Woluwe st Lambert Theatreo k Qu’y a-t-il dans le réseau Don Bosco de Belgique ? Onze écoles fondamentales et secondaires, deux maisons d’action sociale, une paroisse et un centre spirituel. Paul Daumen est le relais du réseau des établissements salésiens de la Belgique.

 

 

Un relais

Paul Daumen 2 Paul Daumen

Le travail de réseau, Paul Daumen y tient. L’association des Maisons Don Bosco Belges a été créée pour permettre de mutualiser les pratiques et les richesses des onze établissements scolaires.

 

« Notre grand challenge, c’est de réussir à mettre en place quelque chose pour que le charisme des salésiens puisse se diffuser au niveau des laïcs. La grande différence d’avec la France, c’est que nous sommes dans un service public. Les relais pastoraux fonctionnent moins facilement ici. Par contre l’activité pastorale est diffusée dans le quotidien à travers le projet d’établissement et le rapport à l’élève. »

 

Centre spirituel salésien

Un lieu : Farnières

Centre Farnieres La communauté des salésiens est située en plein cœur de l’Ardenne. C’est un lieu d’accueil et de formation unique dans la Province salésienne de France et de Belgique francophone. Le Centre Spirituel de Farnières propose des retraites pour les familles, des week-end "nature" avec des animations bibliques, des temps de relecture de vie à la lumière de Don Bosco, des chantiers, des journées de recueillement, des temps de formation, dans un climat de confiance et un esprit de famille.

 

Un projet

Le théâtre à Woluwé Saint Lambert

Woluwe st Lambert Theatre Le Collège bénéficie d'une magnifique salle de spectacles, et depuis les débuts, on y cultive l'art du théâtre, aussi bien parmi les professeurs que les élèves. Certains se sont d'ailleurs lancés dans l'écriture de pièces ou de comédies musicales. Plusieurs acteurs professionnels sont issus de là : Bernard Yerlès, Isabelle Defossé, parmi d'autres.

 

Mais les plus belles réalisations : ce sont tous ces jeunes qui osent monter sur scène, prendre la parole, se donner le droit de parler, d’exister en public.

 

Un cadeau à Woluwé Saint Pierre

Une idée : Mot du matin

Ici on commence la semaine par la lecture d’un petit texte issu d’un livre ou écrit par un professeur. Une réflexion sur la vie, la justice, l’amour, le look. Parfois, suite à ces quelques mots, il y a une discussion. Chaque « mot du matin » est affiché sur la porte de l’armoire, chacun a l’occasion de le relire à n’importe quel moment. En fin d’année, les 27 mots ont été imprimés, reliés et offert en cadeau à chacun pour remercier les élèves de l’écoute qu’ils leur ont accordée.

  

Un foyer d’accueil

Le Don Boskot à Louvain-La-Neuve

Le Don Boskot est l'un des kots chrétiens de la paroisse étudiante de Louvain-la-Neuve. Dix jeunes, filles et garçons, partagent la maison et le projet du kot avec les sœurs salésiennes qui y vivent.

 

Prière hebdomadaire, réunions de kot, préparation des soupers à tour de rôle, messe des étudiants et activités avec les autres jeunes de la paroisse, coup de main à l’école des devoirs tous les quinze jours : on ne s’ennuie pas ! Mieux : on se fait des amis pour la vie ! Ambiance familiale, joyeuse et studieuse assurée !

 

Une initiative pédagogique

Remouchamps : une école de la démocratie

St Raphael Remouvhamps Une équipe de professeurs multidisciplinaires – histoire, informatique, français, math, menuiserie, religion du 1er au 3e degré - de Saint-Raphaël Remouchamps mène une réflexion de longue haleine sur la démocratie à l’école. La Pédagogie Institutionnelle est au cœur de leur pratique. En mai 2015, ils ont organisé une conférence-débat avec des personnalités politiques belges sur le thème : Comment faire avancer la démocratie à l’école ? La citoyenneté est une valeur en acte à l’institution Remouchamps.

 

Un projet inter-établissement

Les jeux Inter-Bosco

Le challenge « Interbosco », est une compétition sportive entre les sept écoles Don Bosco (foot, basket, vtt, badminton, flashmob et relais). Cette année c’est Remouchamps qui a accueilli les écoles salésiennes de Belgique francophone pour les jeux Inter-Bosco. Plus de 300 jeunes et accompagnateurs ont participé à cette rencontre multisports placée sous le signe de la bonne humeur et du fair-play. Du badminton à St Jo, du basket à Aywaille, du football, du VTT. La journée s’est terminée par un grand lâcher de ballons pour le bicentenaire de Don Bosco.

  

Formation

Service Don Bosco Formation belge

Le service formation des écoles Don Bosco en Belgique est porté par Isabelle Rosière. Le défi de ce service est de rassembler les onze écoles Don Bosco fondamentales et secondaires autour des piliers essentiels de la pédagogie salésienne et de former les laïcs. Isabelle Rosière va dans les établissements pour valoriser les initiatives, apporter un éclairage, « faire réseau » pour que les trouvailles des uns nourrissent les projets des autres.

  

Une exposition photo

Accueil, Bienveillance et Joie

Expo Liege « La commande était simple, explique Isabelle Gathot directrice de l’établissement l’Institut Don Bosco de Liège : dans nos écoles, les mots Accueil, Bienveillance et Joie sont des maîtres-mots ! Alors, allez-y : traquez ces moments dans nos maisons ! » Les photos sont magnifiques : des visages rayonnants, des sourires. Résultat : de belles illustrations des mots clés de la pédagogie salésienne. 

 

L’exposition "Don Bosco, le bicentenaire" a eu lieu l à l’Institut Don Bosco de Liège puis a tourné à Remouchamps, Bruxelles, Huy, Verviers et Tournai.

 

 

Où sont les salésiens de Don Bosco en France-Belgique sud ?

 

L'équipe de rédaction de Don Bosco Aujourd'hui
Soutenez Don Bosco Aujourd'hui

28 juillet 2016

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


 

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite