divorces remaries farnieres 13-15 janvier. Les participants au week-end pour personnes séparées ou divorcées en ont vu de toutes les couleurs, à commencer par le blanc de la neige qui recouvrait tout d’un épais manteau. C’est Farnières la magnifique qui accueille chaque année les personnes divorcées ou séparées le temps d’un week-end.

 

De la couleur que l’on jette pour dire la souffrance et le mépris

Dès le premier soir, les participants ont créé une « œuvre d’art » en jetant sur une toile des sachets de thé trempés dans la couleur que l’on rejette ... en expliquant ce que cette couleur symbolisait, pour chacun, de tristesse, de souffrance, de mépris.

Le bleu de la joie retrouvée ou à trouver

Il fut surtout question de la couleur bleue, à cause du livre de Martin Steffen, « La vie en bleu », « pourquoi la vie est belle même dans l’épreuve ». Le bleu de travail, car la vie nous veut travailleurs, artisans de notre vie ; le bleu des hématomes, car elle nous fait bagarreurs, et les ecchymoses sont tout à notre honneur. Le blues de la déprime, qui exige la patience, l’obéissance au jour le jour, l’espérance, en attendant le bleu discret d’une aurore hésitante, un arc-en-ciel dans la pluie. Et le bleu de la joie retrouvée, celle du manteau protecteur de la Vierge que Giotto utilise comme fond pour peindre la vie du poverello d’Assise. Le bleu du regard maternel que nous sommes invités à poser sur notre vie enfantée dans la turbulence.

Les autres couleurs, nous les avons fait éclater dans nos différences complices, dans le vert des partages vrais, dans l’orange de l’amitié et le jaune soleil de la bienveillance entre nous, dans le mauve du chant de l’Alleluia cassé de Léonard Cohen, dans la palette des saveurs au cours des bons repas, dans le rouge des émotions et des éclats de rire. Une page colorée d’évangile a été écrite dans l’Eglise.

 

Jean-François Meurs
Salésien de Don Bosco

 


Mot du jour

Comme des billes de cristal
Des gouttes d’eau gelée
Brillent de mille feux
Sur les feuilles d’un pommier
C’est un régal !

L’enfant dans sa candeur
Voudrait les posséder
Ses yeux pétillent de joie
Tellement il les désire
Il approche ses doigts
Afin de s’en saisir
Dans le creux de sa main
Les perles tant convoitées
Fondent : voilà la fin !
L’espace d’un instant
Et tout a disparu…

La beauté n’appartient à personne
On l’aime pour elle-même
Pas seulement pour soi-même
Elle est universelle
Et s’offre gratuitement
À celui qui l’accueille

Vouloir la faire sienne
Fait fuir la merveille.

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite