs Salésiennes, que nous fêtons aujourd’hui comme Bienheureuse. Sa vie toute simple, donnée par amour, est le fruit de l’éducation reçue.

Avec les jeunes d’aujourd’hui que certains sociologues qualifient de « sans père, ni maître », essayons d’entrer dans un dialogue du cœur à cœur qui ouvre un chemin de confiance et d’amitié, qui propose une formation intégrale et un chemin de joie et d’intériorité spirituelle.
L’éducation n’est-elle pas avant tout « une affaire de cœur » ?

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite