graines de citoyennete 002 Les délégués des classes de CM1 et CM2 de la région Rhône-Alpes et de Suisse - Don Bosco à Giéres, ND des Minimes à Lyon, Jeanne d'Arc à Thonon, Carlian Rippert à Briançon, La Salésienne à Veyrier- se sont réunis pour vivre un temps fort du Défi Citoyenneté le 5 mai. Ils ont réfléchi à ce que veut dire "être un délégué salésien".

 

Les différentes écoles de la région Rhône-Alpes et de Suisse se sont réunies le matin, à l’école primaire Don Bosco Gières. La journée a commencé en chanson. Puis par un petit jeu de présentation, les jeunes ont pu faire connaissance d’une manière originale.

graines de citoyennete 003

Une rencontre régionale spéciale pour les écoles du réseau Don Bosco

Pour cette journée Citoyenne, une présentation de Don Bosco en vidéo a été projetée « Don Bosco, un don de Dieu pour les jeunes ». Elle fut suivie d’une explication du logo des Salésiens par Sœur Anne Orcel. Après avoir fait connaissance, chaque jeune a pu présenter son établissement et partager son vécu en tant que délégué via des diaporamas, des vidéos ou des mini sketches.

Que veut dire : être « délégué salésien » ?

L’après-midi été les délégués ont réfléchi à ce que voulait dire « être citoyen ». Après plusieurs échanges, ils devaient dire ce qu’était un délégué salésien. Cinq groupes furent constitués pour réfléchir à cette question. Après une mise en commun des synthèses, il fut demandé aux élèves de voter pour les meilleures propositions. Cette synthèse servira de base pour rédiger la Charte du délégué salésien du premier degré.

Et cette journée Citoyenne se termina en prière et en chanson dans la chapelle de l’établissement Don Bosco de Giére.

graines de citoyennete 004

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite

    • Valoriser l’éducation informelle… Comment ? Ou comment éduquer « l’air de rien »

      education informelle 01 Les interventions éducatives des adultes sont formalisées dans des programmes, mais il restera toujours des espaces et des moments qui donnent du jeu pour la spontanéité. On parle alors de pédagogie informelle ou non-formelle. Dans les écoles salésiennes on parle de pédagogie « du patio » ou « de la cour de récré ». Don Bosco y était très sensible. Qu’est ce qui caractérise cette pédagogie non formelle ? Comment y être attentif ?

      Lire la suite

    • Culture Jeunes. Happy Time ! Des rencontres vécues différemment

      culture jeunes rencontres 02 Voyage scolaire, sortie de classe, cours de récréation, self, tous ces lieux où les jeunes sont… et où la rencontre avec un adulte peut se faire. Mais quelle rencontre ? Rencontre institutionnelle ou spontanée ? Comment percevez-vous la présence de l’adulte ? Votre sentiment relève du domaine de l’indifférence ou du rejet ? Autant de questions auxquelles quatre jeunes journalistes collégiens à Notre Dame des Minimes ont bien voulu répondre. Voici quelques tranches de vie.

      Lire la suite