ecole citoyenne wsp bruxelles 002 Depuis octobre 2016, l’institut Don Bosco Woluwe Saint-Pierre à Bruxelles s’est lancé dans une nouvelle expérience avec les classes du secondaire : donner aux jeunes de 14-15 ans le rôle de législateur et de juge. Christophe Lejeune, coordinateur du projet « Ecole citoyenne », nous en explique le fonctionnement.Logo video80 

 

L’école citoyenne est un programme inspiré d’une idée de Bruno Derbaix, enseignant en philosophie, qui a eu comme élève Najim Lachraoui, le terroriste de l’aéroport de Bruxelles. Comme Bruno Derbaix à la Sainte-Famille d’Helmet, nous travaillons, à Woluwe Saint-Pierre, depuis près d’un an sur le projet Ecole citoyenne fondée sur la loi, le contrat social et la participation des jeunes.

Les essentiels 

1. Travailler le rapport aux règles
2. Favoriser l’émergence du bien commun
3. Respecter le principe d’équité et de justice
4. Valoriser les comportements citoyens

Première étape : la création de la loi

Comment ça marche l’école citoyenne ? La première étape, c’est construire la loi ensemble. Au début de l’année, nous avons réuni tous les élèves pour poser une question : comment allons-nous faire pour vivre ensemble, dans le respect, cette année ? Qu’est-ce qu’il faut pour que nous soyons heureux de venir en classe ? On a fait une liste de proposition par classe et les rapporteurs ont fait la synthèse de ces règles sur une affiche. Une fois cette première étape terminée, l’école s’est rassemblée lors d’un après-midi festif afin que la loi soit présentée à tous.

Deuxième étape : l’installation du conseil 

Après avoir construit la loi, on passe à la seconde étape qui est de vivre ensemble avec la loi. Avec des représentants jeunes et adultes, on a élu le conseil de citoyenneté.
Les élèves qu’on appellera plus tard les ceintures noires et les représentants des adultes se réunissent. C’est la partie évidemment lourde du projet. En général, on se réunit une heure et demie à deux heures par semaine.

Troisième étape : le conseil en exercice

Que fait le conseil de citoyenneté ? Il applique la loi. Cela veut dire accueillir les personnes qui ne respectent pas la loi, chercher des solutions ensemble et décider des réparations. Il y a une idée de conscientisation, de prise de responsabilité par rapport aux faits. Si on n’arrive pas à trouver une solution, le préfet (le CPE) ou la conseillère en éducation prend le relai. Mais très souvent le conseil de citoyenneté aborde des sujets liés à la vie de l’établissement pour en améliorer le cadre de vie.

Quatrième étape : la remise des bracelets citoyens

ecole citoyenne wsp bruxelles 001 L’idée des bracelets est de valoriser les élèves qui se sont comportés de manière respectueuse. Le conseil de citoyenneté donne son avis et on remet à chaque élève un petit bracelet de couleur. Pourquoi féliciter ? En général, on félicite le bon élève pour ses notes et on réagit négativement au mauvais élève. L’élève qui n’est pas particulièrement brillant, mais qui est actif, discret ou pas et qui a un bon comportement, celui-là on le félicite rarement. Et c’est justement là le but des montées des bracelets de différentes couleurs. C’est donner à ces élèves une place particulière dans l’école. Respecter la règle demande un effort aux élèves. Cet effort appelle une récompense.

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Ines

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite