Festiclip Festival du clip video educatif 001 Quelle est la place de l'adulte dans la réalisation des films du Festiclip ? Quels thèmes reviennent le plus souvent ? Quel message attend-on des films ? En quoi sont-ils pédagogiques ? Toutes les réponses à ces questions posées au responsable du Festiclip- dont la prochaine édition est programmé le 28 mai- Jacques Rey, vont vous éclairer sur les finalités du seul et unique festival salésien du court métrage. Ne tardez pas à vous inscrire au Festiclip. Il est encore temps et c'est ouvert à tous !

 

Don Bosco Aujourd'hui : Comment les films réalisés par les jeunes ont-ils un caractère pédagogique ?

Jacques Rey : Ce que l'on souhaite, c'est que les jeunes puissent décider et améliorer une technique de réalisation d'un film. Or on s'aperçoit qu'il y a une évolution assez extraordinaire dans la fabrication. Les jeunes utilisent la caméra avec beaucoup de facilité. Mais en même temps qu'on a une qualité technique en accroissement, on a une réalisation de plus en plus basique. On a une réalisation de l'image qui est parfois plus de l'ordre du fastfood que de l'image d'un film. Le Festiclip veut aller à l'encontre de cela, on veut que les jeunes découvrent une grammaire et l'on souhaite que la réalisation d'un film soit l'occasion de cet apprentissage.

 

Le 2ème aspect pédagogique, c'est le travail en équipe, au niveau de la réalisation du scénario et de la réalisation du film. C'est important que cette expérience soit vécue par les jeunes.

 

D.B.A. : Comment les thèmes sont-ils choisis par les jeunes ?

Festiclip Festival du clip video educatif 004 Deux lycéennes de Feurs primées pour leur clipJ.R. : Le choix d'un scénario est pour nous l'occasion de détecter les centres d'intérêt des jeunes liés à leur vie dans l'établissement. C'est pour cela que le festival n'a jamais souhaité donner un thème. Pour les jeunes, cette étape de rechercher est l'occasion de réfléchir à ce qui fait leur vie d'élève dans un établissement. Et souvent les difficultés qu'ils y vivent.

 

 

DBA : Ce sont des films réalisés par les jeunes. Or l'adulte n'est-il pas nécessaire ?

J.R. : Dans le Festiclip, on ne souhaite pas que ce soit des jeunes indépendants qui fassent seuls les films, mais que ce soit avec l'aide d'un adulte. En effet, les jeunes, qui se lancent pendant un an, risquent d'être démobilisés. On souhaite que les jeunes soient accompagnés par un adulte, qui les relance et les motive.

 

Mais aujourd'hui de nombreux établissements font appel à des animateurs qui ont des compétences dans ce domaine – et qui réalisent des petits films pour l'établissement - pour accompagner les jeunes. Il y a un risque : c'est que l'adulte se serve des jeunes pour réaliser ce qu'il souhaite obtenir. Dans ce cas, on leur demande de se mettre en retrait. Qu'il les conseille, oui, mais il faut que ce soit un jeune qui tienne la caméra. Toute la partie réalisation est la plus importante. C'est un apprentissage, une réflexion. On fait appel au sens pédagogique de l'animateur pour qu'il ne se fasse pas plaisir, mais qu'il mette en avant le plaisir des jeunes.

 

DBA : Comment distinguer un film fait par les jeunes et un film réalisé par un adulte ?

J.R. : On ne peut pas contrôler cela, on fait confiance. Mais en bout de parcours, il y a le festival et le jury qui est capable de discerner ce qui relève de l'adulte et ce qui vient du jeune. Quand on se rend compte qu'il y a des dérives, on fait passer le message : vous n'êtes pas dans l'esprit du festival, il faut rectifier le tir.

 

DBA : Quels sont les thèmes des films produits par les jeunes ?

J.R. : Il y a un thème qui vient de façon récurrente, c'est le thème de l'exclusion. Notamment dans le cadre de l'école. C'est un thème que l'on a eu au premier festival et qui revient souvent. Non pas l'exclusion en général mais l'exclusion propre aux établissements scolaires. Un jeune pris en bouc émissaire, malmené par l'ensemble du groupe et des adultes qui ne voient rien. Parfois l'issue est dramatique, d'autres fois, on a des solutions. Dans ce cas, c'est très positif.

 

On a ensuite de plus en plus des thèmes liés à l'usage d'internet et des réseaux sociaux. D'autres sujets sont récurrents : le suicide des jeunes, une grossesse prématurée, les questions de la drogue...

 

DBA : Le Festiclip donne son prix. Et après ?

J.R. : L'objectif du festival, est de pouvoir faire du film primé des outils de réflexion pour les jeunes. C'est important de reprendre ces films pour une réflexion dans un groupe. C'est pourquoi on les met à disposition sur internet, pour faciliter cette étape.

 

 

 Festiclip Festival du clip video educatif 002 Les prix du FesticlipFesticlip Festival du clip video educatif 003 Tous participent pour le prix du public

 

DBA :Quel est le message des films du Festilip ?

J.R. : Il ne s'agit pas de dire un message, une morale qu'on assène. Non, pour nous, c'est un message, dans la mesure où ils font réfléchir, ils obligent à se positionner sur des thèmes qui font réfléchir. Il faut que les animateurs fassent ressortir le positionnement, la réaction positive que l'on peut en tirer. C'est en cela que l'on parle de message, ce n'est pas : « voilà , on a une solution ».

 

On ne met pas une étiquette, C'est une histoire qu'on raconte. Et inviter à partir de cette histoire, de réfléchir sur notre propre histoire.

 

 

Interview réalisé par Hélène Boissière Mabille
19 novembre 2015

 

 Pour participer au Festiclip : www.donboscomedia.com

 

Le dossier d'inscription (pdf - 111Mo)

 

 


Mot du jour

La beauté est complice de notre vie spirituelle : elle nous aide puissamment à nous ouvrir à l'existence, elle nous rend capables d'accueillir la vie dans son foisonnement déroutant de joies et de peines.
Mais nous passons à côté de tant de belles choses et il y a tant de magnifiques histoires humaines qui n'ont personne pour les aimer. La beauté est comme Dieu : elle était là, et nous ne le savions pas.
La beauté demeure en toutes circonstances et personne n'est immunisé contre elle, personne ne lui échappe et ne lui échappera tant qu'il y aura des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et de l'encre pour la préserver éternellement.

Découvrir la beauté, c'est être présent aux gens et aux choses, et deviner une présence, une promesse.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite