migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

 

Commet est né le projet ? Chaque jeudi, avec les terminales volontaires, je pars en maraude. Ils découvrent un monde : des hommes ayant diverses pathologies, des hommes dont la mendicité est devenue leur métier et enfin des hommes, des femmes, et des enfants en demande d’asiles.

La question des migrants est devenue centrale. J’ai pris contact avec Cécile Janssens et André Blandin de la cellule diocésaine des migrants de Lyonde Lyon, pour organiser une rencontre entre nos terminales et les migrants accompagnés.

Un temps magique avec les migrants au lycée des Minimes de Lyon

La rencontre a eu lieu le 10 mars. Les élèves ont rencontré, par petits groupes, les « personnes accueillies », accompagnées par les bénévoles du diocèse. Ce fut un temps magique de découverte, de bienveillance réciproque, de prise de conscience.

A la fin des échanges, toutes les équipes se sont réunies avec les personnes accueillies. Ce fut un temps joyeux, et cependant, beaucoup d’élèves très émus en pleurs. Chaque équipe a rapporté une phrase qui les a interpellées.
migrants n d minimes lyon 002

Ces témoignages de migrants aident les jeunes à avoir les pieds sur terre :

  • Olivia et Chloé : « Cette intervention m’a plus que touchée et fait ouvrir les yeux sur la réalité de ce monde. Chaque histoire vraie, vécue m’a bouleversée. Cette expérience nous a donné envie d’aider de manière concrète ces personnes. »
  • Victoria : « Le témoignage d’Amadou m’oblige à avoir les pieds sur terre et de reconnaître le cadeau que la vie nous a offert. J’ai pu me rendre compte qu’il était possible de donner de notre temps et de l’amour à ces personnes. C’était une très belle expérience inoubliable. »
  • Coline : « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul. C’est impressionnant de voir autant de courage et de détermination chez Amadou qui a vécu tant d’épreuves et qui cherche à continuer d’avancer. »

Mot du jour

Beaucoup échouent dans leurs projets par individualisme, par excès de confiance en eux ou par peur d’autrui. Or mieux vaut réussir à plusieurs qu’échouer seul !
En s’associant, on multiplie nos chances de succès. Les autres ont des idées, des points de vue, des sensibilités, des potentiels différents et complémentaires des nôtres.
Apprenons à partager un projet, offrons notre confiance, même aux moins compétents, en apparence. Multiplions les énergies, soyons solidaires et fraternels.
L’union fait la force !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite