Providence L’école « La Providence », à Paris, a vécu une belle journée sans cartable pour fêter Marie Auxiliatrice. Le 24 mai est un jour important dans la famille salésienne car c'est la fête de Marie auxiliatrice. Elle tenait une place privilégiée dans la vie de Don Bosco. Témoignage de Anne-Laure Cousy, directrice de l’école La Providence

 

« Nous y étions fort nombreux, une trentaine de parents, des Sœurs de Marie-Auxiliatrice venues en voisine, et tous les élèves de la Toute Petite Section au CM1.

 

Nous avons chanté, prié, et découvert Marie Auxiliatrice, son histoire, la relation particulière que Saint Jean Bosco avait avec elle. Nous avons aussi chanté pour accueillir les six jeunes de Bailleul : Gersande, Emma, Melvin, Kamelia, Coralie et Estelle ; ils sont venus animer cette journée, accompagnés par Anne-Sophie Malesys, en charge de la Pastorale du Lycée Sainte-Marie de Bailleul.

 

Les Sœurs de Marie Auxiliatrice ont offert à chacun des petites broches en forme de guitare, champignon ou oiseau ( !) avec une minuscule médaille de Marie Auxiliatrice. Tous étaient ainsi bien accompagnés pour que la journée soit belle !

 

Des jeunes de Bailleul, du lycée Sainte-Marie, ont animé les temps de bricolage

Les classes en binômes, grands et petits mélangés, ont participé à cinq ateliers.

 

Les jeunes de Bailleul les ont fait danser le waki-waki et la danse de la poule ; ils les ont fait chanter « On écrit sur les murs » de Demis Roussos, et réaliser des pantins. Le « pantin Don Bosco » a fait sensation !

 

Laura, volontaire du Service Civique à l’école La Providence animait un atelier « Langage des signes ». Beaucoup d’émotion et de rire partagés ! Pour certains, la découverte aussi d’un beau talent que Laura avait caché.

 

Des waki waki et de nombreuses animations

Xavier, professeur de sport, avait réalisé tout un parcours de jeux dans le préau. Une toile d’araignée géante dans laquelle il fallait se glisser sans faire sonner les grelots, des jeux d’adresse, de précisions, mais surtout des jeux où petits et grands, ensemble, devaient collaborer pour mieux réussir !

 

Le temps a été clément et nous avons partagé un grand pique-nique dans la cour. Tous étaient conviés : les dames de cantine, Colette de l’accueil, Michèle du secrétariat, le surveillant, les Auxiliaires de Vie Scolaire. Nous étions assis sous l’œil bienveillant de Don Bosco, bien présent sur la fresque de notre cour. Les sandwiches, choisis par Madame Legrand, responsable de la restauration de l’école depuis 39 ans, étaient délicieux !

 

A la fin de l’après-midi, avant de nous quitter, nous avons fait un grand flash-mob sur la musique du waki-waki.

 

Cette journée a été belle, grâce à Don Bosco et Marie-Auxiliatrice qui nous accompagnaient !

Belle aussi, grâce à ces jeunes de Bailleul, qui ont accepté de partager leur foi et leur enthousiame ; grâce aux adultes, l’équipe éducative, les enseignants, les sœurs de Marie-Auxiliatrice qui ont souhaité faire de cette journée une fête en transmettant leur joie et leur espérance aux enfants.

 

Enfin, elle fut belle grâce aux élèves qui se sont éblouis de ce que nous souhaitions partager avec eux !

 

 

Anne Laure Cousy,
directrice de l’école La Providence
30 juin 2016

 

 

 

 

 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite