Geant Don Bosco Grande Procession 355En cette année bicentenaire, Don Bosco « en géant » a pris la tête de la « Procession historique » de Tournai ce dimanche 13 septembre. La « Grande procession » est une manifestation prestigieuse chère aux Tournaisiens. Elle remonte à la grande peste de 1090. Des groupes costumés promènent dans les rues la statue de Notre Dame des malades, les châsses et les reliquaires des saints patrons du diocèse : Eleuthère, Piat, Brice, Eloi, Blandine, etc.

 

 

Don Bosco a dansé

Pour marquer les 200 ans de la naissance de Saint jean Bosco, le Comité des Anciens élèves de l'Institut Don Bosco de Tournai a fait réaliser – sur la suggestion d'un élève de l'établissement – un géant à l'effigie de Don Bosco. Celui-ci a été béni - sans lésiner sur l'eau - par l'évêque de Tournai à la fin de la célébration eucharistique qui précède la procession. Mgr Guy Harpigny a souligné dans son homélie la chance pour les jeunes Tournaisiens d'avoir une école salésienne pratiquant la pédagogie de Don Bosco.

 

Le projet a été soutenu et sponsorisé par un bon nombre d'anciens élèves, et notamment ceux qui, dans divers corps de métiers, entrepreneurs et ouvriers, ont travaillé récemment à la rénovation du premier bâtiment de l'école, qui compte 120 ans. Tous sont viscéralement attachés à l'établissement où ils ont fait leurs études et apprentissages.

 

Une bonne année de travail

Geant de Don Bosco 355 01Il aura fallu une bonne année de travail entre les esquisses et la réalisation du géant, qui est une présentation aussi réaliste que possible du fondateur des salésiens et de l'école. Il mesure 3,50 mètres de haut, pèse environ 80 kg, est réalisé entièrement en bois et en osier. La tête est en polyester. La carcasse et la tête ont été confiées à un atelier du Cambrésis. La couturière a mis un mois pour coudre les vêtements !

 

Le géant était porté par un adulte et deux élèves – costauds ! - de l'école, et on peut vous dire qu'il danse bien, les bras étendus, au son de la musique de la fanfare qui suivait. Sur le parcours, on a vu des enfants montrer du doigt le sympathique personnage et s'en amuser.

 

Le géant Don Bosco est maintenant prêt à animer d'autres rencontres et événements salésiens en Belgique, en France ou ailleurs.

 

Jean François Meurs
24 septembre 2015


Mot du jour

 La tendresse. Qui mieux que Marie pour nous la transmettre ? Nous célébrons justement aujourd’hui son cœur immaculé. 

Demandons lui qu’elle fasse grandir en nous la chasteté. Surtout demandons cette qualité du regard pur et limpide. « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière. » En un tel regard, les jeunes ne se voient pas jugés, mais grandis. Car ce regard ne s’impose pas, n’envahit pas, mais, comme saint Jean Baptiste, laisse toute la place à la lumière de Dieu.

Immaculé, c’est aussi cette générosité maternelle. « Tout jeune qui entre dans une maison salésienne est sous la protection spéciale de Marie Auxiliatrice » disait Don Bosco. À nous de savoir rendre la tendresse miséricordieuse de Dieu présente. 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...