lycee don bosco lyon festiclip 006 Comment se vit la préparation au Festiclip ? La question est posée à Lorène Anger, qui a accompagné le projet de création d’un clip avec les jeunes de l'internat du lycée Don Bosco à Lyon. Le chemin parcouru est fait d’obstacles et de joies. Le 28 mai 2016 au Festiclip, elles présenteront leur Clip « Connectés »... pour le grand prix !

 

Don Bosco Aujourd’hui : Comment s'est construit le projet ?

Lorène Anger : Il s'est construit dans le cadre de l'internat, le soir après le dîner. Une annonce a été faite à toutes les filles. Une réunion de présentation a été organisée pour présenter le projet. Les conditions étaient de s'engager dans le projet de A à Z, à raison d'une heure toutes les deux semaines.

 

Le clip...

 

Auteurs : internes du Lycée Don Bosco, Lyon

 

Titre : Connectées

 

Durée : 3’21

 

Synopsis : Un dîner d’anniversaire, quatre amies, une discussion... Une seule discussion ? Mais que se passe-t-il ? Sont-elles vraiment connectées entre elles ?

DBA : Comment l'idée du clip arrive-t-elle ?

Lorène : Au départ, nous avons fait des petits jeux autour de l'actualité, avec des images que nous avons découpées dans les journaux. L'idée était de parler de ce qui nous interpelle, nous travaille, nous questionne, dans notre quotidien. Il s'agit aussi de trouver un thème qui fédère ! On a passé beaucoup de temps sur cette phase, au regard du projet global pour finalement retenir le thème du téléphone portable.

 

DBA : Quel est le rôle de l'accompagnateur ? Comment l'avez-vous vécu ?

Lorène : Le rôle de l'accompagnateur est de susciter les prises de parole de chacun et de jouer un rôle de modérateur. Les règles ont été posées dès le départ : ce qui se dit dans le groupe reste dans le groupe, parce que nous pouvons parfois être amenés à parler de choses très personnelles.

 

 

C'est un travail de patience. Mais, au fur et à mesure, j'ai senti qu'une certaine connivence s'instaurait au sein de l'équipe. Alors cela devient de plus en plus simple d'oser risquer. C'est vraiment très agréable que de pouvoir être témoin de ce chemin parcouru.

 

« C’est leur film. C'est ainsi que le film a le plus de
chance de les rassembler et de leur ressembler. »

 

DBA : Les jeunes ont-ils été suiveurs, moteurs ?

Lorène : Chacun a pu prendre sa place dans l'équipe. Certains sont naturellement plus des leaders. D'autres vont plus suivre. Mais tous ont été des "acteurs", même ceux qui ne souhaitent pas apparaître à l'écran. La soirée la plus importante a été évidemment celle du tournage. Les filles se sont occupées des accessoires, de la mise en scène... Avant le démarrage, elles répétaient le texte qu'elles avaient elles-mêmes écrit avec au moins autant d'assiduité que lorsqu'elles ont un devoir de français à faire le soir. Et pourtant ce n'était pas plus simple ! Le challenge du Festiclip aide à déployer des ressources parfois enfouies profondément pour se dépasser et réussir. Tout au long du projet, j'ai fait appel à leur liberté d'agir : c'est leur film. Elles peuvent donc en faire ce qu'elles souhaitent. Je pense que c'est ainsi que le film a le plus de chance de les rassembler et de leur ressembler.

 

lycee don bosco lyon festiclip 003 lycee don bosco lyon festiclip 004

 

DBA : Quels ont été les freins ?

Lorène : La tenue du projet dans le cadre de la vie de l'internat ne permet pas de mobiliser les filles plus d'une heure le soir. Mais celles-ci ont tenu leur engagement dans la durée. On a pu se voir fréquemment pour avancer, même par petites touches. Ceci est principalement un frein dans la phase plus technique du montage, qui prend du temps.

 

DBA : Quelle a été la satisfaction la plus grande ?

Lorène : Le chemin parcouru ! Avoir le sentiment final d'avoir construit une équipe. Et le sourire de chacune à la fin.

 

« Il s'agit de se débarrasser de
l'image du "film à faire absolument" »

 

DBA : Qu'en ont pensé les jeunes ?

Lorène : Le groupe souhaitait réaliser un film sur un ton léger, drôle. "Il y a trop de clip sur des thèmes déprimants!" Au final, les jeunes sont fières de leur réalisation. La partie "travail en amont" a été un peu longue à leur goût, mais ils sont d'accord pour dire que c'étaient une phase nécessaire.

 

DBA : Quels conseils à donneriez-vous à celui qui veut s'engager dans l'aventure et accompagner les jeunes ?

Lorène : Il s'agit de se débarrasser immédiatement de l'image du "film à faire absolument" qu'on a dans la tête et oser croire dans le potentiel de créativité des jeunes ! Les laisser prendre les rennes et s'approprier l'aventure !

 

 

Don Bosco Aujourd'hui
18 mai 2016

 

 

Les participants et les thèmes abordés au Festiclip 2016

 

70 personnes sont attendues pour la soirée.

 

Participent :

  • Farnières (Belgique)
  • L'Irlande
  • Le Portugal présent avec 4 jeunes
  • Pouillé
  • Ste Benigne (St Vincent de Paul près de Dijon)
  • Marseille
  • Lycée Don Bosco de Lyon
  • Caen (à confirmer)

 

Thémes :

  • L'acool et les jeunes
  • Le téléphone portable
  • La résilience.
  • La non reconnaissance.
  • La déception amoureuse
  • La citoyenneté

 Suivre le Festiclip sur www.donboscomedia.com

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite