don bosco marseille maraude vieux port 004 Trois élèves, après avoir participé à une intervention du Samu Social au Lycée Don Bosco de Marseille, ont décidé d’aller à la rencontre des plus démunis sur le Vieux Port. Ils étaient accompagnés de Raphael Janiec, animateur en pastorale scolaire. Aujourd’hui, ils témoignent de leur expérience.

 

 

« Il y a quelques mois, nous avons eu une intervention du Samu Social au sein de l’établissement Don Bosco de Marseille. Celle-ci avait pour but de nous sensibiliser sur les conditions de vie des sans-abris. Nous avons appris que ce mode de vie affronte plusieurs dangers : le froid, l’isolement et la fatigue mentale qu’il engendre, le risque d’agression... Suite à cette intervention, nous avons décidé de participer à une maraude que nous proposa Monsieur Pérugini.

 

Le plus dur à surmonter dans la rue, ce n’est pas le froid, mais la solitude.

C’est alors que le 8 février, 8h nous nous sommes rendus à Don Bosco pour rejoindre Julien, membre du SAMU social au Vieux-Port pour faire une maraude. L’objectif était d’interagir avec les personnes dans le besoin, présentes dans la rue, en dialoguant avec eux. Etant donné l’état de ces personnes, nous leur avons proposé, en même temps, divers produits (café, biscuits, potages, produits d’hygiène...) pour les aider à affronter l’épreuve de la rue. Le dialogue est très important. Il permet de voir l’état du sans-abri et, surtout, il l’aide beaucoup à tenir mentalement. Il faut savoir que le plus dur à surmonter dans la rue, ce n’est pas le froid, mais la solitude.

 

Dans la rue avec son petit chien

don bosco marseille maraude vieux port 003La première personne que nous avons rencontrée était une jeune fille de 19 ans. Elle était dans la rue depuis trois mois ; et elle restait au Vieux-Port depuis trois jours environ. Nous lui avons proposé d’abord des denrées, puis nous nous sommes mis à son niveau pour lui parler. Elle nous expliqua que, suite à une dispute avec ses parents, elle a décidé de quitter la maison et elle s’est retrouvée à la rue. Elle nous raconta qu’elle était maman. Elle nous a même montré une photo de son fils sur son portable. Il était gardé par ses parents, son petit ami l’ayant abandonné. Son seul compagnon, face à l’isolement, était son petit chien. Au vue de de sa situation, nous lui avons conseillé de renouer contact avec ses parents en dépit de sa fierté, et surtout de se reprendre en main. La rue n’est pas un endroit fait pour une jeune fille comme elle, qui est censée être en âge de construire sa vie. Elle nous dit qu’elle avait un CAP fleuriste. Nous l’avons donc encouragé à explorer cette voie pour essayer de réintégrer la société.

 

Cet homme nous donna une grande leçon d’humilité et d’humanisme.

Plus tard, nous avons rencontré un groupe de Polonais, sur les marches d’une église. Nous leur avons proposé des rasoirs, leur tendant le paquet entier. L’un d’eux pris le paquet, l’ouvrit, sortit 6 rasoirs, puis nous le redonna à notre grande surprise. Il aurait pu garder le paquet pour le troquer ou le revendre ensuite. Mais non ! Il prit seulement ce dont il avait besoin, pensant aux autres personnes dans sa situation. Ce jour-là, cet homme nous donna une grande leçon d’humilité et d’humanisme.

 

 don bosco marseille maraude vieux port 001don bosco marseille maraude vieux port 002

 

Ensuite, nous avons visité un centre d’aide aux jeunes filles. Nous avons eu un entretien avec le directeur du centre. Nous avons appris que ce centre datait de la seconde guerre mondiale. Il servait à héberger des juifs pendant l’occupation. Celui-ci a été transformé, ensuite, dans l’accueil de jeunes filles, celles-ci étant plus vulnérables aux différents dangers que présente la rue.

 

Cette expérience fut très enrichissante pour nous trois

Au total nous avons croisé une quinzaine de sans-abris, soit solitaires, soit en groupe de deux ou trois. Cette expérience a été très enrichissante pour nous trois. Cela nous a sensibilisé sur les dangers de la rue. Nous avons vu aussi que des organisations étaient présentes pour aider ces personnes, et que celles-ci proposaient un soutien important. Pour conclure, cette expérience est à faire au moins une fois dans sa vie, si ce n’est plus, pour voir les dessous de la société.

 

 

Anthony, Jean et Maxime
Lycée Don Bosco Marseille
21 avril 2016
(source : http://donbosco-marseille.fr/v2/1467-2/)

 

 

 


Mot du jour

« Il faut marcher et penser, et non pas s’asseoir et penser » Maxime arménienne

La vie moderne peut être très sédentaire. Pour la première fois de l’histoire, l’homme peut vivre une vie entièrement sédentaire. Les moyens de transport, les escaliers mécaniques, les ascenseurs, lui permettent de se déplacer d’un endroit à l’autre en restant assis, les téléphones et les ordinateurs de se nourrir, se divertir ou travailler en restant sur place.

Mais l’esprit est aussi le maître du corps. Lorsque l’esprit commande, le corps doit nécessairement suivre ! Cette relation corps et âme est remplie de subtilités et de récompenses. Lorsqu’on marche, quelque chose s’opère entre le corps et l’esprit : une forme de synergie créatrice et de magie. Alors promenons-nous !

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Martin Sautereau : « je veux transmettre ce que j’ai reçu. »

      martin au campobosco 01 Le prochain Campobosco a lieu du 26 au 30 août à Turin (Italie). Écoute de grands témoins et débats entre jeunes, jeux, célébrations, veillées festives, activités sportives, ateliers : théâtre, clown, danse, musique, chant, multimédia… C’est un grand temps fort qui traverse la vie des jeunes. Martin Sautereau, lui, s’est senti transformé par l’expérience du Campobosco. Témoignage.

      Lire la suite

    • Les Anciens élèves de Don Bosco toujours plus innovants !

      ADB ADBS AG Le réseau des anciens élèves s'est réuni mi-mars à Lyon. L'occasion d'annoncer que le projet de plate-forme Don Bosco est entré dans sa phase opérationnelle. Rappelons l'objectif de la plate-forme Don Bosco : permettre aux élèves du réseau de trouver des stages, bénéficier de contacts en entreprise, en s'appuyant sur le réseau des anciens élèves et sur les entreprises proches de nos "maisons".

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite