Giel College laboratoire pedagogique Pour la quatrième année consécutive, l’enseignement au collège Don Bosco de Giel se décline autour de nombreux projets qui visent le même objectif : apprendre autrement avec exigence et bienveillance. Témoignages de deux enseignantes du lycée.

 

Amarrés aux programmes de l'Education Nationale, et les valeurs de l’Enseignement Moral et Civique, les projets du collège et du lycée Don Bosco sont axés autour différents thèmes : celui du monde du travail pour les troisièmes avec leur mini-entreprise Relook Meuble ou celui de la Cyber citoyenneté, ou la découverte d’autres environnements. Cette année, le collège a fait classe hors les murs, à Paris en décembre, puis à Guînes, dans le cadre d’un échange avec le collège Jean Bosco Guînes. Les valeurs du Vivre Ensemble sont partagées et permettent de renforcer la cohésion de groupe.

L’Education Morale et Civique autour de l’égalité filles/garçons

La grande nouveauté cette année est indiscutablement la collaboration réussie avec l'école voisine Sainte-Thérèse, pour une promotion de l'égalité Filles/Garçons. Pendant huit semaines, à raison de deux heures hebdomadaires, les élèves du Cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème) se sont retrouvés pour un travail individuel et collectif, écrit et oral. Un spectacle mêlant scénettes et chansons a clôturé cette séquence, joué une première fois au marché de Noël de l'école primaire, puis une seconde fois au sein du collège à la veille des vacances. Parents, élèves et encadrants ont apprécié ce moment de convivialité et de partage où les jeunes étaient fiers de donner à voir le résultat de leur travail.

Giel, un collège pour les jeunes et avec les jeunes, qui leur permet d'acquérir autrement les connaissances indispensables à une insertion réussie dans la société. Développer la curiosité et le plaisir d'apprendre nous semble essentiel et indispensable pour les accompagner sur le chemin de leur réussite scolaire.

Emmanuelle Jaïn et Elisabeth Tavarès
Giel Don Bosco Collège


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite