pouille contre harcelement 02 Le 27 mars 2018 avait lieu au Campus de Pouillé la journée annuelle des délégués des établissements du CNEAP Pays de la Loire. Cette année, le thème principal était le harcèlement, le « cyber-harcèlement ». Ce sont 150 jeunes qui se sont retrouvés à l’amphithéâtre du Campus de Pouillé venus de toute la région Ouest.

 

pouille contre harcelement 03 Les délégués ont pu écouter et échanger avec Mme Destin, venue raconter l’histoire de son fils Jonathan, victime de harcèlement et livrer son témoignage poignant. Elle était accompagnée d’un gendarme de la BPDJ (Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile) d’Angers. Cela a permis à chacun, à travers un rappel à la loi, de prendre conscience, à la fois des peines encourues dans le cadre de harcèlement, mais aussi des dispositifs mis en place pour les victimes.

« T’es harcelé, t’en parles ! »

pouille contre harcelement 04 Ces deux témoignages ont été l’occasion de se rendre à l’évidence que, pour enrayer ce fléau moderne qu’est le harcèlement, il ne faut pas hésiter à en parler, que l’on soit témoin ou évidemment victime. Des numéros comme le 119 (« Allô Enfance en Danger ») ou le 3020 (ligne spécialement dédiée au harcèlement scolaire) ont été transmis.

Journée annuelle des délégués des établissements du CNEAP Pays de la Loire

pouille contre harcelement 01 Après un repas pris ensemble au self, et un passage par le foyer, les jeunes de Pouillé ont pu faire découvrir leur établissement aux autres élèves du réseau des établissements agricoles. Enfin, l’après-midi était consacré au traditionnel concours de selfie, transformé pour l’occasion en vidéo de quelques secondes sur le thème de la journée avec pour slogan « T’es harcelé, t’en parles ! ». Les élèves du CCVL de Pouillé qui ont réalisé la vidéo n’ont pas démérité, puisqu’après dépouillement des votes, ils sont arrivés 3ème !

Rendez-vous l’année prochaine dans un autre établissement du CNEAP de la région.

Manu BONDU
Educateur au Campus de Pouillé


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite