don bosco tournai trauvaux 001 Les bâtiments des Salésiens de Don Bosco à Tournai ont été entièrement restaurés. Particularité : cette rénovation est due à ses anciens élèves. Grâce à eux, les nouveaux locaux devraient être occupés au plus tard pour la rentrée 2016 par les élèves des sections électricité, électronique et informatique.

 

Après trois ans de chantier, l’oratoire Saint-Charles, occupé autrefois par la Communauté salésienne Don Bosco, a fait peau neuve. Quatre niveaux, sur une surface totale de 1400m², abritent aujourd’hui huit plateaux destinés aux sections électricité, électronique et informatique de l’Institut Don Bosco. « Ce bâtiment, construit en 1895, était le berceau salésien à Tournai, explique le Père Clément, administrateur de l’asbl* Oratoire Saint-Charles Œuvre de Don Bosco et de l’asbl Centre Scolaire Don Bosco. D’abord internat puis ateliers, au fil du temps, le bâtiment se faisant vieillissant devenait trop lourd à entretenir et ne répondait plus aux normes de sécurité. »

 

A l’œuvre : 80% d’anciens élèves de Don Bosco

En 2009, lorsque la Communauté salésienne quitte les lieux, se pose la question de la destination future de l’oratoire. Elle décide alors de le mettre à disposition de l’école et de prendre la restauration à sa charge. « La rénovation a été confiée à des entreprises de la région comptant dans leur personnel près de 80% d’anciens élèves de Don Bosco. Cela prouve que notre savoir-faire est une valeur sure ! Des très bons éléments sortent de l’école, formés aux multiples métiers de la construction. » Certains sont sortis depuis longtemps déjà, d’autres sont fraichement diplômés et engagés par ceux qui les ont précédés sur les bancs de l’école et dans les ateliers. Si l’on voulait montrer que les formations du bâtiment dispensées à Don Bosco demeurent une assurance pour l’emploi, on ne s’y prendrait pas autrement !

 

don bosco tournai trauvaux 002 don bosco tournai trauvaux 003

 

La preuve d’une assurance pour l’emploi

Outre les anciens élèves, le projet initial avait également pour ambition de permettre aux élèves actuels de prendre part au chantier, pour l’aspect électricité mais aussi pour la pose de carrelage. Tant du côté des administrateurs que de celui des professeurs, on y voyait là une magnifique opportunité de stage. « Compte tenu des délais, des impératifs d’occupation des classes et des disponibilités horaires des étudiants, nous avons dû renoncer à leur participation dans la phase gros-œuvre des travaux, précise le Père Clément. Leur intervention a pris cours en fin de chantier, pour les aménagements intérieurs et les finitions. La section maçonnerie a procédé au montage des cloisons des différents plateaux, celle de menuiserie également. Les élèves maçons de dernière année ont réalisé comme travail de stage un des tronçons du muret d’enceinte du parking. »

 

Des nouveaux locaux pour la rentrée 2016

Les nouveaux locaux devraient être occupés au plus tard pour la rentrée 2016 par les élèves des sections électricité, électronique et informatique. « Là encore, commente le Père Berger, les étudiants auront à les aménager en fonction de leurs besoins. » Les anciennes classes seront, quant à elles, laissées à la Haute École Louvain-en-Hainaut (HELHa), qui a racheté le bâtiment pour y installer une partie de son graduat.

 

À Don Bosco, on est heureux de cette rénovation, et pour cause : si le résultat final est une belle réussite, le défi de faire travailler presqu’essentiellement d’anciens élèves et des étudiants a été relevé avec beaucoup d’enthousiasme. Une vraie belle histoire humaine à la lumière de l’esprit de Don Bosco, où transmission et éducation ne font plus qu’un.

 

 

Élise Bouchelet
du comité de rédaction de « Entrée Libre »
5 mai 2016

 

* : Association Sans But Lucratif (ASBL), l'équivalent des Associations loi 1901 en France


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite