fete saint jean bosco 2017 argenteuil 006 Autour du 31 janvier, écoles, œuvres sociales et paroisses du réseau Don Bosco fêtent leur saint patron. C’est une belle occasion où les jeunes de ses différentes structures se retrouvent pour vivre diverses animations.  En 2017, la tradition a montré encore un visage jeune de « nos » paroisses. Grâce aux laïcs et aux partenaires, les fêtes au nord comme au sud ont exprimé la vitalité et la joie du charisme salésien ! Témoignages...

 

Argenteuil – En leur faisant confiance…

par Christian Tshala Wika, sdb, curé 

Pour répondre à l’un des objectifs que nous nous sommes assignés dans notre projet d’animation pastorale à savoir, Responsabiliser davantage les jeunes en leur faisant confiance, cette année, à Argenteuil, la célébration de la solennité de Don Bosco a été totalement confiée aux jeunes de notre paroisse, bien sûr sous un discret accompagnement de quelques adultes.

Programmée pour le dimanche 29 janvier, nous avons commencé les festivités le samedi 21, par une neuvaine à Don Bosco à l’intention des bienfaiteurs et bénévoles des œuvres salésiennes de partout dans le monde : une courte pensée de notre saint fondateur, un « Notre Père », trois «Je vous salue Marie » et une courte formule de prière, tous les jours.

Et le jour J, de la célébration eucharistique à l’animation ludique, les jeunes nous ont fait vivre une journée génialement construite, sur les traces de Don Bosco. Jeunes, moins jeunes, et jeunes de belle lurette, le visage intergénérationnel de notre paroisse reflétait sa vitalité, et savourant cet onzième commandement, cher à saint Jean Bosco : la joie. Joie aux visages, signe d’une joie profonde.

En leur faisant confiance, on découvre ce dont ils sont capables.

fete saint jean bosco 2017 argenteuil 007 fete saint jean bosco 2017 argenteuil 009

 

fete saint jean bosco 2017 argenteuil 011 fete saint jean bosco 2017 argenteuil 013

 

Liège – Que nous dit la vie de Don Bosco, Aujourd'hui ?

par Rudy Hainaux, sdb, curé 

Samedi 14h, la cour de l’école est envahie par les jeunes, les bosco games peuvent commencer. Don Bosco a accumulé trop de dettes. Il nous faut l’aider à rembourser. Avec entrain et bonne humeur chacun donne le meilleur de lui-même et nous pouvons fêter Don Bosco, libéré de ses dettes. On danse tous ensemble et un bon goûter conclut la journée.
Dimanche, après un début de célébration, les enfants partent pour un temps d’animation autour du visage de Don Bosco. La célébration continue pour les plus grands en proposant de réfléchir et de prier la vie de Don Bosco. Avec une question en fil rouge : comment un saint de la fin du 19e siècle peut-il nous éclairer aujourd’hui en ce début de 21e siècle ?

La célébration se termine sur le parvis où les jeunes nous invitent à la danse.

La fête se prolonge autour d’un repas typiquement liégeois. Les boulets-frites concoctés par l’équipe des cuistots font l’unanimité des estomacs. Le repas est rythmé par quelques épisodes de la vie de Don Bosco raconté par plusieurs familles. Et pour ceux qui le souhaitent les sets de table présentent un grand concours sur la vie de Don Bosco !

fete saint jean bosco 2017 liege 001 fete saint jean bosco 2017 liege 003

 

Lille-Sud – « Soyez toujours joyeux !»

par Amandine (jeune étudiante en journalisme au foyer des sœurs)

À Lille Sud, à l'occasion de la Saint Jean Bosco, le samedi 28 janvier, enfants, adolescents et adultes s'étaient tous donné rendez-vous à l'école Don Bosco. « Le défi, c'est de faire jouer ensemble jeunes et adultes de cultures, religions et milieux sociaux différents » confie sr Amélie, Salésienne de Don Bosco. Tout le monde a mis la main à la pâte pour l'organisation de l’événement, et les jeunes étaient ravis : « C'était trop bien, surtout quand on a dû courir pour chercher les petits papiers », s’exclame en souriant Ibrahim, sept ans, après la chasse au trésor organisée au Jardin des Plantes.

Puis la fête se poursuit par la célébration en l'honneur de Saint Jean Bosco, qui, pour les corps transis de froid, aura eu le mérite de réchauffer les cœurs ! Le dernier (mais pas des moindres !) grand temps de la journée : le repas partagé, occasion de se retrouver pour un moment festif autour de la baraque à frites, avant d’esquisser un pas de danse. La phrase clé de cette journée, comme le disait Don Bosco : « Soyez toujours joyeux !»

fete saint jean bosco 2017 lille 014 fete saint jean bosco 2017 lille 015

 

fete saint jean bosco 2017 lille 016 fete saint jean bosco 2017 lille 017

 

Lyon – « Ensemble construisons des ponts, pas des murs ! »

par Pascal Harmel, sdb, prêtre aux 3 paroisses de Lyon 5°/Tassin

La fête de Don Bosco à Lyon devait ressembler à bien d’autres fêtes vécues à travers toute la planète salésienne. Le thème, « Ensemble construisons des ponts, pas des murs », tandis que nous le proclamions, c'est aussi réalisé tout au long de la fête avec les grands jeunes des divers mouvements de l’ensemble paroissial, quelques parents, les religieuses et religieux, toute l’équipe du service prévention du Valdocco. Les murs de l’âge ou de la provenance sont bien tombés : Nous étions simplement heureux d’être là.

Laurent Morin, directeur du service prévention, nous a fait une intervention remarquable, avant que nous lancions les préparatifs des grands jeux : « Faire des ponts c’est permettre à l’enfant de découvrir qu’il peut passer un bon moment avec les autres, même s’il n’a pas les mêmes "codes" de valeurs que les autres. La différence enrichit. »
Les différentes branches de la Famille Salésienne ont été, dans leur complémentarité, les « piles » du pont, les assises de l’animation. Les enfants et les pré-adolescents de diverses provenances ont visiblement été à l’aise pour jouer ensemble et pour s’exprimer dans le « festival des talents » qui clôturait la journée. La vitalité de leurs danses, la vérité de leur sketch, leurs éclats de joie, tout cela manifestait bien qu’un pont avait été bel et bien bâti.

La célébration du dimanche matin, présidée par le Père Patrick Rollin, vicaire épiscopal, chargé de la Pastorale des jeunes du diocèse de Lyon, a mis en valeur le jeune comme médiateur pour intégrer le monde à venir.

Nous étions nombreux à nous retrouver pour le repas aux Minimes. L’école des Minimes, avait, elle aussi, fêté saint Jean Bosco la veille : Jeux interclasses, temps spirituel au gymnase sur le même thème, et rassemblement des 1400 élèves pour fêter les 190 ans des bâtiments. Un pont dans l’histoire.

L’enthousiasme général est un bel encouragement alors que nous voulons réfléchir prochainement sur la visée éducative et pastorale salésienne du Grand Lyon.

fete saint jean bosco 2017 lyon 018 fete saint jean bosco 2017 lyon 019

 

fete saint jean bosco 2017 lyon 020 fete saint jean bosco 2017 lyon 021

 

Paris - une fête dans la tradition salésienne

par Jean-Claude Heinrich, curé

Une fois encore, St Jean Bosco nous a réunis à l’occasion de sa fête qui est, en même temps, la fête patronale de notre paroisse.

Nous... ce sont d’abord les membres de la famille salésienne : sœurs salésiennes, salésiens, salésiens coopérateurs, anciens et amis de Don Bosco et toutes les personnes qui œuvrent au service des enfants et des jeunes de nos quartiers, à l’école de la Providence, à l’Association d’Education Populaire Charonne Réunion et dans les autres associations et groupes que nous accueillons dans nos locaux. Ce sont, bien sûr, les paroissiens de St Jean Bosco, tous ceux et celles qui, à un titre ou un autre, à un moment ou à un autre, fréquentent nos locaux et nos structures.

Au cœur de notre rencontre, le dimanche 29 janvier, nous avons rendu grâce au Seigneur pour le don qu’il nous a fait, qu’il a fait à son Eglise et au monde, en la personne de Don Bosco. Les enfants de la Providence et les scouts ont apporté la fraîcheur de la jeunesse à notre célébration, présidée par le Père Philippe Rossignol qui a évoqué les grandes étapes de la vie de celui qui nous réunissait.

Selon une tradition bien établie, cette fête patronale a aussi été l’occasion d’ouvrir nos portes et les portes de notre cœur à tous les habitants de notre quartier, du XXème ° et d’au-delà par les Journées d’Amitié. Du vendredi 27 au dimanche 29, notre maison était une ruche bourdonnante, visitée par des centaines de personnes qui venaient pour la brocante, les divers stands, les repas, les activités proposées aux enfants... Bref, une fête bien dans la tradition salésienne !

fete saint jean bosco 2017 paris 024 fete saint jean bosco 2017 paris 025

 

fete saint jean bosco 2017 paris 022 fete saint jean bosco 2017 paris 023

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite