valdocco lille voix du nord 002 La joyeuse troupe, composée de huit jeunes de 12 à 15 ans et de deux bénévoles au Valdocco étudiantes en journalisme, a découvert la Rédaction de la Voix du Nord, au centre-ville de Lille, un samedi de janvier. Les journalistes se sont mis en quatre pour les accueillir. Reportage.

 

"Je suis très curieuse, j'ai vraiment envie de connaître l'envers du décor", affirme en souriant Chaima, lorsqu'on lui demande ce qui l'a poussée à venir. Nous profitons du court trajet en métro pour faire connaissance et parler d'orientation : « Quel métier m’attire, quelles études choisir ? »

Rencontre avec le responsable du quotidien

A notre arrivée, c'est Benoît Deseure, rédacteur en chef adjoint, - et ancien élève d’un établissement Don Bosco,- qui nous accueille chaleureusement. Il nous introduit à Gabriel d'Harcourt, le responsable du quotidien qui nous trace l’historique du journal le plus connu de la région. Nous apprenons les différents métiers qui existent dans cette grande entreprise : journalistes bien sûr, mais aussi avocats, photographes, informaticiens... Cette entreprise est en restructuration car elle doit s’adapter aux nouvelles formes d’informations dues aux nouvelles technologies.

Nous avons même eu la chance de visiter la grande salle de réunion et surtout sa vue panoramique qui surplombe la Grand Place de Lille, « magnifique » !

valdocco lille voix du nord 001 valdocco lille voix du nord 003

 

Le travail sur le Web

Un autre temps fort de notre visite, la rencontre avec Christian, journaliste web, qui nous explique son travail avec passion : comment trier les informations du jour, ses horaires de travail, le choix des photos, l'écriture des articles... D'abord timides, les jeunes osent et les questions fusent.

La chaine TV Wéo, impressionnant !

Pour achever notre visite, nous nous dirigeons vers les bureaux de la chaîne de télévision Wéo, où travaillent plusieurs journalistes correspondants pour TF1 ou LCI. Derrière un grand miroir, après le fauteuil à maquillage, nous découvrons l’impressionnant plateau de télévision. Nous visitons ensuite le studio d’enregistrement, grande pièce sombre avec micros, écrans de télévision, compte à rebours et tableau de bord digne des avions de ligne !​ Les jeunes sont impressionnés.

Petit souvenir de notre visite à glisser dans nos poches, nous repartons tous avec un stylo La Voix du Nord ! Aïcha partage avec nous ce qui l’a marquée : « Je ne savais pas que c’était un métier où il fallait parfois travailler la nuit ! » et Ian : « Moi, j’ai appris qu’ils achètent des articles à une agence de presse internationale pour avoir un journal bien complet avec aussi des articles de la région écrit par ses propres journalistes ».

Merci aux journalistes qui nous ont si bien accueillis !

Amandine Letourmy et Amélie Daras,
Valdocco Lille

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite