post fondement hypersexualite 001 Repenser nos des « tiers lieux » pour mieux écouter les jeunes, c’était l’objectif d’une nouvelle session organisée les 30 et 31 mars par le service formation des Maisons Don Bosco. Après une réflexion l’an dernier sur la question des addictions, cette année, le thème était sur l’hyper sexualisation de notre société et ses répercussions sur les jeunes. Au programme, une journée d’étude à la Catho de Lyon et une visite d’un établissement salésien de Saint-Etienne.

 

Des sujets « tabou » très présents au lycée

« De plus en plus, nous sommes confrontés à des situations, qui dépassent largement notre enseignement, explique Anne Stemmelen professeur principal de 3ème Prépapro au lycée Don Bosco de Wittenheim. Des insultes, des messages suggestifs, ou à l’opposé, des revendications de virginité évoquées par certaines mamans pour leur fille. Ce qui nous parait insolite, surprenant est complètement en adéquation avec ce que vivent les jeunes ! »

Pour Rachel Grieneisen « Ni nostalgie du passé, ni diabolisation (c’était mieux avant) et surtout pas de jugement : il ne faut pas mépriser les adolescents à partir d’une certaine moralisation. Il ne faut pas juger mais avancer ensemble dans un environnement extrêmement perverti par toutes ces images et ces discours hyper-sexualisés ».

Un exemple de « bonnes pratiques » au lycée La Salésienne à Saint Etienne

Une visite de l’établissement salésien de Saint-Etienne, La Salésienne, a conforté les participantes sur l’importance du facteur humain : « J'ai été impressionnée par ce tiers-lieu, une salle mise à la disposition des jeunes, qui, à proximité de la vie scolaire, permet aux élèves de se retrouver, assis autour de petites tables, de jouer, sans la présence directe des adultes et pour autant à portée de voix et de vue de ceux-ci » relève Anne.

« Des personnes, à leur place, efficaces et épanouies, peuvent beaucoup œuvrer pour le bon fonctionnement d'une maison ». Dalila, Conseillère Principale d’Education, les a particulièrement impressionnées, à l'écoute des élèves, ferme et cohérente dans les choix pédagogiques. « Elle est prête à écouter et à l’affut (de façon bienveillante) des mal-être des jeunes. La vie scolaire, la pastorale, la direction travaillent en équipe. »

L’enjeu de ces visites dans un établissement pour notre pratique

« Cet échange m’a fait ouvrir les yeux sur le fait que ce n’est pas seulement le lieu en soi (foyer, tiers lieu) ou les moyens en personnel (nombre de surveillants) qui induisent la réussite d’une relation, et l’apaisement dans un établissement, mais bien un ensemble, l’état d’esprit dans lequel les relations se font », ajoute Anne.
L’important est de développer la communication avec tous les intervenants et avec les jeunes, sans sujet tabou.


post fondement hypersexualite 002

Hyper-sexualisation : Quelle attitude éducative ?

Pour Anne, « Le rôle de l’enseignant est primordial : Il est très difficile pour les jeunes d’être authentiques. A nous de les guider. Il nous revient, à nous, enseignants et parents, le rôle de décoder, d'informer, de communiquer et de renvoyer d'autres images véhiculant des valeurs plus humanisantes. »


post fondement hypersexualite 003

Post-fondement 

 Les sessions post-fondements sont destinées aux personnes qui ont suivi le parcours de formation : Fondements de la salésianité

Anne Stemmelen et Rachel Grieneisen
Lycée Don Bosco Wittenheim


Mot du jour

A Rome, les Salésiens de Don Bosco ont en charge les Catacombes Saint Calixte. On peut y voir une copie, en marbre, du chef d’œuvre du sculpteur italien Stefano Maderno : le martyr de Ste Cécile. Au début du 3e siècle, la jeune Cécile, mariée à Valérien, fut, à la suite de celui-ci, condamnée à mort et décapitée, pour avoir refusé d’adorer les dieux romains. Comment cette jeune femme est-elle devenue la patronne des musiciens ? La légende autour de sa vie raconte que « pendant qu’on la martyrisait, Cécile chantait à Dieu dans son cœur ». Qu’importe qu’elle ait chanté ou non, depuis le XVe siècle, nombre de peintres ont représenté la sainte avec un instrument, très souvent un orgue portatif ; et plusieurs musiciens, comme Gounod (messe solennelle de Ste Cécile) ou Chausson (Légende de Ste Cécile), l’ont honorée de leurs compositions. De nos jours encore, nombreuses sont les Harmonies qui portent son nom et font leur fête en l’honneur de la sainte.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite