diamon 30 ans bateau jeunes 002 En cette fin avril 2017, pendant trois jours, une trentaine de jeunes du réseau des maisons salésiennes, accompagnés d'une dizaine d'adultes, se sont retrouvés au Fort Vauban de Saint Vaast La Hougue, pour fêter les 30 ans de l'association Diamond. Autour du voilier, les jeunes ont pu découvrir les engagements de l'association fondée par Jean-Marie Petitclerc pour permettre aux jeunes de naviguer.

 

Tout un programme : la mer, une école de la vie !

Face aux flots, au vent, ensemble sur un bateau mettant le cap vers une destination, c’est tout un apprentissage pour bien des jeunes. 30 ans que les voyages se succèdent en Normandie, vers les îles anglo-normandes ou dans des voyages plus lointains (îles Kerguellen avec Maud Fontenoy). 30 ans de bateau, ça se fête !

Les jeunes ont bien découvert cette dimension d’école de la vie, en naviguant, en dormant à bord du bateau, en découvrant l'île de Tatihou et ses richesses historiques et naturelles, durant ce rassemblement. Ce séjour aves ses multiples activités a permis aux jeunes de se dépasser physiquement mais aussi mentalement. Mais aussi de rencontrer d’autres jeunes du réseau salésien et de faire connaissance. Sur l’île de Tatihou, ce fut l’occasion de discuter de l’amitié. Chacun s’est personnellement remis en question sur ce principe fondamental : est-ce que je tiens ma parole ? Est-ce que je fais confiance à mon ami ?... Au cœur des temps de jeux, des temps de discussions qui font grandir les jeunes qui sont venus ; comme en témoigne un des participants : « cela m’a permis de prendre conscience de beaucoup de choses et d’en apprendre aussi ».

Une belle aventure qui donne envie de repartir plus longuement, de monter de nouveaux projets. Pour certains, cette première expérience leur a donné l’idée de créer leur propre projet, de prendre des responsabilités, de découvrir d’autres horizons, au service des autres. De nouveaux rêves sont à réaliser !!

 

diamon 30 ans bateau jeunes 003

diamon 30 ans bateau jeunes 004

 

diamon 30 ans bateau jeunes 005

diamon 30 ans bateau jeunes 006


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite