colloque universitaire don bosco lyon 2015 oct 031 Du 14 au 16 octobre, à Lyon, une soixantaine de participants ont suivi un colloque sur les intuitions pédagogiques de Don Bosco. Deux lieux ont été retenus pour vivre cette rencontre : l'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE, Université Lyon 1), et l'Université Catholique de Lyon. Deux lieux de formation où une réflexion sur la pédagogie de Don Bosco avait tout son sens.

 

 

« Est-il véritablement possible (et sérieux), pour des éducateurs du 21e siècle, de se référer à un pédagogue du 19e siècle ? » Telle est la question qu'on peut se poser lorsque nous faisons aujourd'hui référence à Don Bosco. Telle était aussi l'une des questions que posait ce colloque universitaire du Bicentenaire.

 

 

Des apports riches et divers

Les vingt intervenants étaient de différents horizons : l'enseignement, la formation, l'éducation, et le monde universitaire bien sûr. Mais également de provenances nationales et d'expériences diverses. Un ensemble qui a permis de faire émerger les originalités de l'apport de Don Bosco comme pédagogue, méconnu mais sans aucun doute très actuel.

 

Des croisements intéressants ont été faits, par exemple, entre Don Bosco et Henri Bissonnier, John Bost, et évidemment François de Sales. Des comparaisons ont été développées entre les mutations que vivait le temps de Don Bosco et celles que nous vivons aujourd'hui. Des domaines éducatifs actuels ont été repensés à la lumière de la pensée de Don Bosco, notamment : le sport, la sanction, l'apprentissage de la décision, la relation avec l'autre. Des actions diverses, inspirées par Don Bosco, ont été valorisées : auprès des enfants et adolescents en situation d'exclusion, de risque ou de handicap, auprès des mineurs isolés étrangers.

 

Les apports internationaux ont permis d'élargir véritablement la réflexion. Ainsi, qu'en est-il de la méthode préventive de Don Bosco dans les pays de l'Islam, dans le contexte indien, dans le contexte africain ? Partout, il apparaît que la pédagogie de Don Bosco permet d'ouvrir pour les jeunes, d'où qu'ils soient et quelle que soit leur histoire, des chemins d'humanisation, de libération, de croissance humaine.

 

colloque universitaire don bosco lyon 2015 oct 050 colloque universitaire don bosco lyon 2015 oct 074  

 

Des approches à approfondir

Le colloque aura permis de conforter les participants dans l'idée que l'apport de Don Bosco reste pertinent et mérite d'être repris, travaillé, approfondi.  Et cet apport dépasse le domaine de la pédagogie puisqu'il déborde sur les domaines de l'éthique, de l'interreligieux, de la citoyenneté.

 

Ainsi, les intuitions pédagogiques de Don Bosco, désormais vérifiées à travers une expérience de plus de 150 ans, mises en œuvre sur tous les continents et dans 135 pays, ont prouvé et continuent de démontrer leur actualité renouvelée.

 

Don Bosco a contribué à mettre en place un cadre de vie inclusif (et non exclusif). Notre société n'a-t-elle pas besoin de réentendre cette interpellation et de développer un vivre-ensemble pacifié entre les générations, les milieux sociaux, les origines, les religions ? Ainsi apparaît le caractère anticipateur de la pensée de Don Bosco, bien mis en valeur durant ce colloque, et qui nous permet d'envisager les questions éducatives telles qu'elles se posent aujourd'hui.

 

père Jean-Noël Charmoille, sdb,
délégué à la Tutelle des écoles salésiennes
05 novembre 2015

 

 

Quelques paroles d'intervenants :

 

  • Marie-Jo Thiel : la place de l'affect dans l'éducation, le système éducatif français ne repose aujourd'hui que sur l'intelligence verbale et mathématique et ne réussit pas à s'extraire de la logique «  transmission-écoute-restitution-évaluation »

  • Catherine Fino : la pédagogie de Don Bosco est une pédagogie pour les « hors-la-loi »...

  • Edgar Pich : l'action de l'éducateur est dans la suggestion et non dans la définition d'un modèle. L'évaluation classique est pernicieuse car elle définit une norme.

  • Vito Orlando : il ne faut pas réduire l'éducation à l'acquisition de compétences techniques et professionnelles, l'éducation doit viser à aider la personne à trouver ses talents et ses énergies intérieures.

  • Olivier Robin : le système préventif à la capacité d'éduquer le jeune au choix et à la liberté.

  • Joël Defontaine : les intuitions de Don Bosco ont eu un impact fondamental sur les politiques publiques, dans l'enseignement professionnel et dans l'action sociale.

  • Jean-Marie Peticlerc : Des jeunes en perte de repères dans une société numérique et mondialisée, une école française qui aujourd'hui « produit » 150 000 jeunes qui sortent sans qualification, la nécessité de refonder le vivre-ensemble sur la citoyenneté et de relever le défi de la fraternité.

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Dans la communication entre les êtres humains, la voix joue un rôle très particulier. Voix d’hommes, voix de femmes, voix d’enfants, chacune a sa tessiture et son timbre reconnaissable entre mille. Certains ont une voix chaude, vibrante, alors que d’autres ont une voix blanche, voire froide. Entre ces extrêmes, quantité de nuances… La voix est aussi un vecteur de la personnalité de celui qui parle ou qui chante, ce qui joue sur l’écoute de l’auditeur, son adhésion ou son opposition aux propos. Ce n’est pas pour rien que les chanteurs travaillent leur voix, leur façon d’émettre les sons ; ce n’est pas pour rien que les acteurs travaillent leur élocution ; ce n’est pas pour rien que les hommes politiques prennent des cours pour rendre plus convaincant leurs discours !

Qu’elle soit parlée ou chantée, la voix est un des organes essentiels de la communication entre les humains, mais aussi de la communication avec le Seigneur : « Seigneur, entends ma voix qui te supplie ». (Ps. 85)

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite