don bosco paroisse vaulx en velin 2017 La communauté salésienne de Vaux-en-Velin, près de Lyon, a été créée en 2014 pour assurer l'animation de la paroisse. Ils sont quatre pères salésiens: Bernard Ringenbach, directeur, Frantisek Polak curé, Jean-Claude Mwema, responsable de l'aumônerie, et Charles Mwandundu, ordonné à Lyon en juin dernier, animateur d’un groupe paroissial : jeunes de lumière. Emmanuel Petit, salésien en formation, s’est joint à la communauté pour suivre les familles qui ont pris l'initiative du groupe des servants de messe dans la paroisse. Voici son témoignage.

 

Il était une fois, dans une cité de banlieue, et en un temps fort sécularisé, l’évangélisation de tout un groupe de familles qui s’unissent pour la foi de leurs enfants, grâce à l’intercession manifeste de Marie.

Les servants de messe, une renaissance à Vaux-en-Velin

Dans ce quartier qui, il y a trois ans encore, n'avait plus d'église, deux familles et un diacre permanent ont vaillamment tenté de relancer un groupe de servants. Ils sont maintenant une trentaine, avec une rencontre mensuelle à plus de 40 enfants (les frères et sœurs se joignent à la fête!). Pendant que les activités pour les plus petits battent leur plein, une dizaine de mères se réunissent pour prier et échanger ensemble, alors que les pères animent des activités sportives pour les ados. Ce qui pourrait être la banale histoire d'un groupe de copains dans un quartier tranquille est en fait assez remarquable: huit enfants ont fait leur baptême en janvier, deux familles ont retrouvé le chemin de la foi, une famille irakienne catholique immigrée nous a rejoints... Tout ça à Vaulx-en-Velin, la ville des émeutes de 1995.

Un groupe où vivre sa foi

Pour les parents, le groupe "est un espace où leurs enfants peuvent trouver, dans la liberté et la joie, un environnement où vivre leur foi". C’est important quand 45% de leurs copains à l'école ou au collège sont musulmans, et influencent nécessairement le comportement des autres. Nous organisons les pèlerinages à Fourvière (grand sanctuaire marial de Lyon), procession autour de l'église pour Marie, confessions régulières, animations de messe, mots du matin, bénédiction de Marie Auxiliatrice, du Saint Sacrement après chaque activité. Les plus grands demandent d'eux-mêmes à prendre en charge les plus petits lors des animations mensuelles du dimanche après-midi où les enfants viennent s'amuser. Ils partagent avec leur famille une éducation chrétienne... Vous aurez repéré au passage que tous les ingrédients spirituels des débuts du Valdocco sont présents... Mais XXIè siècle oblige, les parents se joignent aux salésiens et aux jeunes animateurs !

Le plus fabuleux, c'est que ce n'est pas nous qui avons organisé cette démarche : cela s'est dessiné sous nos yeux, sans qu'on ne le cherche même... Au début de chaque messe nous prions ensemble Marie, en fidélité à Don Bosco qui s'est toujours considéré comme un petit instrument dans ses mains. Nous croyons fermement que c'est ce "Je vous salue Marie" hebdomadaire qui est à l'origine de tous ces petits miracles, qui, mis bout à bout, font une superbe fleur !


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite