Providence L’école « La Providence », à Paris, a vécu une belle journée sans cartable pour fêter Marie Auxiliatrice. Le 24 mai est un jour important dans la famille salésienne car c'est la fête de Marie auxiliatrice. Elle tenait une place privilégiée dans la vie de Don Bosco. Témoignage de Anne-Laure Cousy, directrice de l’école La Providence

 

« Nous y étions fort nombreux, une trentaine de parents, des Sœurs de Marie-Auxiliatrice venues en voisine, et tous les élèves de la Toute Petite Section au CM1.

 

Nous avons chanté, prié, et découvert Marie Auxiliatrice, son histoire, la relation particulière que Saint Jean Bosco avait avec elle. Nous avons aussi chanté pour accueillir les six jeunes de Bailleul : Gersande, Emma, Melvin, Kamelia, Coralie et Estelle ; ils sont venus animer cette journée, accompagnés par Anne-Sophie Malesys, en charge de la Pastorale du Lycée Sainte-Marie de Bailleul.

 

Les Sœurs de Marie Auxiliatrice ont offert à chacun des petites broches en forme de guitare, champignon ou oiseau ( !) avec une minuscule médaille de Marie Auxiliatrice. Tous étaient ainsi bien accompagnés pour que la journée soit belle !

 

Des jeunes de Bailleul, du lycée Sainte-Marie, ont animé les temps de bricolage

Les classes en binômes, grands et petits mélangés, ont participé à cinq ateliers.

 

Les jeunes de Bailleul les ont fait danser le waki-waki et la danse de la poule ; ils les ont fait chanter « On écrit sur les murs » de Demis Roussos, et réaliser des pantins. Le « pantin Don Bosco » a fait sensation !

 

Laura, volontaire du Service Civique à l’école La Providence animait un atelier « Langage des signes ». Beaucoup d’émotion et de rire partagés ! Pour certains, la découverte aussi d’un beau talent que Laura avait caché.

 

Des waki waki et de nombreuses animations

Xavier, professeur de sport, avait réalisé tout un parcours de jeux dans le préau. Une toile d’araignée géante dans laquelle il fallait se glisser sans faire sonner les grelots, des jeux d’adresse, de précisions, mais surtout des jeux où petits et grands, ensemble, devaient collaborer pour mieux réussir !

 

Le temps a été clément et nous avons partagé un grand pique-nique dans la cour. Tous étaient conviés : les dames de cantine, Colette de l’accueil, Michèle du secrétariat, le surveillant, les Auxiliaires de Vie Scolaire. Nous étions assis sous l’œil bienveillant de Don Bosco, bien présent sur la fresque de notre cour. Les sandwiches, choisis par Madame Legrand, responsable de la restauration de l’école depuis 39 ans, étaient délicieux !

 

A la fin de l’après-midi, avant de nous quitter, nous avons fait un grand flash-mob sur la musique du waki-waki.

 

Cette journée a été belle, grâce à Don Bosco et Marie-Auxiliatrice qui nous accompagnaient !

Belle aussi, grâce à ces jeunes de Bailleul, qui ont accepté de partager leur foi et leur enthousiame ; grâce aux adultes, l’équipe éducative, les enseignants, les sœurs de Marie-Auxiliatrice qui ont souhaité faire de cette journée une fête en transmettant leur joie et leur espérance aux enfants.

 

Enfin, elle fut belle grâce aux élèves qui se sont éblouis de ce que nous souhaitions partager avec eux !

 

 

Anne Laure Cousy,
directrice de l’école La Providence
30 juin 2016

 

 

 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite