farnieres festiclip 002 Il y a quelques semaines, le Centre de Rencontre Don Bosco de Farnières et son Académie Citoyenne ont lancé l’invitation à quelques jeunes de quinze ans de participer au Festiclip 2016. Les jeunes ont accroché. Georges Nihoul, responsable du projet, est enthousiaste.

 

« On vous offre une page blanche et une équipe multimédia pour réaliser un clip vidéo dans lequel, vous les jeunes, serez concepteurs, réalisateurs, producteurs et acteurs ».

 

Un projet de CRACS !

Des ados s’inscrivent, des CRACS, Citoyens Responsables, Acteurs Critiques et Solidaires. Ils vont vivre au rythme de leurs envies. Quatre jours à Farnières pour concevoir, filmer, réaliser et monter un court métrage suscitant le débat et posant un regard positif sur la vie de jeunes citoyens.

 

Poser publiquement des questions impertinentes, réaliser une création artistique et publique sur un sujet qui touche les jeunes, s’engager dans des solidarités, s’impliquer dans des mouvements sociaux, écrire des textes et les diffuser, mettre sur pied un événement qui aborde des questions concernant les jeunes et NOUS TOUS...

 

farnieres festiclip 003 farnieres festiclip 004

 

 farnieres festiclip 005 farnieres festiclip 006

 

40 heures d’intenses émotions

Les jeunes se sont exercés à des situations et à des rôles qu’ils ne pratiquaient pas habituellement. Ils peuvent jouer et mesurer les « en-jeux ». Les questions politiques étaient très présentes : être capable de résister aux injustices et proposer des changements, disposer d’espaces de parole pour construire des actions avec d’autres.

 

Quarante heures et de nombreux fous-rires plus tard, le message délivré par ces jeunes est « en boite », prêt à vivre et à susciter le dialogue avec la société et nous tous. Eux, dans le mot grève, ils voient rêves, dans terreur ils voient erreur, dans réfugiés ils voient préjugés.

 

 

Georges Nihoul
Académie Citoyenne Farnières
18 mai 2016

 

 

Témoignages de jeunes

 

Guillaume, 15 ans : « 4 jours pour écrire, tourner et monter ce projet entre jeunes est un moment plein de bonheur car nous pouvons dire ce que nous avons à dire et le partager. Un projet comme celui-ci est vraiment très enrichissant car nous pouvons aussi découvrir et redécouvrir différentes personnes et débattre sur nos idées pour notre monde. »

 

Léa, 15 ans : « C'est une activité enrichissante où on apprend à se connaitre et où on s'entraide. J'ai beaucoup aimé ce projet car nous étions une grande famille visant le même but, faire un clip en 4 jours. C'est un beau défi que nous avons relevé et réussi. »

 

 

 


Mot du jour

Est-ce un enfant ou un chien qu’on appelle ?

C’est vrai qu’elle est un peu rétro, mais elle trouve que cette tendance de plus en plus répandue de vouloir nommer son enfant de façon très originale, d’utiliser le prénom pour en faire un être unique, risque de prêter le flanc aux moqueries, et surtout ôte au prénom tout son sens.

Pour elle, un prénom, c’est important. Il s’inscrit dans une culture, évoque une figure tutélaire, dit, par son étymologie, quelque chose de beau, et, par ce biais, fait entrer l’enfant dans la communauté des hommes et l’inscrit dans une longue lignée. Il se cherche aux sources de l’intime, pas dans une lecture récente, ou parmi les personnages d’une série télé. Choisir un prénom, ce n’est pas non plus le joyeux exercice de la fabrication d’un mot inédit.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages

Multimédia

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Sur l’échiquier de la vie
(Prix du Public - FestiClip 2016)
www.festiclip.eu

Journées Mondiales Salésiennes Missionnaires 2017
Le clip d'introduction
(source : ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...