lemonnier plaidoiries jeunes Chaque année un « concours de plaidoiries » met à l’épreuve les élèves du lycée agricole de l’Institut Lemonnier à Caen. Ils y défendent devant plusieurs centaines de personnes des valeurs humaines et citoyennes sur les thèmes d’actualité : immigration, fin de vie, diktat de l’apparence.... Interview de Béatrice Aubrée, chef d’établissement du lycée agricole.Logo video80

 

« Après une année de travail, la qualité de leur argumentation et leur style oratoire ont « bluffé » les spectateurs. » Béatrice Aubrée

DBA : D’où est venue l’idée d’un concours de plaidoirie ?

Béatrice Aubrée : La direction du lycée agricole prend pour modèle le concours de plaidoiries qui a lieu tous les ans au Mémorial de Caen pour proposer le même challenge à ses élèves. Le concours au Mémorial concerne des étudiants en Droit ou qui se destinent au métier d’avocat. L’institut Lemonnier organise ce même concours à tous ses élèves de seconde de l’enseignement agricole. 40 élèves passent ainsi par groupe de deux ou trois sur des thèmes aussi divers que :

  • Le traitement des personnes âgées
  • Les immigrés
  • Les enfants soldats
  • L’apparence
  • L’esclavage moderne
  • Le diktat de l’apparence

Pourquoi organiser un concours de plaidoirie dans un lycée agricole ?

C’est une volonté de notre part de développer cette initiative : être capable de s’exprimer, de plaider. Il s’agit également de donner une fierté aux jeunes. C’est quelque chose qui est inscrit dans notre programme à l’Institut Lemonnier.

Comment organisez-vous l’apprentissage ?

Deux heures par semaine sont dédiées à la préparation de ce concours pour tous les élèves. Il y a tout un apprentissage de la gestuelle, de la prise parole. Quand ils arrivent ici, les élèves ne sont pas très surs d’eux, il faut tout retravailler. Les plaidoiries les obligent à se dépasser, dans la capacité à argumenter, à mémoriser un texte, à parler à un public. A la fin, nous sommes bluffés.

Comment les jeunes travaillent-ils le thème ?

Celui qui m’a marqué le plus est le thème de la maltraitance des personnes âgées, j’ai trouvé très fort qu’un jeune de 15 ans soit capable de dénoncer la maltraitance : « les personnes âgées c’est la mémoire de notre société ». Les arguments étaient très forts.

Quand présentent-ils leur plaidoirie ? Quel est le retour ?

Les élèves présentent leurs plaidoiries devant les secondes de collège filière générale et professionnelle. Puis devant les parents.

Après les avoir vus, souvent les parents disent : « On ne savait pas que notre fils était capable de faire cela ». Certains jeunes viennent de CAP, et arrivent en classe professionnelle complètement dévalorisés. Quand ils passent et qu’ils plaident les parents sont très fiers.

On a le « avant » plaidoirie et après. Avant, on des jeunes qui ont peur de passer et après, on a une fierté. Après avoir vécu cela il y a aussi une cohésion qui est formée dans la classe. On sent une complicité entre eux.

Y a-t-il une formation à la citoyenneté à travers cette plaidoirie ?

Bien sûr. Dans la vie de tous les jours on est toujours amené à prendre position, affirmer ses convictions.

Je dis aux jeunes : « Soyez fier de votre profession, soyez fier de ce que vous êtes et engagez-vous là où vous êtes ». Ici à l’Institut Lemonnier de nombreuses associations viennent au lycée pour intervenir et témoigner de leur parcours. Les jeunes rencontrent des personnes engagées, auprès des personnes en difficulté ou en insertion, dans le milieu du paysage ou de la vente.

Il y a ceux qui attendent, qui attendent le weekend, ou la retraite, et puis il y a ceux qui sont pleinement présent, pleinement heureux dans ce qu’ils font.
Je dis toujours que quelqu’un qui est bien dans sa peau, qui s’estime, apporte des valeurs citoyennes.


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite