michel ventalon president valdocco 003 Michel Vantalon est entré dans l'aventure du Valdocco en 1998. A cette date, il n'y avait qu'une antenne à Argenteuil et 5000 francs de budget. Aujourd'hui, il y a quatre antennes, de nouveaux projets et 2 millions d'euros de budget annuel. Michel Vantalon a participé à cette aventure formidable, depuis près de 10 ans comme président.

 

Don Bosco Aujourd'hui : Quel est votre parcours personnel ?

Le Valdocco 

« Le Valdocco réalise des actions auprès des jeunes en faveur de la prévention, de l'éducation et de l'insertion professionnelle. Fondée en 1995 à Argenteuil de la rencontre entre un collectif d’habitants et des Salésiens de Don Bosco, Le Valdocco est aujourd'hui implanté dans 5 villes » à Argenteuil, Lille, Lyon, Nice et Vaulx-en-Velin.

levaldocco.fr

Michel Vantalon : Issu d'un milieu modeste, je suis un pur produit de l'ascenseur social de l'enseignement public. J'ai terminé ma carrière dans un grand cabinet d'audit international. De tout cela, j'ai gardé une envie de "rendre" un peu de tout ce que j'avais reçu. Je suis depuis longtemps impliqué dans le monde associatif, notamment auprès des jeunes des aumôneries de l'enseignement public, du scoutisme mais aussi ceux de la "périphérie". Au décès de François-Xavier Lescanne, je suis devenu Président en 2007.

DBA : Qu'est ce qui fait la personnalité du Valdocco ?

M.V. : Le Valdocco a un projet fort, inspiré de la pédagogie salésienne revisitée par le Père Jean-Marie Petitclerc. La référence à la pédagogie salésienne est explicite. Je me souviens d'un éducateur qui, à l'embauche, s'est présenté comme un athée convaincu. Quelques années plus tard au moment de son départ, il nous a dit que nous lui avions fait faire de la route. Je me réjouis, chaque jour, de voir combien le Valdocco est en phase avec les positions prises par le Pape François.

michel vantalon president valdocco 001 Michel Vantalon avec le père J.M. Petitclercmichel vantalon president valdocco 002 Michel Vantalon avec les éducateurs du Valdocco

 

DBA : Le Valdocco privilégie une approche festive. Pourquoi cette approche ?

M.V. : Nous nous adressons à des jeunes qui peuvent avoir un parcours difficile et qui doivent se convaincre de leur valeur. Un bon moyen est de proposer un climat de fête chaque fois que cela est possible.

« Les bénévoles assurent une passerelle
entre le monde des cités et les autres. »

DBA : Au Valdocco, les salariés et bénévoles travaillent bien ensemble. Quelle est la recette du Valdocco ?

M.V. : Dans le petit monde de la prévention spécialisée, il est important de se prémunir contre le risque d'une institutionnalisation trop forte. L'association peut se couper du terrain, se déshumaniser et s'éloigner de son projet en prétendant à une plus grande efficacité. Les bénévoles sont les garants du projet associatif. Un signe de bonne santé d'une association réside dans la présence d'un nombre important de bénévoles. Ils assurent une passerelle entre le monde des cités et les autres.

Cette association avec de nombreux bénévoles peut compliquer la gouvernance de l'association mais c'est fondamental. La recherche d'un bon équilibre entre salariés et bénévoles est une des tâches prioritaires du président. Je dis souvent "salariés, bénévoles tous professionnels". Cela me parait d'actualité à un moment où la tendance est à un éloignement de la notion de "l'intérêt général ".


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite