dba dossier esprit critique 01 Le Centre de Rencontre et Hébergement au Domaine de Farnières, propose de former des « Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires ». Les jeunes commencent par apprendre à identifier leurs émotions. La méthode est originale : toutes les émotions sont vécues « sur place » et relues avec les accompagnateurs. On vit avec le cœur et la raison… en harmonie !

 

dba dossier esprit critique 04 Les émotions ! Il faut à la fois s’en libérer, et en même temps les vivre. C’est toute la problématique des animations menées au Centre de Rencontre et Hébergement au Domaine de Farnières. On s’active, puis on relit ! « Qu’est-ce qui, dans cet exercice ou dans cet échange te fait vibrer de plaisir ou engendre une ? Qu’est-ce qui bloque ta réflexion ou la provoque ? » Dans les animations proposées aux jeunes, on consacre une large place à ce travail des émotions. Geneviève, Jérémie et Yves ne sont pas à court d’idées.

Des émotions en couleurs

dba dossier esprit critique 02 Yves propose aux jeunes de mimer des émotions et la faire deviner aux autres. Il invite ensuite à lire un texte en exprimant la joie, puis relire le même texte sur le ton de la tristesse ou le ton de la colère. Ensuite, Yves propose de jouer au « monopoly » : certains joueurs ont des pénalités selon les races, le sexe tandis que d’autres sont nettement favorisés : cela engendre de la colère, du découragement … et incite à revoir les règles. Les émotions liées au sentiment d’injustice sont vécues « à vif ».

Dire ses émotions, à soi, aux autres

dba dossier esprit critique 06 Une autre activité, inspirée du dessin animé « Vice versa », propose à quatre élèves représentant les quatre émotions – colère, tristesse, joie, déception – à réagir quand on leur raconte une histoire. D’autres expériences sont proposées : demander à chaque jeune d’écrire une lettre à soi-même au sujet d’une personne tirée au sort que l’on a observée durant le séjour ; il s’agit de dire ses sentiments, avec respect, avec humour… Faire une balade nocturne dans les bois est une belle expérience dans le parc de Farnières. Les jeunes, envoyés un par un, vivent des émotions fortes : cela fait du bien ensuite de les partager aux autres.

 

dba dossier esprit critique 03 Geneviève, qui est artiste, joue avec les portraits d’artistes peintres pour travailler sur l’identité personnelle.

  • Avec Picasso, une partie du visage est un masque - ce que je présente aux autres - l’autre partie est le regard que je pose sur moi.
  • Avec Mirò, il y a ce qui me protège du monde extérieur et ce qui m’habite à l’intérieur, ce qui me fait vibrer.
  • Avec Paul Klee, les taches de couleur inégales représentent mes peurs, mes joies, mes colères, mes tristesses, ce qu’il m’est difficile de dire aux autres.

« La relecture des exercices est
toujours un moment révélateur »

 

Différentes niveaux de responsabilité et d’engagement

dba dossier esprit critique 05 La notion d’engagement personnel est abordée. Tout le monde ne donne pas la même importance à certaines valeurs et ne les vit pas la même façon. Afin d’en prendre conscience, Geneviève s’inspire de Keith Haring : les jeunes dessinent une grille avec des cases de différentes grandeurs et donnent à ces cases le nom d’une valeur, choisie dans une liste. Ils y placent ensuite des bonshommes (des silhouette de Keith Haring) qui, par leur attitude, expriment que l’on est bien installé dans cette valeur, ou que l’on est encore en train de s’efforcer d’y arriver, ou que la joie éclate parce que l’on a atteint un but.

La relecture des exercices est toujours un moment révélateur, quand les élèves peuvent dire leur ressenti, ou se rendent compte de leur difficultés à se dire. Cela peut également conduire à évoquer des situations concrètes : comment chacun est amené à réagir face à tel professeur, à un échec, à une punition collective, au rejet de quelqu’un ?

 

Pour aller plus loin

Le CRH de Farnières


Mot du jour

En ces jours de rentrée, je rêve que les jeunes soient différents de l’année passée : « ah s’ils pouvaient courir pour rejoindre les cours,... pour rejoindre mon cours !!! » … Et je ne me lasse pas de leur exprimer : « arrêter de traîner les pieds ! » … J’oublie que le jeune rêve aussi que je sois différent de l’année passée : « ah si les adultes pouvaient prendre le temps de traverser la cour ». Très attaché à l’importance pour l’adulte de s’approcher des jeunes, de participer à leurs conversations, de s’intéresser à leurs passions, d’écouter leurs interrogations, Don Bosco lui-même a pleuré amèrement en constatant que ses éducateurs avaient tout simplement zappé cette posture éducative essentielle. Oser un bonjour. Tendre une main. Lâcher un sourire. Accueillir une question. Proposer un dialogue. Prendre le temps de traverser la cour de récré, ce lieu qui n’a pour seule frontière que le Ciel … et le cœur du jeune… Tout à l’heure, quand mon collègue m’invitera à me réfugier derrière un café dans la salle des profs, je lui répondrai simplement : « j’peux pas, j’ai cour ! ».

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite

    • Don Bosco et l’abbé Rosmini

      Antonio Rosmini et Don Bosco Don Bosco a vécu entouré de saints et d’hommes de grande qualité. Parmi eux l’abbé Rosmini, brillant intellectuel de son siècle, et curieusement peu connu hors d’Italie. Don Bosco et lui se rejoignaient dans le but assigné à l’éducation : le salut des âmes, par la morale et la religion catholique.

      Lire la suite