Giel BTS ERA En octobre 2016 , 23 étudiants de 1è année de BTS Etude et Réalisation d'Agencement, du lycée Giel Don Bosco de Giel-Courteilles, accompagnés de trois enseignants, ont visité plusieurs expositions sur les correspondants de guerre dans le cadre du prix Bayeux.

 

Au Radar (Espace d'Art actuel), encadrés par une médiatrice, les élèves ont suivi l'ordre narratif d'une exposition en noir et blanc du photographe Edouard Elias sur les Boat People de la Grande bleue. « On peut être impressionné par cette obsession de scruter la mer Méditerranée pour les sauveteurs du bateau Aquarius, par l'attitude extrêmement posée des migrants une fois pris en charge et par la continuité de leur parcours, les dépossédant de leur personnalité ». Cette expédition dégage un mélange de douceur et de tristesse. « Elle n'empêche pas que l'accueil des migrants en Europe pose des problèmes », pensent certains jeunes.

Les étudiants ont également eu la chance d'admirer le micro du Général de Gaulle et d'entendre grésiller le message du 18 Juin 1940. Cette exposition sur la Guerre par le son a permis de constater l'évolution rapide des techniques du son et d'entendre de nombreux témoignages.

Ce qui les a émus le plus, c'est le reportage sur la vie de James Foley où la dignité de ce journaliste et celle de son entourage sont manifestes, même face aux pires problèmes. Les élèves se sont rendu compte de l'importance de son métier, de la volonté d'informer un public et de vivre cette montée d'adrénaline sous les bombes. Ils ont également été frappés par son renforcement psychologique face à la souffrance subie lors des tortures des djihadistes et par la fraternité sans faille entre tous les journalistes détenus.

Les étudiants ont pris conscience que l'état du monde actuel n'est pas sécurisé et qu'ils doivent être vigilants sur la sauvegarde de leur liberté.

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Quelle foi, quelle audace de la part de Marie, d’accueillir l’Ange et son message, d’ouvrir son cœur au dessein de Dieu !

En ce « Oui », Marie s’engage sur un chemin plein d’inconnues, qui a certainement dû être une vraie épreuve de lâcher prise, en tant que mère, à certains moments mais aussi un vrai chemin de joie et de découvertes.

On pourrait se demander si, à notre niveau, nous sommes prêts à être dans une confiance sans limite, à dire ce « oui » dans sa totalité ? Où en suis-je moi aujourd’hui dans ma relation de confiance à Dieu ?

j offre une messe

temoignages

Défi Citoyenneté 2025

Multimédia

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Sur l’échiquier de la vie
(Prix du Public - FestiClip 2016)
www.festiclip.eu

Journées Mondiales Salésiennes Missionnaires 2017
Le clip d'introduction
(source : ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...