Woluwe st Lambert Theatreo k Qu’y a-t-il dans le réseau Don Bosco de Belgique ? Onze écoles fondamentales et secondaires, deux maisons d’action sociale, une paroisse et un centre spirituel. Paul Daumen est le relais du réseau des établissements salésiens de la Belgique.

 

 

Un relais

Paul Daumen 2 Paul Daumen

Le travail de réseau, Paul Daumen y tient. L’association des Maisons Don Bosco Belges a été créée pour permettre de mutualiser les pratiques et les richesses des onze établissements scolaires.

 

« Notre grand challenge, c’est de réussir à mettre en place quelque chose pour que le charisme des salésiens puisse se diffuser au niveau des laïcs. La grande différence d’avec la France, c’est que nous sommes dans un service public. Les relais pastoraux fonctionnent moins facilement ici. Par contre l’activité pastorale est diffusée dans le quotidien à travers le projet d’établissement et le rapport à l’élève. »

 

Centre spirituel salésien

Un lieu : Farnières

Centre Farnieres La communauté des salésiens est située en plein cœur de l’Ardenne. C’est un lieu d’accueil et de formation unique dans la Province salésienne de France et de Belgique francophone. Le Centre Spirituel de Farnières propose des retraites pour les familles, des week-end "nature" avec des animations bibliques, des temps de relecture de vie à la lumière de Don Bosco, des chantiers, des journées de recueillement, des temps de formation, dans un climat de confiance et un esprit de famille.

 

Un projet

Le théâtre à Woluwé Saint Lambert

Woluwe st Lambert Theatre Le Collège bénéficie d'une magnifique salle de spectacles, et depuis les débuts, on y cultive l'art du théâtre, aussi bien parmi les professeurs que les élèves. Certains se sont d'ailleurs lancés dans l'écriture de pièces ou de comédies musicales. Plusieurs acteurs professionnels sont issus de là : Bernard Yerlès, Isabelle Defossé, parmi d'autres.

 

Mais les plus belles réalisations : ce sont tous ces jeunes qui osent monter sur scène, prendre la parole, se donner le droit de parler, d’exister en public.

 

Un cadeau à Woluwé Saint Pierre

Une idée : Mot du matin

Ici on commence la semaine par la lecture d’un petit texte issu d’un livre ou écrit par un professeur. Une réflexion sur la vie, la justice, l’amour, le look. Parfois, suite à ces quelques mots, il y a une discussion. Chaque « mot du matin » est affiché sur la porte de l’armoire, chacun a l’occasion de le relire à n’importe quel moment. En fin d’année, les 27 mots ont été imprimés, reliés et offert en cadeau à chacun pour remercier les élèves de l’écoute qu’ils leur ont accordée.

  

Un foyer d’accueil

Le Don Boskot à Louvain-La-Neuve

Le Don Boskot est l'un des kots chrétiens de la paroisse étudiante de Louvain-la-Neuve. Dix jeunes, filles et garçons, partagent la maison et le projet du kot avec les sœurs salésiennes qui y vivent.

 

Prière hebdomadaire, réunions de kot, préparation des soupers à tour de rôle, messe des étudiants et activités avec les autres jeunes de la paroisse, coup de main à l’école des devoirs tous les quinze jours : on ne s’ennuie pas ! Mieux : on se fait des amis pour la vie ! Ambiance familiale, joyeuse et studieuse assurée !

 

Une initiative pédagogique

Remouchamps : une école de la démocratie

St Raphael Remouvhamps Une équipe de professeurs multidisciplinaires – histoire, informatique, français, math, menuiserie, religion du 1er au 3e degré - de Saint-Raphaël Remouchamps mène une réflexion de longue haleine sur la démocratie à l’école. La Pédagogie Institutionnelle est au cœur de leur pratique. En mai 2015, ils ont organisé une conférence-débat avec des personnalités politiques belges sur le thème : Comment faire avancer la démocratie à l’école ? La citoyenneté est une valeur en acte à l’institution Remouchamps.

 

Un projet inter-établissement

Les jeux Inter-Bosco

Le challenge « Interbosco », est une compétition sportive entre les sept écoles Don Bosco (foot, basket, vtt, badminton, flashmob et relais). Cette année c’est Remouchamps qui a accueilli les écoles salésiennes de Belgique francophone pour les jeux Inter-Bosco. Plus de 300 jeunes et accompagnateurs ont participé à cette rencontre multisports placée sous le signe de la bonne humeur et du fair-play. Du badminton à St Jo, du basket à Aywaille, du football, du VTT. La journée s’est terminée par un grand lâcher de ballons pour le bicentenaire de Don Bosco.

  

Formation

Service Don Bosco Formation belge

Le service formation des écoles Don Bosco en Belgique est porté par Isabelle Rosière. Le défi de ce service est de rassembler les onze écoles Don Bosco fondamentales et secondaires autour des piliers essentiels de la pédagogie salésienne et de former les laïcs. Isabelle Rosière va dans les établissements pour valoriser les initiatives, apporter un éclairage, « faire réseau » pour que les trouvailles des uns nourrissent les projets des autres.

  

Une exposition photo

Accueil, Bienveillance et Joie

Expo Liege « La commande était simple, explique Isabelle Gathot directrice de l’établissement l’Institut Don Bosco de Liège : dans nos écoles, les mots Accueil, Bienveillance et Joie sont des maîtres-mots ! Alors, allez-y : traquez ces moments dans nos maisons ! » Les photos sont magnifiques : des visages rayonnants, des sourires. Résultat : de belles illustrations des mots clés de la pédagogie salésienne. 

 

L’exposition "Don Bosco, le bicentenaire" a eu lieu l à l’Institut Don Bosco de Liège puis a tourné à Remouchamps, Bruxelles, Huy, Verviers et Tournai.

 

 

Où sont les salésiens de Don Bosco en France-Belgique sud ?

 

L'équipe de rédaction de Don Bosco Aujourd'hui
Soutenez Don Bosco Aujourd'hui

28 juillet 2016

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


 

 

 


Mot du jour

Est-ce un enfant ou un chien qu’on appelle ?

C’est vrai qu’elle est un peu rétro, mais elle trouve que cette tendance de plus en plus répandue de vouloir nommer son enfant de façon très originale, d’utiliser le prénom pour en faire un être unique, risque de prêter le flanc aux moqueries, et surtout ôte au prénom tout son sens.

Pour elle, un prénom, c’est important. Il s’inscrit dans une culture, évoque une figure tutélaire, dit, par son étymologie, quelque chose de beau, et, par ce biais, fait entrer l’enfant dans la communauté des hommes et l’inscrit dans une longue lignée. Il se cherche aux sources de l’intime, pas dans une lecture récente, ou parmi les personnages d’une série télé. Choisir un prénom, ce n’est pas non plus le joyeux exercice de la fabrication d’un mot inédit.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages

Multimédia

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Sur l’échiquier de la vie
(Prix du Public - FestiClip 2016)
www.festiclip.eu

Journées Mondiales Salésiennes Missionnaires 2017
Le clip d'introduction
(source : ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...