marseille sevigne patronage don bosco 003 A la demande des parents d'élèves, l'association « Œuvre Don Bosco » accueille, le mercredi, les enfants scolarisés à l'école Sévigné et les enfants du quartier St Jérôme à Marseille. Aujourd’hui, c’est un franc succès. Parole à Marie-Agnès Pellerano, la cheville ouvrière du projet.

 

Le Patronage a ouvert ses portes à Marseille en septembre 2015

Cela faisait six ans que l’établissement Sévigné réflechissait sur le temps scolaire et l’apprentissage. En 2015, la réforme de l’Education Nationale sur les rythmes scolaires est venue croiser notre questionnement.

 

A l’origine : une réflexion sur les rythmes scolaires

Après un travail en équipe qui a mobilisé la communauté éducative et les familles, nous avons fait le choix de garder la semaine des quatre jours en réorganisant le temps d’apprentissage au sein de la journée scolaires. Ce choix était compliqué pour certaines familles : de nombreux centres aérés fermant le mercredi matin, des familles allaient se retrouver sans mode de garde pour les enfants ; l’idée d’un projet pour le mercredi était née.

 

Le Patronage Don Bosco est ouvert sur le quartier

Ce projet s’est accroché à une histoire : un patronage a existé à Sévigné entre 1940 et 1970 ; Cela rejoignait aussi le projet éducatif du réseau salésien. Depuis sa fondation, des Oratoires pour la jeunesse ont été créés un peu partout dans le monde autour des trois piliers de la pédagogie salésienne : la religion, l’affection ; la raison.

 

Il a été tout à fait naturel dès l’ouverture que le centre de loisirs soit ouvert non seulement aux enfants de l’école mais aussi aux enfants du quartier qui peuvent le rejoindre l’après-midi après l’école. Nous visons trois objectifs : la qualité, la mixité et la bienveillance.

 

marseille sevigne patronage don bosco 001 marseille sevigne patronage don bosco 002  

 

Le projet pédagogique d’une œuvre de jeunesse

Dès le départ, les salésiens ont été séduits par le projet et l’ont soutenu. L’équipe a travaillé sur les orientations de ce patronage en lien avec le projet salésien visant l’éducation de l’enfant et du jeune dans sa globalité.

 

Deux animatrices sont salariées, les autres sont bénévoles : des parents d’élèves, des salésiens coopérateurs, des collégiens. Un de nos enjeux est de mettre plus dans le coup les élèves du lycée Sévigné.

 

L’amorevolezza de Don Bosco est à l'œuvre

Dans la longue tradition salésienne, et celle des œuvres de jeunesse Marseillaises, nous souhaitons que ce patronage, soit un lieu vivant où par la relation, la joie, la bienveillance, le regard porté sur l’enfant, l’amorevolezza (bonté affectueuse), la douceur, la confiance, la bonne nouvelle du Christ soit annoncée.

 

 

Marie-Agnès Pellerano
Directrice de l’école Sévigné à Marseille
et de l’œuvre Don Bosco, le patronage
5 mai 2016

 

 


Mot du jour

Quelle foi, quelle audace de la part de Marie, d’accueillir l’Ange et son message, d’ouvrir son cœur au dessein de Dieu !

En ce « Oui », Marie s’engage sur un chemin plein d’inconnues, qui a certainement dû être une vraie épreuve de lâcher prise, en tant que mère, à certains moments mais aussi un vrai chemin de joie et de découvertes.

On pourrait se demander si, à notre niveau, nous sommes prêts à être dans une confiance sans limite, à dire ce « oui » dans sa totalité ? Où en suis-je moi aujourd’hui dans ma relation de confiance à Dieu ?

j offre une messe

temoignages

Défi Citoyenneté 2025

Multimédia

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Sur l’échiquier de la vie
(Prix du Public - FestiClip 2016)
www.festiclip.eu

Journées Mondiales Salésiennes Missionnaires 2017
Le clip d'introduction
(source : ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...