college don bosco chatillon sur marne 002 16 octobre 2015... Plus d'une centaine de personnes se pressent dans le cloître du Prieuré de Binson : des collégiens, leurs parents, des enseignants, des paroissiens, le maire de Chatillon-sur-Marne, la sénatrice, la députée, ancienne ministre de la ville, le Père provincial, accompagné du délégué à la tutelle salésienne, l'archevêque de Reims, accompagné du directeur diocésain de l'enseignement catholique.

 

 

Apres un mot de bienvenue, le directeur, André Delrue parle du renouveau du collège, qui, en cette année du bicentenaire de la naissance de Don Bosco, devient le collège Don Bosco. Il souligne l'originalité de sa pédagogie : elle se base sur la confiance en les jeunes que nous accueillons. « Cette confiance se construit chaque jour et à petits pas, chacun a son rythme, dans l'affection et l'attention que nous portons à chaque jeune selon sa personnalité et son histoire. » Puis le Président de l'OGEC, Maitre Houzet, rappelle en quelques phrases l'histoire du prieuré, avec l'arrivée des salésiens en 1930. Et, prenant appui sur l'itinéraire de quelques anciens, il évoque le rayonnement de l'établissement.

 

college don bosco chatillon sur marne 001 M. André Delrue, directeur du collègecollege don bosco chatillon sur marne 003 Mgr Jordan, archévêque de Reims

 

Une chance d'être au collège Don Bosco

Un collégien, une collégienne et un de leurs enseignants lisent le récit, tiré des souvenirs autobiographiques, du début du collège du Valdocco, Don Bosco s'impliquant lui même comme enseignant, et passant ses nuits à rédiger des manuels scolaires adaptés. Interviewé par Jean-Marie Petitclerc, un jeune collégien, du nom de Louis, parle de la chance qui est sienne d'avoir été admis dans ce collège, de l'intérêt des petits effectifs de chaque classe, permettant un enseignement adapté aux besoins de chacun. Ce fut, sans aucun doute, le moment le plus émouvant de la soirée. Mme Ferrat, sénatrice, prit ensuite la parole pour souligner son attachement, et celui de toute la région, à ce collège. Mme Vautrin, députée, félicita les jeunes qui ont pris la parole et se réjouit de la présence de ce collège dans sa circonscription, appelé selon elle à accueillir de nombreux élèves de la Marne, ayant besoin d'un enseignement leur donnant le goût de réussir.

 

 college don bosco chatillon sur marne 005 ... en souvenir de ce jour de changementcollege don bosco chatillon sur marne 004 le dévoilement de la plaque...

 

Le Père Federspiel, heureux de participer à une manifestation qu'il juge parmi les plus émouvantes de la célébration du bicentenaire, parle des efforts déployés par la province pour travailler au renouveau de ce collège, avec un important renforcement de la communauté présente. Et Mgr Jordan, archevêque de Reims, de conclure en parlant lui aussi de son attachement à ce collège et en se réjouissant de la synergie qui va pouvoir s'opérer entre les paroisses et le collège, tous confiés aux salésiens.

 

college don bosco chatillon sur marne 006 Durant tous ces discours, deux jeunes sapeurs-pompiers, de la section du collège, se tinrent impassibles auprès de la plaque couverte d'un velours rouge, qu'à la fin Louis, Catherine Vautrin et Mgr Jordan firent glisser, dévoilant l'inscription : « Le 16 Octobre 2015, le collège Prieure de Binson prend le nom de collège Don Bosco".

 

Et tous, jeunes et adultes, de se mettre à chanter "Père, tu es l'ami, le guide des jeunes de la terre...", avant de se retrouver au foyer autour du verre de l'amitié, verre de Champagne bien sûr ou jus de fruits pour les jeunes, temps qui fut propice à de nombreuses rencontres. Les collégiens présents et leurs parents repartirent fiers de leur collège !

 

 

Jean-Marie Petitclerc, sdb
Directeur de la communauté religieuse,
Fondateur de l'association de prévention Le Valdocco
Collège Don Bosco
le 23 octobre 2015.

 

 


Mot du jour

 La tendresse. Qui mieux que Marie pour nous la transmettre ? Nous célébrons justement aujourd’hui son cœur immaculé. 

Demandons lui qu’elle fasse grandir en nous la chasteté. Surtout demandons cette qualité du regard pur et limpide. « La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière. » En un tel regard, les jeunes ne se voient pas jugés, mais grandis. Car ce regard ne s’impose pas, n’envahit pas, mais, comme saint Jean Baptiste, laisse toute la place à la lumière de Dieu.

Immaculé, c’est aussi cette générosité maternelle. « Tout jeune qui entre dans une maison salésienne est sous la protection spéciale de Marie Auxiliatrice » disait Don Bosco. À nous de savoir rendre la tendresse miséricordieuse de Dieu présente. 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...