Giel BTS ERA En octobre 2016 , 23 étudiants de 1è année de BTS Etude et Réalisation d'Agencement, du lycée Giel Don Bosco de Giel-Courteilles, accompagnés de trois enseignants, ont visité plusieurs expositions sur les correspondants de guerre dans le cadre du prix Bayeux.

 

Au Radar (Espace d'Art actuel), encadrés par une médiatrice, les élèves ont suivi l'ordre narratif d'une exposition en noir et blanc du photographe Edouard Elias sur les Boat People de la Grande bleue. « On peut être impressionné par cette obsession de scruter la mer Méditerranée pour les sauveteurs du bateau Aquarius, par l'attitude extrêmement posée des migrants une fois pris en charge et par la continuité de leur parcours, les dépossédant de leur personnalité ». Cette expédition dégage un mélange de douceur et de tristesse. « Elle n'empêche pas que l'accueil des migrants en Europe pose des problèmes », pensent certains jeunes.

Les étudiants ont également eu la chance d'admirer le micro du Général de Gaulle et d'entendre grésiller le message du 18 Juin 1940. Cette exposition sur la Guerre par le son a permis de constater l'évolution rapide des techniques du son et d'entendre de nombreux témoignages.

Ce qui les a émus le plus, c'est le reportage sur la vie de James Foley où la dignité de ce journaliste et celle de son entourage sont manifestes, même face aux pires problèmes. Les élèves se sont rendu compte de l'importance de son métier, de la volonté d'informer un public et de vivre cette montée d'adrénaline sous les bombes. Ils ont également été frappés par son renforcement psychologique face à la souffrance subie lors des tortures des djihadistes et par la fraternité sans faille entre tous les journalistes détenus.

Les étudiants ont pris conscience que l'état du monde actuel n'est pas sécurisé et qu'ils doivent être vigilants sur la sauvegarde de leur liberté.

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Au début d’une aventure, chacun bénéficie de la «  chance du débutant ».

Un signe bienveillant du destin, de la Providence, nous indique que nous sommes sur la bonne voie, nous conforte dans notre décision de relever le défi.

Viens ensuite l’épreuve de l’initié, ce chemin de patience où se mesurent les volontés, les déterminations.

Là se distinguent deux catégories de personnes : celles qui persévèrent et celles qui baissent les bras.

Puis se dessine l’assaut du conquérant, l’ultime épreuve, où seul le plus fort, le plus déterminé, atteint son but. Mais certains ont fourni tant d’efforts et ont tant omis de se ménager qu’ils cèdent parfois malheureusement tout près du but

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi