bafa don bosco lyon fev 2017 002 Au lycée Don Bosco à Lyon, 33 jeunes de 17 à 24 ans ont participé en février à une semaine de formation pour devenir animateur. Règlementé en France, cette formation permet d'obtenir le Brevet d'Aptitudes aux Fonctions d'Animateurs (BAFA). Pour quelles raisons les salésiens de Don Bosco proposent-ils cette formation, ouverte à tous, notamment à leurs élèves ?

 

La demande est exigeante, comme celle d'un animateur auprès d'enfants en situation réelle. Il faut réfléchir, animer des jeux et bricolages, faire jouer, faire chanter, évaluer… Les jeunes stagiaires sont sollicités chaque minute par l'équipe de formateurs pendant huit jours de 8h à 22h.

Un accompagnement en confiance et bienveillance !

Le BAFA Salésien 

Prochaine session du 15 au 22 avril 2017

Inscriptions et informations sur www.donboscojeunes.net/bafa

La pression est forte ! Mais l'équipe de formateurs, composée de salésiens et de laïcs, rassure dès le début les stagiaires : « Il ne s'agit pas de tout réussir, mais d'essayer. Il n'y a pas encore d’enfants, vous pouvez donc vous tromper ». Bienveillants, très accompagnants avec un encadrement de sept formateurs au lieu des trois demandés par la réglementation, l'ambiance salésienne se caractérise par une recherche de talents, une découverte de nouvelles capacités. « En une semaine, nous pouvons voir les stagiaires se découvrir et grandir en maturité » précise Lionel Touron, salésien en charge du BAFA.

bafa don bosco lyon fev 2017 001 bafa don bosco lyon fev 2017 005

 

Evaluer et vaincre les obstacles…

Dans la formation BAFA, les pleurs et les découragements sont fréquents. Mais les formateurs veillent : « Qu'as-tu appris de cette animation ? Si tu devais la refaire avec des enfants que garderais-tu et que changerais-tu ? » L'objectif est d'évaluer, c’est-à-dire de mettre des valeurs à ce qui a été expérimenté.

Des animateurs capables de faire rêver les enfants 

Et c'est bien une spécificité du BAFA salésien : accueillir les jeunes des œuvres salésiennes, avec leurs limites et leurs doutes, pour les valoriser, rassurer sur le fait qu'ils ont des talents et des capacités ! « Il ne s'agit pas que vous soyez des animateurs – des surveillants uniquement attachés à la discipline – mais que vous soyez de bons animateurs, capable de faire rêver les enfants » précise Sébastien Robert, sdb, directeur de l'association organisatrice. « Dans d'autres organismes, beaucoup auraient baissé les bras ou simplement fait le minimum », continue-t-il. « Mais au BAFA salésien, nous accueillons des jeunes souvent dévalorisés. Nous cherchons à ce qu'ils se révèlent comme adultes responsables auprès d'enfants… Cela tient parfois du miracle, mais cela marche ! »

bafa don bosco lyon fev 2017 004 bafa don bosco lyon fev 2017 006

 

De même, l'Association Don Bosco Jeunes, qui organise ces formations, n'hésite pas à aider financièrement les jeunes qui se présentent. En février dernier, pour les élèves du Lycée du Puits-de-l'Aunes, des Minimes et du lycée Don Bosco de Lyon..., comme pour les stagiaires venus du Mouvement Salésien des Jeunes ou des Camps Interjeunes, l'association a aidé ces jeunes en faisant des réductions significatives, financées par les dons.


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite