La Salesienne St Etienne Implanté à Saint-Etienne depuis 1950, le lycée La Salésienne a été créé à l’initiative des sœurs salésiennes de Don Bosco. Il forme aux secteurs de la santé et du social. Le théâtre, pour ces élèves, est essentiel pour appréhender les différences au cœur de l’humain. Ils ont vécu une belle expérience.

 

« C'est magnifique, magique »... les seize élèves de la classe de 1ère du lycée la Salésienne sont enthousiastes. En effet, ils ont été plongés dans le théâtre, grâce au projet Eurêka financé par la Région.

La comédie de Saint Etienne et le lycée La Salésienne travaillent en commun

Organisé conjointement par la Comédie de Saint-Etienne et le lycée, ce projet leur a permis de vivre une semaine banalisée, où chaque cours était remplacé par des ateliers animés par Maurin Ollès, comédien et metteur en scène.

« Ça apprend à ne pas avoir honte du regard des autres »

Une belle expérience

Pour ce comédien, c'est « une belle expérience, car cela permet d'aller à la rencontre de tous les publics et de ne pas rester dans son petit monde ». Pour les élèves, dont la plupart sont éloignés des plateaux, « c'est bien car ça apprend à ne pas avoir honte du regard des autres ou à se mettre dans une autre peau que la sienne, même si on n'apprécie pas toujours certaines remarques ».

Maladies mentales, différences... Le théâtre c’est la vie !

L'expérience est d'autant plus positive que ces jeunes suivent une formation Accompagnement, soins et services à la personne. Ils ont même rencontré Lucas Palisse, un éducateur spécialisé, venu leur parler de l'autisme. Tout cela s'est terminé par des petits sketches sur le thème des maladies mentales et des différences. Le théâtre ? C'est la vie...

 

Mme Gillette Flammin
professeur des 1ère ASSP
LPP La Salésienne Saint Etienne


Mot du jour

Comme des billes de cristal
Des gouttes d’eau gelée
Brillent de mille feux
Sur les feuilles d’un pommier
C’est un régal !

L’enfant dans sa candeur
Voudrait les posséder
Ses yeux pétillent de joie
Tellement il les désire
Il approche ses doigts
Afin de s’en saisir
Dans le creux de sa main
Les perles tant convoitées
Fondent : voilà la fin !
L’espace d’un instant
Et tout a disparu…

La beauté n’appartient à personne
On l’aime pour elle-même
Pas seulement pour soi-même
Elle est universelle
Et s’offre gratuitement
À celui qui l’accueille

Vouloir la faire sienne
Fait fuir la merveille.

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite