aepcr paris animation de rue 006 Aller à la rencontre des jeunes là où ils sont, établir des contacts réguliers avec eux pour construire ensemble des projets individuels ou collectifs tels sont les objectifs de l’animation de rue développés par l’AEPCR (association d'éducation populaire) au cœur du 20è arrondissement de Paris. Yahia Adane, directeur, et Sandrine Roquevare, expliquent la réalité de l’animation de rue.

 

L’AEPCR est membre du réseau d’action sociale des maisons Don Bosco qui s’investit dans un quartier populaire du 20è arrondissement de Paris : Charonne-Réunion, depuis de nombreuses années. Mais, depuis deux ans, l’animation se fait également hors les murs. Avec succès !

 

Les habitants et les parents sont associés au projet

L'animation de rue a pour objectif de prévenir les ruptures institutionnelles des jeunes et de favoriser le vivre ensemble. Chaque mercredi, les animateurs de l’AEPCR animent la place de la Réunion en y associant enfants, habitants, parents, passants. Ils leur proposent un panel d'activités : jeux de société, de construction, peinture, lecture, atelier d’écriture, double dutch, mini volley, etc...,

 

aepcr paris animation de rue 003 aepcr paris animation de rue 004

 

Il n'y a pas de répit pour l'animation de rue ! Même durant les mois d'hiver, de nombreuses familles ont participé aux animations. Chaque mercredi, un tournoi de basket était organisé par un animateur. Et en février, un atelier chant a été organisé sur la place par une bénévole accompagnée de sa guitare. Les parents et les enfants étaient ravis ! Les parents, participant au Café des parents de l'association, ont proposé aux habitants des gaufres. Ce fût un moment convivial, une bonne manière de se réchauffer !

 

La médiation de rue pour des jeunes éloignés des logiques institutionnelles

La médiation de rue vient en appui de l'action « animation de rue ». Elle consiste à prendre contact avec des jeunes de 17 à 25 ans éloignés des logiques institutionnelles dans le quartier. En allant vers eux, en favorisant des rencontres et des échanges réguliers, nous nous inscrivons dans une dynamique de projet à long terme.

 

Au cours du mois de février, les animateurs ont rencontré 15 nouveaux jeunes aux abords de la Place de la Réunion. Des jeunes âgés de 16 à 18 ans, pour la plupart sans établissement scolaire. Ils leur ont proposé de les rencontrer individuellement sur notre structure afin de leur proposer un accompagnement vers un retour sur une formation et/ou un emploi. Ces jeunes assez réticents, par l’effet de groupe, ne se sont pas encore déplacés dans les locaux de l'AEPCR.

 

aepcr paris animation de rue 002 aepcr paris animation de rue 005

 

 

 

L'animation, une étape de transition pour des jeunes du quartier

L’AEPCR accompagne depuis de nombreuses années des jeunes en demande de formation BAFA, des jeunes du quartier Réunion et des jeunes du STEI (Services territoriaux éducatifs et d'insertion). Durant les mois d'hiver, trois jeunes ont intégré la formation après une période de découverte de l’animation dans la structure. Ils ont donné bénévolement de leur temps.

 

 

Sandrine Roquevare, chargée de mission
Yahia Adane, Directeur de l'AEPCR
19 mai 2016

 

 

AEPCR

 

L’Association d’Education Populaire Charonne Réunion (AEPCR) rassemble des personnes d’origines diverses (milieu populaire, classe moyenne et des personnes issues de l’immigration). Elle a pour vocation d’être un lieu qui permet la rencontre des cultures, des générations et l’acceptation des différences dans le cadre de projets citoyens et mobilisateurs. Elle a été créé par des paroissiens de l'Eglise Saint Jean Bosco, il y a vingt ans. L'Eglise prête ses locaux et permet ainsi à l'association de remplir pleinement sa mission.

 

L’AEPCR intervient dans trois directions complémentaires :

  • Une démarche préventive auprès des enfants et des jeunes
  • Un soutien à la fonction parentale
  • Des initiatives citoyennes

 

De nombreux bénévoles, issus du quartier, sont impliqués dans la vie de l’association, et des partenariats sont menés avec des lycéens et des étudiants de l’Université de Créteil pour le soutien scolaire.

 

 

 

 


Mot du jour

Ce lundi des vacances automnales, 
J’ai envie d’être en ballade
Comme Abraham.
J’ai envie de croire au matin qui m’appelle
Qui me sort de mon programme
Comme Abraham.

C’est fou ce qu’on s’trimballe
D’urgences et de trucs à 100 balles
Les moutons sous le lit,
Le désert dans l’rétro !

Tiens ce matin m’appelle,
Il compte sur moi,
Ouvre mon toit,
Aux étoiles,
Que je ramasse à la pelle.

Un matin qui croit en moi,
Pour larguer les amarres,
Oser faire du neuf !
L’inconnu que je croise,
A un pays à m’accorder
Il faut juste se lever !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite