internat pouille style 001 Le Campus de Pouillé accueille une peu plus de 400 internes, étudiants, lycéens et apprentis. Quinze éducateurs sont présents à différentes heures de la vie d’internat. C’est quoi le style d’un éducateur d’internat ? Interview de Jean-François Potot-Dussine, responsable de l’internat de Pouillé.

Don Bosco Aujourd'hui : Quelles sont les qualités que tu apprécies chez les éducateurs de l'internat ?

internat pouille style 003 Jean-François Potot-Dussine : Aimer ce que nous faisons. Un éducateur, ou une éducatrice, qui accomplit son métier sans l’aimer ne pourra aimer pleinement le jeune qui lui est confié. A l’exemple du Bon Pasteur (Jn,10), l’éducateur a une proximité avec les jeunes et les connaît, il est à leur écoute. Ensuite l’éducateur n’est pas isolé, il opère avec une équipe. Un collègue isolé est en danger et met en danger les jeunes qui lui sont confiés. Et enfin une bonne dose d’humilité nous est nécessaire ; cela nous permet de toujours apprendre, même d’un jeune.

 

D.B.A. : Quels sont les projets des jeunes de l'internat du Campus de Pouillé ?

internat pouille style 002 J.-F. P.-Dussine : Nos collègues en charge de l’animation gèrent de nombreux projets et y associent les jeunes : la gestion du foyer, la fête de Don Bosco, la lutte contre le gaspillage, le tri sélectif. Il y a aussi les projets de la Commission de Vie Lycéenne, instaurée depuis l’an passé. Et comme nous sommes dans un internat scolaire, le tutorat.

 

D.B.A. : Y a-t-il des difficultés particulières dans la gestion d’un internat ?

J.-F. P.-Dussine : S’il fallait répondre à toutes les propositions et s’investir dans tous les projets, les éducateurs devraient doubler leurs horaires ! L’internat est un internat scolaire où les jeunes doivent avant tout privilégier leurs études. L’objectif premier est d’apporter un cadre et une ambiance de travail.

L’éducateur peut avoir la tentation de s’investir pleinement dans une série de projets au détriment de la gestion du quotidien. Cela se comprend volontiers par l’effet gratifiant de concevoir tel projet qui nous fait quitter un univers apparemment routinier mais ô combien nécessaire.

J’estime nécessaire le discernement dans le choix des projets ; il faut se questionner sur le pourquoi d’une telle action et ce qu’elle peut apporter au groupe concerné. Il faut qu’il réponde à un besoin et qu’il puisse s’évaluer tout au long de sa durée et en faire un bilan. C’est tout l’intérêt de la méthodologie de projet.

 

« L’objectif premier est d’apporter un cadre et une ambiance de travail. »

D.B.A. : Comment l'internat est-il porteur également d'une dimension spirituelle ?

J.-F. P.-Dussine : Le campus de Pouillé offre, au niveau spirituel, de nombreuses propositions. L’écoute, la bienveillance, doivent être présentes dans notre vie auprès des jeunes : savoir être au service, répondre aux urgences, être juste, essayer d’être d’humeur égale avec chacun, donner gratuitement du temps au jeune qui en a besoin, notamment quand il souffre. C’est tout cela qui est force de témoignage, dans toutes les petites choses de la vie.

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite